Blouse # 7: Denver,dans les petits matins gris

Ce blog est né avec le printemps. Vous avez donc dû subir jusqu’à la mi juin mes humeurs primesautières et mes émerveillements niais devant les premières frondaisons, les champs de jonquilles et autres sakura en tout genre. Evidemment, cela aurait dû vous mettre la puce à l’oreille…et du reste, je crois bien que je vous avais prévenu. Je suis météodépressive. Les mois d’octobre, novembre, janvier et février (décembre fait exception : je me transforme en hystérique de Noël)  me plongent dans une profonde neurasthénie dont je ne sors que pour admirer une averse d’automne ou jubiler devant quelques flocons de neige. Il faut pourtant bien se l’avouer, pendant ces longs mois gris souris, la plupart du temps, je suis dévastée  : jarnicoton et cornegidouille, mais comment peut-il faire si mauvais?

denver_c_est_dimanche_14

Coudre est le plus doux des remèdes et me permet de me réconcilier – tant que faire se peut- avec les mois-sans-feuilles-aux-arbres (c’est ainsi que je les appelle dans ma tête et croyez-moi c’est la pire des insultes). Avoir une garde-robe adaptée à chaque saison me permet de fantasmer le temps qui passe et de m’accorder tant bien que mal aux jolies couleurs d’un mois d’automne.

denver_c_est_dimanche_2

J »ai cousu ce tout nouveau modèle de C’est dimanche dans les premiers jours de la rentrée, parce qu’il fallait que je me sente à nouveau comme une élève appliquée, parce que j’avais envie du réconfort de l’enfance studieuse, de la grisaille humide de Paris et de la chaleur douce d’une salle de classe : j’ai imaginé Denver comme une blouse d’écolier.

Ce col rond, cette découpe liquette et cette fausse patte polo que l’on pouvait passepoiler me faisaient penser aux blouses sages des collégiens d’hier. Quand j’ai trouvé cette flanelle de coton au minuscule motif pied de poule rouge et gris, j’ai su que je tenais mon tissu…j’ai pourtant eu tort de m’arrêter avec tant d’obstination sur ce tissu : il ne pouvait pas convenir à un modèle tel que Denver et j’ai fait trois grossières erreurs techniques en le choisissant.

denver_c_est_dimanche_5

Soeur Alma m’avait prévenue : la patte de boutonnage passepoilée n’est pas compliquée à réaliser (elle est d’ailleurs très bien expliquée dans le pas-à-pas) mais nécessite de la minutie et un tissu pas trop épais. J’ai été minutieuse mais mon tissu si léger qu’il soit est un tissu épais. J’aurais l’occasion de revenir très bientôt sur cette erreur dans un second article sur les tissus (pour retrouver le premier, c’est ici)

La patte de boutonnage m’a donc donné du fil à retordre dans les angles et n’est pas parfaite….Cela dit, je ne trouve pas cela trop choquant, si?

denver_c_est_dimanche_3Deuxième erreur : l’épaisseur du tissu ne se prêtait pas à la réalisation de jolies boutonnières. J’ai donc choisi de mettre des pressions invisibles….

Troisième et dernière erreur, (j’y reviendrai aussi dans mon prochain article sur les tissus), ma flanelle a tendance à absorber le fil entre ses mailles et mon point droit n’est donc pas très joli. Pour les coutures intérieures, cela n’a aucune importance…mais je n’aurais pas dû choisir de faire des ourlets machines et j’aurais dû poser mon biais à l’encolure à la main. Cela aurait été plus élégant.

denver_c_est_dimanche_1_6C’est d’autant plus idiot que j’ai particulièrement soigné les finitions intérieures de Denver. Je n’ai pas facilement accès à ma surjeteuse en ce moment : j’ai donc décidé de tout ganser (poser un biais sur les coutures) pour avoir de jolies coutures intérieures.

denver_c_est_dimanche_3
Pour autant, n’allez pas en déduire que je n’aime pas ma blouse Denver….le modèle me plaît beaucoup et je réfléchis à une prochaine version en soie ou en viscose….quant à mon association tissu/modèle, je trouve qu’elle fonctionne malgré ses imperfections. Qu’en pensez-vous?

