Chemise # 5 : Aime comme Madame en soie Liberty

C’est quand il est le plus acéré, quand il devient hargneux et grisâtre que l’hiver laisse en fait échapper son dernier souffle. Nous n’espérions plus d’horizons bleus mais rassurez-vous, il agonise le vieux ténébreux et son fichu manteau blanc délavé. Ouste! du balai! Lâche tes derniers crachins saleté d’hiver tout gris et à nous crocus, jacinthes et primevères.  Ils vont arriver les beaux jours! (sintesi in italiano alla fine…)

Et voilà que les envies de fleurs me reprennent… En attendant les premières jonquilles, il me reste les fleurs d’hier, ces fleurs d’herbier que l’on feuillète en rêvant d’un prochain retour au jardin.

coudre_de_la_soie_silk_sewingÈve Florale…voilà donc le nom de cette première rêverie printanière. Cette soie Liberty, (dont j’ai déjà eu l’occasion de vous parler longuement hier  à l’occasion du billet sur la couture de la soie), j’avais envie de lui témoigner les égards dus à son rang. J’avais donc prévu pour elle la pièce classique par excellence : une chemise. Quoi d’autre qu’un chemisier en soie pour donner à un jean -si destroy soit-il- (soyons honnêtes, je n’ai aucun jean destroy dans mon armoire) une élégance diablement nonchalante? Et si en plus la chemise s’appelle Madame, que demande le peuple?

chemise_aime_comme_madame_marie_17

Voici donc ma presque première chemise en soie. Il s’agit du nouveau patron de chemise pour femme conçu par Aime comme Marie, Aime comme Madame. Si je dis « presque première » c’est parce que j’avais réalisé une version de la chemise aime comme mythique en soie blanche…et j’avais commis toutes les erreurs à ne pas commettre :j’avais utilisé une aiguille 90, surjeté mes coutures, coupé sans stabiliser ma soie, utilisé un thermocollant peu adapté et trop d’amidon au moment du repassage. Bref, je l’ai mise deux fois puis les coutures ont craqué,  l’ensemble était peu équilibré et la chemise a jauni par endroits.

aime_comme_madame_marie_chemise_4

J’avais donc une sacrée revanche à prendre sur la soie. Et je m’étais promis de réaliser une mythique (Aime comme Marie) ou une archer (Grainline) dans cette Ève Florale : jusqu’à ce que je découvre le dessin technique du modèle Aime comme Madame. Celui-ci est beaucoup plus cintré (par des pinces taille devant et dos), que le modèle Mythique et à plus forte raison que l’Archer qui ne présente aucune pinces . Le col est plus fin, les poignets sont légèrement arrondis : c’est un modèle avec une allure plus féminine (ou plus structurée) que les deux modèles que j’ai précédemment cités. Voici le dessin technique :

Aime comme Madame

Coudre la mythique ou le modèle Archer de Grainline dans une soie aussi fluide que mon crêpe de Chine aurait donné une allure plus ample, plus lâche à la chemise que je trouve très jolie  mais qui ne me va pas forcément… avec ma poitrine « généreuse » j’ai un peu de mal à imiter l’allure floue et vaporeuse d’une Charlotte Gainsbourg… Je souhaitais donc un modèle ajusté pour structurer un peu ma soie.

aime_comme_marie_madame_chemise

Comme j’ai eu l’occasion de tester ce modèle pendant la phase de création , je me suis même permis un petit caprice : j’avais envie d’ajouter une poche à pli creux sur l’un des côtés devant. Je suis terrorisée par la moindre tentative de modélisme, la plus simple soit-elle, j’ai donc chouiné auprès de Marie pour qu’elle me dessine ma poche. Je suis ravie du résultat. Le patron de la poche n’est pas disponible dans le patron pochette car Marie ne voulait pas surcharger les explications et décourager celles ou ceux dont ce serait la première chemise par une multitude de petits détails mais j’ai cru comprendre que le tutoriel sera disponible sur son site d’ici deux semaines. Je relayerai le lien sur cette page.

