Blouse #5 : Joueuse de bord de mer

Là où finit la terre, au bout du bout du monde, j’ai retrouvé l’horizon. Il faut courir dans les embruns bleus de l’Atlantique, dans les lumières grises de la Manche, les joues roses et les lèvres salées. Il faut aimer et vivre enfin! Car nous voilà à la Mer, au bout du bout du monde, là où finit la terre, là où échoue le temps.

In italiano alla fine di questo articolo;)

J’aimerais vous dire plus que ces quelques lignes sur ces moments volés où nous avons photographié la Joueuse entre les plages du Bessin et les roches de l’Aber Wrac’h mais mon émotion est si vive quand je vais à la mer que je peine à trouver les mots justes. Elles sont étranges ces tempêtes et ces joies intérieures que réveillent les océans sereins. Elles sont intimes aussi. Alors disons simplement que j’étais contente de pouvoir associer la Joueuse à ces  précieux moments parce qu’il y avait dans ce patron et dans le tissu que je lui avais choisi la simplicité sauvageonne, élégante et versatile d’une journée à la mer.

la_joueuse_mlm_7C’est vrai mon tissu n’est pas parfaitement repassé…j’ai pris soin de ma joueuse pour ne pas la froisser pendant mon voyage mais je n’ai pu faire de miracle et là où j’avais jeté mon ancre et où j’avais tant envie de photographier la joueuse, je n’avais hélas aucun fer à repasser.

Je tourne autour du pot et je ne vous parle pas de ce patron qui mérite pourtant tous les honneurs. N’y allons pas par quatre chemins : la Joueuse est vraiment le patron que je préfère dans la si jolie collection que forme désormais les patrons de Marisa (pour celles  et ceux qui suivent, vous avez déjà pu apercevoir par ici L’Estivale, L’impertinent et l‘Instant) et pourtant, Dieu sait combien je les apprécie tous. Mais la Joueuse, c’est un de ces patrons coup de coeur, dont on sait tout de suite qu’on va les décliner saison après saison sans jamais s’en lasser.

la_joueuse_mlm_5

Avant que je vous en parle plus, jetons un oeil au dessin technique et aux deux versions de Marisa:

PhotoGrid_1407960128611

Comme vous pouvez le voir, la version que je vous présente est la plus simple des combinaisons possibles. Je n’ai pas passepoilé le milieu devant et dos comme je comptais initialement le faire. Quand j’ai étudié le schéma de ce tissu Nani Iro, je me suis rendue compte que pois étaient placés de façon irrégulière et pourtant parfaitement équilibrée…j’avais le sentiment d’avoir devant moi une toile de peintre et l’on n’a pas forcément envie de déséquilibrer une toile de peintre. J’ai donc rangé mon passepoil et coupé mon Nani Iro sur le pli pour ne pas en bouleverser l’équilibre.

la_joueuse_mlm_6Ce faisant, j’ai cousu la version la plus simple de la Joueuse que l’on puisse imaginer, un haut tout simple mais qui a la particularité de proposer une doublure apparente. Ce patron vous place devant vos responsabilités. Il est temps de faire des choix, de composer, de créer en somme. L’association doublure tissu principal et le choix du passepoil ne sont pas simplement des choix de couleurs. Il faut songer à tout : aux imprimés, aux matières, à leur tombé, à leur fluidité.

J’ai déjà prévu deux autres versions dont une en dentelle noire…reste à déterminer le choix de la doublure : avez-vous des idées? Pensez vous qu’il faut que je double la dentelle principale par de la dentelle ou par un tissu noir type tulle souple, soie organza ou autre? Je compte sur vos conseils car je n’en dors plus la nuit;)

la_joueuse_mlm_4Dans le cas de cette version menthe à l’eau, je regrette un peu le choix de ma doublure (je pense même à la songer car j’aime beaucoup ce haut et je veux qu’il soit parfait). J’ai choisi un voile de coton un peu trop léger, un peu trop transparent. Il manque de tenue. Or la tenue, la souplesse, l’élégance, c’est tout ce qui caractérise ce tissu de Nani Iro. Je pense donc la remplacer par un tissu plus brut, plus souple, un tout petit peu plus épais.

la_joueuse_mlm_10

Je trouve la coupe de la Joueuse splendide : c’est si difficile de proposer une coupe à la fois ajustée, cintrée à la taille mais vaporeuse, floue, légère  et sauvage comme une bourrasque joyeuse. Son encolure dessine un V aux arrondis délicieux, tant dans le dos que sur le devant. Je trouve cette forme délicate, féminine et si l’on veut un peu aguicheuse (j’ai dit « un peu »…pas besoin de dévoiler l’aisselle non plus, hein?;))

la_joueuse_mlm_9

Le travail qu’a fait Marisa sur ce patron est colossal. Pour obtenir l’équilibre parfait dont elle rêvait, le juste milieu entre l’aisance et la féminité, elle n’a pas hésité à redessiner plusieurs fois son patron après les retours des testeuses. Le résultat est là : on se sent parfaitement à l’aise et pourtant la taille est marquée, la doublure reste en place.