J’ai tendance à me dire que si cette blouse est beaucoup portée (et c’est le cas, c’est un régal de se lover dans cette flanelle si douce), c’est qu’elle me plaît et qu’elle est portable, don’t you think so?

c_est_dimanche_denver

Je n’ai que des éloges à faire sur le patron en lui-même : la patte polo est très bien illustrée par un pas-à-pas photographique, la technique des coutures anglaises employée pour les manches est expliquée tout aussi clairement et devrait convaincre les plus apeuré-e-s et le patron taille bien.

denver_c_est_dimanche_12

C’est un patron qui ne comporte qu’une seule petite difficulté : la patte polo passepoilée. Cela dit, cette difficulté est optionnelle et une variante non passepoilée est proposée. Je pense donc que vous pouvez vous lancer sans crainte et ce même si vous n’avez passé jusqu’à maintenant qu’une jupe ou deux sous le pied de biche. C’est un excellent patron pour apprendre à monter des manches et vous auriez franchement tort de reculer. Là encore des fiches techniques sont disponibles sur le site de C’est Dimanche pour vous aider à vous en sortir.

Ce patron est disponible pour les tailles 34 à 44. J’ai coupé ma version de Denver en 36 (pour mémoire, voici mes mensurations : 91-66-89). Afin d’ajuster Denver à mon tour de buste, je ne me suis pas trop cassée la tête: j’ai simplement redessiné la courbe en partant du haut de l’emmanchure jusqu’au dessus de la taille en partant du 38 pour rejoindre le 36.

Pour assortir mère et fils, une version Denver pour petit garçon existe aussi!

denver_c_est_dimanche_4 A l’occasion de la rédaction de ce billet, je me suis aperçue que C’est Dimanche venait de lancer sa page facebook, je relaie donc avec plaisir la bonne nouvelle!

Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût et niveau de couture
Tissu et fournitures1m70 d'une flanelle de coton trouvée chez Sacrés Coupons à 9 euros le mètre
6 mètres de biais (3 suffisent, mais j'ai gansé mes coutures) à 1 euros le mètre
Pressions invisibles de mon stock
20 euros tout rond
PatronBlouse Denver de C'est Dimanche en taille 3610,50 euros
ModificationsJ'ai redessiné la courbe au niveau du buste car mon tour de buste se rapproche d'un 38/40 alors que le reste de mes mensurations correspond au 36A mon sens ce patron est tout à fait accessible aux débutant-e-s. La seule relative difficulté est la patte polo passepoilée dont le montage est très bien expliqué par le pdf photo de Soeur Alma. Vous pouvez vous simplifier la vie si vous débutez puisque la version passepoilée de cette patte polo est optionnelle.

 denver_c_est_dimanche_5

Et pour conclure sur une note plus personnelle, je tenais à vous remercier pour les très gentils messages que vous lancez ici. Je les lis tous et compte bien prendre le temps d’y répondre individuellement. Surtout ne  vous fâchez pas si je ne réagis pas aussi vite que je le souhaiterais : mes copines d’Instagram le savent, je suis exceptionnellement prise depuis le mois d’août et ce jusqu’au mois de décembre. C’est promis, ensuite, je me rattraperai et je le ferai avec grand plaisir!

Je vous souhaite une douce semaine.

Et je vous quitte avec Brassens. Pourquoi? Parce que.

31 commentaires

  • franchement tu aurais bien tord de ne pas la mettre, cette blouse est sublime, et les défauts bien minimes! (des fois, je me rend compte que les défauts de mes coutures ne sont visible que par moi. la plupart des gens ne voient que l’ensemble, et les détails qui nous paraissent si terribles ne reste que des détails!)
    j’ai aussi eu un peu de mal avec le bas de ma patte passepoilée. mais c’est a faute, j’ai mal choisi mon passepoil, il était un peu trop large et raie. ca a donné un petit coté arrondit et une patte trop étroite. mais je porte quand même ma denver, parce que je l’adooooore!^^

  • AxelleC dit :

    Jolie version ! J’ai hâte de me coudre ce patron…

  • Une Bagatelle dit :

    Comme beaucoup, je cherche encore ces défauts…! Tu as tout à fait raison de la porter et de la porter encore tant elle est jolie et te va si bien. Je te souhaite encore beaucoup de courage pour affronter ces prochains mois chargés 🙂

  • Ta Denver est superbe. Dommage pour ces aléas de tissu-fil-flanelle… mais comme ça tu pourras en refaire une encore plus belle !!!
    Pfff je suis comme toi, une dépressive des mois d’automne

  • gabyz29 dit :

    Encore une bien belle réalisation Annie. En ce qui concerne les défauts, je les cherche encore !!! Les photos sont sublimes !!