aime_comme_madame_marie_1

 Je dois vous avouer que j’ai été un peu paresseuse : j’ai fait une toile pour cette chemise et je me suis aperçu que je pouvais la coudre sans faire d’ajustement du buste (FBA) à condition de ne pas fermer les deux derniers boutons.  Néanmoins si vous faites partie des femmes à poitrine généreuse  (bonnet D et plus) et que vous souhaitez fermer le col, un petit ajustement peut être nécessaire puisque la taille S (36-38) est conçue pour un tour de poitrine entre 86 et 88cm.     Si je suis  courageuse, j’essaierai de faire un petit tutoriel sur la manière de procéder avec ce type de pinces…mais je ne vous le promets pas avant quelques semaines

chemise_aime_comme_madame_marie__12

Vous voyez donc une taille S sans modifications. Pour mémoire et afin que vous puissiez avoir une idée précise du rendu du modèle, je mesure 91cm de tour de buste, 66 de tour de taille et 89/90 de tour de hanches. Je corresponds donc exactement à un S chez Aime comme Marie. Je mesure 1m69 et les modèles sont prévus à partir d’une taille standard d’1M65…à la réflexion, j’aurais dû rallonger le bas de ma chemise de deux ou trois centimètres. Je le ferai sur les prochaines versions.

Concernant le patron en lui-même, je persiste et signe, je trouve les explications claires, précises et bien illustrées. Certes, je n’en suis pas à ma première chemise et je ne vais pas affirmer que coudre une chemise est accessible à un-e débutant-e : mais je pense que la Madame est un excellent modèle pour se lancer dans sa première chemise. Les difficultés ne sont pas éludées et tous les « marqueurs » d’une chemise classique sont là : col et pied de col, patte de boutonnage, pattes capucin (les pattes de boutonnage aux manches) et poignets de manche. Néanmoins, les pièces s’emboitent très correctement et il n’y a pas trop d’embus à gérer au niveau du col et des manches (celles-ci sont montées à plat). La  pose des pattes capucins m’a paru facile car le parement présente une finition rectangulaire plus aisée à poser qu’une finition en pointe.

Je me suis longuement étendu sur la façon de réaliser une chemise en soie…il est évident que si c’est la première fois que vous vous lancez dans une chemise, il vaut mieux partir sur une cotonnade que sur un tissu fluide comme une soie, une viscose ou un lin. En revanche, il peut être utile d’entoiler la patte de boutonnage et ce même sur une popeline ou une batiste car cela facilite la vie au moment de la réalisation des boutonnières. Il faut juste prendre garde à ne pas choisir un entoilage thermocollant trop rigide. Faites avec votre mercier-e comme avec votre pharmacien-ne : demandez conseil!

chemise_aime_comme_madame_marie_11

En parlant de thermocollant, les instructions conseillent d’entoiler le col et les poignets de manche. Selon le look que vous voulez donner à votre chemise, vous pouvez choisir différentes épaisseurs de thermocollant. Un col strict et rigide nécessite un entoilage plus épais qu’un col flou que vous aimeriez porter ouvert. Lors de mes premières chemises, je ne prenais pas trop garde à ce genre de détails mais aujourd’hui je me rends compte qu’ils peuvent avoir une véritable influence sur le résultat final.

aime_comme_madame_marie_chemise_3

Bref, je suis  contente de ma chemise et je pense affronter la soie à nouveau très prochainement…

chemise_aime_comme_madame_marie_18

À ce propos, j’ai trouvé (ou plutôt « j’ai acheté »…je préfère préciser afin d’éviter tout malentendu sur les lignes qui vont suivre) mon crêpe de chine en soie Liberty « Floral Eve » chez Supercut. Il s’agit d’une mercerie en ligne italienne (tenue par Marine, une Française vivant à Berghame ) que je tiens vraiment à recommander car j’ai beaucoup apprécié mes dernières commandes . Je les ai reçues très rapidement (entre 24 et 48 heures) et Marine a le don de dégotter des merveilles (souvent des fins de rouleaux d’ateliers haute-couture) qu’elle propose à un prix très raisonnable. A titre d’exemple, la soie crêpe de Chine Liberty était proposé à 34 euros 90 le mètre chez Supercut…chez les autres concurrents, elle est aux alentours de 70 euros le mètre (et elle les vaut!). Cela signifie que même avec les frais de port de 12 euros, l’affaire restait très intéressante. La contrepartie de ces tarifs compétitifs, ce sont les quantités limitées dont Supercut dispose sur certaines de ses références. Encore une fois, personne ne m’a demandé d’écrire ces quelques lignes et je n’ai rien reçu en échange : il s’agit d’une adresse qui me plaît beaucoup et dont j’avais depuis longtemps envie de vous parler.