la_joueuse_mlm_17

Comme d’habitude avec Marisa les explications sont limpides et ce patron pourrait presque s’adresser aux débutant-e-s. Presque parce qu’il faut tout de même poser une doublure et des manches, ce qui en soit n’est pas très compliqué mais peut rebuter pour une première séance.

la_joueuse_mlm_11

J’ai choisi de couper mon patron dans une taille S chez Marisa (pour mémoire et à titre indicatif, je fais 91/92 cm de tour de buste mais j’ai un petit dos , 66 cm de tour de taille et 90 cm de tour de hanches, je mesure 1m69) : j’ai modifié légèrement le positionnement des pinces poitrines  puisque je fais plutôt un grand M au niveau du buste. Pour le reste, aucune modification n’a été nécessaire. J’ai raccourci ma doublure par rapport à la longueur originale prévue par le patron parce que mon voile de coton manquait de structure et était trop transparent à mon goût par rapport au tissu Nani Iro. La joueuse est disponible du XS au XL2.

Le temps de réalisation indiqué par Marisa sur le site (3h30) correspond exactement au temps que j’ai mis pour coudre ce modèle.

J’ajoute enfin que ce patron est disponible uniquement en version pdf. Il n’y a que seize pages à assembler, cela va donc très vite et ne devrait surtout pas vous freiner dans votre achat. Je ne suis pas fan des pdf en général mais ceux de Marisa sont toujours très rapides à sctocher et on est loin du cauchemar des 75 pages à assembler pour Moneta par exemple. Bref, vous pouvez céder à l’impatience et vous coudre une joueuse dès ce soir!

Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût et niveau de couture
Tissu et fournitures1m50 de viscose Facet par Atelier Brunette (19,90/ mètre)
200 cm de biais (90cts/mètre) car j'ai aussi posé du biais sur les emmanchures
50 cm de thermocollant (2,50 le mètre)
3 mètres de passepoil (80 cté/mètre)
36 euros environ
PatronL'Indécise de MLM Patrons
La vraie difficulté de ce patron réside dans la minutie avec laquelle il faut poser la patte polo pour que celle-ci soit réussie.
5 euros en version pdf
ou
13 euros en version pochette
ModificationsUn ajustement du buste normal dans mon cas.
J'ai doublé l'empiècement dos pour cacher la couture passepoil sur l'envers

la_joueuse_mlm_13

Je suis tellement enthousiasmée par le patron que j’allais oublier de vous parler du tissu principal. Je l’aime pourtant beaucoup aussi. Il s’agit d’une double gaze Nani Iro…qui m’avait tapé dans l’oeil depuis plusieurs mois déjà. Je n’avais jamais utilisé de double gaze et je n’avais aucune idée de l’aspect de ce tissu (pour moi la gaze restait un tissu de compresse Mercurochrome). Le coussin du singe ( et son fils de sept ans qui semble avoir un goût très sûr en matière de tissus) m’a une fois de plus poussée au crime en emportant en vacances une jolie Mistral poudrée. Je ne regrette vraiment pas d’avoir craqueé pour ce tissu qui n’est pourtant pas donné (attention si vous cédez aussi, n’oubliez pas que la laize est de 110cm). Quelle merveille que la double gaze, si douce et si souple. Quelle merveille que ces motifs tracés par un peintre…bref, vous allez voir d’autres motifs Nani Iro par ici : tant pis pour mes finances!

Bon trêve de bavardages, je vous laisse filer vous amuser avec la Joueuse, admirer les jolies versions des autres testeuses et de Marisa (j’ai hâte de les découvrir!) puis petit à petit les versions qui vont fleurir et inexorablement envahir la Toile : je sens l’invasion de joueuses est en marche!

In Italiano

La Joueuse significa la « giocatrice » in italiano. Questo cartamodello si chiama giustamente perché é molto divertente di scegliere le associazioni di tessuti e, se volete, di aggiungere tubazioni. É molto facile da cucire, non richiede un livello troppo alto.  Questo é disponibile in pdf. Ci sono solo quattordici pagine da assemblare. Le spiegazioni sono in francese, ma le illustrazioni sono abbastanza per capire cosa fare. Ho scelto un tesstu ti Nani Iro di doppia gauze.  In italia, potete trovare tessuti di questo tipo in Supercut. Qesti sono tessuti cari ma che bellissimma qualità!

23 commentaires

  • Domoulic dit :

    Je me laisse emporter par l’élégance de tes mots, de tes photos, de tes mises en scène et le chic de Marisa, sobre et féminin.