  • Za dit :

    Ah qu’elle est jolie ta Denver! et moi, je t’envie son côté doudou dans lequel on peut se lover quand il pleut. Même si je lis bien tes recommandations et qu’il faut oublier ce tissu-là. Et puis ces photos… je suis comme toi, l’automne et l’hiver me donnent envie d’hiberner, mais tes photos appellent quand même à la balade. Merci pour ce joli moment.

  • J’adore cette blouse! Et ta version est superbe!

  • joviana dit :

    Ta version est très jolie et ta patte passepoilée pas choquante du tout, tu n’aurais rien dit on n’aurais rien vu ! Et ces photos….. j’adore, particulièrement la première, quelles belles tonalités avec ces arbres prune en fond (félicitation au photographe). Biz

  • emilie94410 dit :

    Ce patron, déjà m’avait un peu fait de l’oeil, comme ça, au hasard d’une rencontre sur le net… Puis nous nous étions séparé sans même échanger nos coordonnées… Force est de constater que le vilain, est un charmeur et qu’il a réussi à séduire un nombre incalculable de jeunes demoiselles… Je l’ai vu donc se pavaner au bras de tant de personnes, regrettant un peu de ne m’être laissée séduire… Et aujourd’hui, le revoilà, et en ta compagnie! Et là, mon sang ne fait qu’un tour : Mon petit Denver, toi et moi on va devoir se parler face à face! Si tout cela n’avait que pour but d’attirer mon attention, et bien, tu as gagné! 🙂

    Tout cela pour dire que ta version (même si tu ne la trouve pas tout à fait parfaite) aura finie de me convaincre, moi aussi je veux pouvoir me pavaner avec cette jolie blouse 🙂 Tu es superbe et tes photos aussi, c’est toujours un plaisir de venir faire un tour par ici 🙂 <3

  • Hélène dit :

    Magnifique blouse, douillette et seyante. J’adore ton choix de tissu. Le passepoil a l’air parfait, malgré tes difficultés. Puis je partage totalement ta mélancolie à l’approche de la « saison morte ». Dieu merci, il y a la couture pour s’évader!

  • mimoutch dit :

    Quelle douceur dans cet article, moi qui ne suis -comme toi- pas une adepte de l’automne (certes il y a de jolies couleurs mais après, quelle tristesse ces arbres nus, cette pluie et ce vent, enfin je m’égare), j’adore disais-je l’ambiance que tu donnes avec cette cousette. De loin, ton tissu a l’air vieux rose, et quand on sait que c’est de la flanelle, on a envie de se lover dedans. Tu as vraiment le chic pour révéler les modèles que tu choisis. Bravo et merci encore pour ta jolie prose.

  • Camomille dit :

    Je n’étais pas forcément convaincue par ce patron et la cette version proposée fait bien pencher la balance !!!! Je pense qu’il va finir par me rejoindre ce patron, alors merci ! 🙂

  • fleurdelis dit :

    Quelle jolie blouse !!tissu, biais, modèle tout est parfait !!et elle te va merveilleusement bien !!!

  • Alice dit :

    Ouh mais comme tu es belle dans cette jolie blouse d’écolier! Je suis absolument charmée par le choix de ton tissu qui sied si bien à ce modèle. Cette blouse me fait de l’oeil depuis quelques temps mais là je suis définitivement convaincue par la nécessité impérieuse de la coudre prochainement… Et rien que pour le plaisir de pouvoir coudre à côté d’un thé fumant en entendant chanter les averses d’automne je me dis que j’aime cette saison parfois éprouvante. Bon courage à toi pour poursuivre ce beau travail jusqu’en décembre, entrecoupé je l’espère de bons moments de détente créative 😉

  • cestdimanche dit :

    « fraîcheur » et « prend ».. pardon !