chemise_aime_comme_madame_marie_9

 Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût
Tissu et fournituresDu Liberty of London Floral Eve qualité soie Crêpe de Chine 35 euros le mètre) de chez Supercut,
50 cm d'un excellent thermocollant référence DS1 chez Stragier (à 8 euros le mètre), 14 boutons de la mercerie du coin
1m 50 de tissu+ frais de port : 70 euros
Thermocollant Stragier référence DS 1 : 4 euros
14 boutons : 10 euros environ
PatronAime comme Madame par Aime Comme Marie14€
ModificationsAucune modification : le modèle est ici présenté en taille 36-38Modèle accessible avec un niveau de couture intermédiaire ou confirmé. Il n'y a pas de difficulté majeure mais la couture d'une chemise demande un peu de patience et de bien garder à l'esprit la nécessité de procéder par petites étapes.

Je vous laisse avec la capricieuse Madame de Cabrel.

In italiano

Il cartamodello della camicia Aime comme Madame é un modello daverro feminile. Questa é stringata in vita grazie alle pinze di davanti e sulla schiena. Gli polsini sono un po’ incurvi e il collo é affilato. Trovo che questo design sia molto moderno. Una camicia non é un projetto per le debuttanti ma penso che questo modello sia un eccellente modello per cucire la sua prima camicia. Le spiegazione (in francese e in inglese) sono molto chiare e le difficultà abituale de la camicia (il collo, gli polsini, le patte di abbottonatura….) sono rispetate ma  rese il piu facile possibile!

Il mio tessuto é una seta « Crêpe de Chine » in Liberty of London (il « Floral Eve »). L’ho trovato sulla merceria italiana online Supercut. A parte il fatto che prezzo fosse daverro interessante, il tessuto per sé é una vera meraviglia.

42 commentaires

  • Erika dit :

    Waouh! J’ai de suite adoré ta version de Madame et j’ai acheté le patron. J’ai fait une chemise en jean avec l’empiècement épaule en dentelle 🙂 (pas encore photographié ni posté sur mon blog).

    J’aimerais maintenant une version moins cintrée et plus moderne, dans le style de la Mythique (la tienne est top). Penses-tu que je pourrais avoir un rendu sympa en faisant la Madame sans les pinces?

    Merci d’avance pour ta réponse 🙂

  • CosIadoru dit :

    J’adore!!!Je viens de commander le patron:)
    J’espère que je réussirai à en faire une aussi jolie version que la vôtre!!!

  • Tokad dit :

    Je suis fan, elle est absolument sublime cette chemise !

  • christine dit :

    Un seul mot : Sublime !!!!!!!!!!

  • Elle est superbe cette chemise, le tissu est magnifique et te va très bien. Ah la soie, c’est vraiment une matière magique… ♥

  • Alice dit :

    elle est vraiment magnifique!!! merci pour cette belle inspiration, cet après midi grâce à toi j’ai acheté de la soie!

  • Emilie dit :

    Très jolie chemise! Mais je voudrais juste relever 2 choses. La fente capucin est une fente simple, tandis que celle de cette chemise est une fente avec parement. D’autre part je trouve dommage de ne pas oser dessiner un poche soi même lorsqu’on est capable de faire des tutos d’ajustement de buste, avec différents types de pinces! Le problème m’a bien l’air psychologique!!!

  • Melo dit :

    Ce liberty… sublime, magnifique ! Ta chemise est vraiment superbe ! (je me répète mais je suis très enthousiaste par ta création) Il me semble, que tu as vraiment fait honneur à ce superbe tissu

  • Cyndie dit :

    C’est une superbe pièce, elle te va à ravir ! Je suis admirative de tout le travail que tu as abattu, ça doit être très gratifiant 🙂

  • Kate dit :

    Je l’ai vue en vrai cette chemise au salon de l’Aiguille en Fête, Marie et ta version m’ont plus que convaincue d’essayer ce patron! Ta version est bien sûr magnifique!

  • Elle est ravissante, tout comme toi et tes jolies photos !