  • Domoulic dit :

    Je me laisse emporter par l’élégance de tes mots, de tes photos, de tes mises en scène et de ce Marisa féminin, sobre et chic.

  • j’aime tout, le modèle, les photos, la mer!

  • Je te rejoins absolument : le charme de ce petit haut, c’est son encolure … et les petites manches. Je suis partagée quant à la doublure apparente.Encore bravo !

  • Nath dit :

    Ah ! j’ai oublié…j’adore cette chanson….

  • Nath dit :

    C’est malin ! Je veux repartir, là, de suite….au bord de l’océan, de la mer, à la limite des grands espaces….

  • jul dit :

    Ah, la double gaze Nani Iro, c’est vraiment une merveille ! Je l’ai testée récemment avec une blouse pour une petite fille, c’est doux, moelleux, léger mais pas transparent… Je me serai bien fait la même blouse pour moi !
    Bravo pour les jolies photos et le superbe haut !

  • Oh, superbe version ! J’adore ♥
    C’est vrai que ce patron est tip top, elle s’est bien débrouillée Marisa !
    J’ai cousu une seconde version en dentelle et personnellement j’ai utilisé une doublure en soie. So romantic ! 😉

  • stordigot dit :

    J’adore ! Ta version est superbe ! 🙂
    Et pour ta version dentelle, je vois bien la doublure en tulle souple. 😉

  • Alice dit :

    Ouh la la la la!!!! Encore une fois c’est terrible! Cette joueuse est merveilleuse et je trouve qu’en ce qui concerne le « crime » sus évoqué le tien est vraiment parfait!!!
    Pour ta version dentelle je verrais bien une mousseline de soie noire sous la dentelle noire principale…? Anyway, maintenant je suis très impatiente de voir ta prochaine version. J’adore tout ce que tu fais!

  • Micoton dit :

    Ah la la, à force de voir les patrons de Marisa déclinés par-ci par-là, je vais finir par craquer! J’aime cette simplicité, mais raffinée à la fois, et ton interprétation est charmante.
    Quant à la version en dentelle, je la verrais plutôt doublée d’une mousseline toute légère, ou d’organza… Et j’ai hâte de la voir en vrai!

  • Hélène dit :

    Vraiment, vraiment joli! J’achète.

  • fifine51 dit :

    Ce top est vraiment superbe et très féminin ! J’adore 🙂

  • Une Bagatelle dit :

    Quelle jolie version ! Tout est si délicat, vraiment ce tissu est une merveille ! Comme Alice, je trouve aussi que l’association avec un voile de coton est une bonne idée, en tout cas de ce que l’on en voit sur tes belles photos 🙂 L’idée d’une version en dentelle est excellente, ce modèle semble vraiment s’y prêter… Je la garde dans un coin de ma tête !

  • Sasha dit :

    Looks beautiful and feminine … effortless chic. Love the layering! Bellissima!

  • Joviana dit :

    Tu nous gâte avec tes belles photos ! Dès que j’ai vu le patron de Marisa ce matin je l’ai commandé dans l’idée de me faire ce haut avec une doublure dentelle et manches longues pour l’automne….Sinon pour de la dentelle extérieure j’aurais doublé avec un tissu soi en satin, soi du plumetis….Bonne soirée.

  • CLAIRE dit :

    Comme ce petit haut est joli ! La forme est simple et très seyante .Je sens que je vais aussi me laisser tenter …

  • Marisa dit :

    je vais me répéter mais encore milles merci, ta version est top, tes photos sont top! et maintenant je n’ai plus qu’à aller commander le même tissu!

  • Très joli ce nouveau patron,ce haut est super bien réalisé et surtout très bien porté ! Ta version en dentelle m’a donné l’idée de faire la doublure en dentelle 😉 Bref je réponds pas à ta question mais j’espère que tu retrouveras vite le sommeil !
    Mary

  • Byjulie dit :

    Il ne faut jamais dire jamais…. j’avais pourtant jurer de ne jamais craquer pour un patron le jour de sa sortie pour bien réfléchir à son utilité…. là je n’ai pas craquer j’ai exploser le score… j’ai tenu 3h!

    La faute à qui?? On se demande bien ^^. Tu as sur admirablement mettre cette blouse en valeur et me prouver qu’elle m’était insdispensable de part les possibilité de personnalisation et les petits détails qui la rendent si féminine. J’adore et tout simplement : bravo!

  • Alice dit :

    Vraiment ce modèle est magnifique !! Sa simplicité mais à la fois ses petits détails qui font son originalité ! Je suis absolument fan de ta version et le choix de ton voile de coton ne me choque pas du tout, au contraire. Bravo encore une fois ! Je file télécharger ce superbe patron 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.