  • cestdimanche dit :

    Ah !!! mais même avec la pluie, c’est plein de gaieté, quelle magicienne ! ; ) Un immense merci et bravo… je compatis sur la difficulté de la flanelle, elle est trompeuse ! on la croirait plus docile ; ) Je suis vraiment hyper touchée par ce beau post et cette interprétation si personnelle. C’est vrai que, comme dit un commentaire, c’est une couture pleine d’honnêteté, et pleine de frâicheur. Mais je la trouve très réussie malgré les choix dangereux ! elle a un côté confortable et décontracté qui change des autres versions déjà vues ! Encore merci… et puis… plein de pensées pour tout le travail qui vous prends tant de temps !

  • Alice dit :

    elle est superbe!!! tu me donnes envie d’acheter ce patron alors que jusque là je ne m’étais pas laissée tenter…

  • Très joli, et je découvre qu’un passepoil peu contrasté avec le tissu de la blouse peut être très sympa aussi!

  • Lorence dit :

    J’aime ce blog aux belles photos et aux beaux textes, bravo pour les tutos bien écrits et complets.
    Beaucoup d »honnêteté dans la couture, les difficultés et erreurs ne sont pas cachés et nous apportent beaucoup à nous lectrices.
    Pour finir j’aime cette jolie blouse, beau tissu et belle coupe, rien à redire.

  • Très jolie cousette comme à ton habitude! Tes choix de modèles et de tissus semblent être le reflet de ton identité tellement on te reconnait à travers le vêtement! Une vraie « cohérence » depuis le début qui définit vraiment un style, le tien, c’est chouette!

  • Alice dit :

    Ton travail est toujours aussi soigné pour un résultat au top, comme à ton habitude ! « Clap clap clap », ce modèle te va à ravir 🙂

  • Madame S* dit :

    Encore une jolie réalisation !!!!! bravo

  • Atypie dit :

    Aaaah ce modèle, j’attendais avec impatience ta version! Je n’en suis absolument pas déçu. Tout est sublime et bien pensé comme à chaque fois. Je vais aussi coudre ce patron dans les prochains mois. Mon tissu est plutôt fin (une cotonnade), je pensais zapper le passepoil de peur que cela alourdisse le tout. Mais en te lisant, il semble que cela ne pose pas de problème… Peux-tu m’en dire un peu plus? Belle journée

  • stordigot dit :

    Sublime ! Je trouve que le tissus va parfaitement avec ce patron et si tu ne disais rien pour le passepoil, je n’y voyais que du feu ! 😉

  • Marielle dit :

    Comme toi, j’ai le moral plombé à l’approche de novembre … Mais là tu m’as fait profiter de la bonne humeur communiquée par ta blouse, d’autant plus que j’en ai une sous le pied de biche. Je confirme que le pas à pas pour la patte de boutonnage est vraiment très clair, et sans cela j’aurais eu du mal ! Quant au choix du tissu, les flanelles sont toujours un peu délicates à coudre car elles se déforment facilement. Mais pour le confort et la douceur, elles sont imbattables et donnent au vêtement un charme inégalé comme le prouve ta blouse !

  • Coco dit :

    J’aime beaucoup originalité de la coupe de cette tunique. elle est vraiment très jolie.

  • Machmalau dit :

    Aaaaah Annie… Que je l’attendais cette petite blouse… Et je ne suis pas déçue !!! Ta réalisation est superbe, ton tissu très beau, et ton sourire… C’est si agréable de te lire, tu me racontes une nouvelle histoire à chaque fois et c’est ce que j’affectionne beaucoup chez toi. Un grand merci pour tout ça (et le reste aussi ;)) !

    J’ai coupé la mienne hier, je suis contente d’avoir opté pour le 38 du coup, le tableau des tailles me conseillait un 40 pour les hanches mais vu la forme, j’ai préféré faire un 38 pour ma taille, la poitrine étant pile entre 38 et 40. Croisons les doigts pour que ça passe ! Je l’attaque cet aprem donc tu en auras peut être un aperçu ce soir… 🙂

  • Sasha dit :

    J’aime tout dans cette blouse! J’aime l’foulard bleu avec elle, bien sûr, ton oeil pour les combinaisons de couleurs ne trahit pas.

    • Annie dit :

      Ah Sasha, je voulais justement t’écrire un mail pour te dire merci pour tout ce que tu avais dit de gentil sur moi et pour te dire que je publiais mon « hop » mercredi! Je suis tellement contente !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.