  • Manga Monchat dit :

    Superbe réalisation (comme toujours!),la coupe est vraiment jolie et le tissu superbe .
    J’ai lu aussi les commentaires et j’apprécie ta mise au point sur  » l ‘affaire Marie »:j’ai acheté plusieurs de ces patrons , j’ai eu de nombreux soucis de taille ( surtout les bas : pantalons,jupes,donc beaucoup de tâtonnements, d’hésitations..de découragement parfois aussi!) ,je suis aujourd’hui moins enthousiaste sur les patrons ACM mais je me garderai bien de la juger sur la place publique et rien ne m’empêchera de craquer peut-être sur un autre de ses modèles.Chacun peut se faire sa propre opinion mais personne ne doit l’imposer aux autres.Je trouve quand même regrettable que tu ais reçu des messages d’insultes « pour ça ».Bref ,je n’achèterai certainement pas Madame ( mais bon moi les chemises ce n’est que sans manches en été ,patron Burda fétiche) mais j’apprécie ton travail,ton honnêteté et tes photos!

  • Delphine dit :

    Tout simplement superbe 🙂

  • CHANTAL dit :

    Le tissu, sublimissime ( oui oui), la coupe convaincante( il y a longtemps j’avais cousu une mythique en liberty, et je n’avais pas trop apprécié le résultat).Vraiment un très beau résultat! je crois au pouvoir des fleurs, je suis sûre que cela fait du bien au moral de porter un si joli vêtement….

  • J’avais hâte de la voir portée. Je ne suis pas déçue. Elle est juste magnifique.
    J’aime beaucoup le style de tes photos.

  • Margault dit :

    Bravo pour cette très jolie réalisation !

  • Coco dit :

    Elle est superbe cette chemise. Ça donne vraiment envie d’essayer la soie, mais j’avoue que ça me fait encore très très peur 😉

  • rpcrea dit :

    Je le redis ici mais cette chemise + ce patron = whaouuuuu !!
    J’aime comment tu l’as réalisé
    j’aime comme vous vous mettez en valeur l’une et l’autre
    bref si tu ne l’avais pas encore compris : J’aime ♡♡♡

    • Annie dit :

      Je te soupçonne de vouloir une chemise en soie Richa. Pire que ça, je te soupçonne de vouloir externaliser ta production de chemises en soie. J’en connais d’autres qui l’ont fait….Tu me tricotes quoi en échange;)?

  • annebouzic dit :

    waouh!!! Moi uqi suis toujours en attente de coudre mythique et mister…. je vais ptet commencer par Madame! Et me mettre a coudre de la soie (ou pas…)

    Bravo Madame AnnieCoton!!

  • Le Papillon dit :

    Comme le dirait Mme Burda : MASTERPIECE !!! C’est une pièce belle et précieuse que cette chemise, elle est sublime.

  • Angèle dit :

    C’est superbe, comme d’habitude ! Je regrette simplement que la loi du silence qui sévit chez Aime comme Marie à propos des gênantes questions de plagiat soulevées ces dernières semaines à propos d’autres patrons de la marque s’étende ici. Dommage…

    • Annie dit :

      Merci beaucoup Angèle!
      Sur l’affaire à laquelle vous faites référence, je souhaite vous répondre le plus sincèrement du monde. Il y a plusieurs raisons pour laquelle je ne veux pas l’évoquer :
      – j’ai une formation d’avocate, c’est un métier que je n’exerce pas mais qui m’influence encore dans ma façon de réagir. Pour moi, une accusation peut être relayée si elle a été jugée fondée par un tribunal compétent. La blogosphère ne peut pas se transformer en tribunal.

      – Si j’ai des critiques sur un modèle, je n’hésiterai pas à les formuler. À plus forte raison, si c’est dans le cadre d’un test, je les formulerai en amont à la créatrice ou au créateur du patron. Si cela ne lui plaît pas, si nous divergeons, si je n’aime pas le modèle, je ne publierai pas mon article et puis voilà.
      En l’espèce, j’aime beaucoup le modèle présenté et je pense absolument chaque ligne de l’article que j’ai écrit. Rien n’est hypocrite. J’ai donné mon avis sincèrement. Ce qui m’attriste c’est qu’en le faisant, je me suis dit qu’on allait me soupçonner de ne pas l’être parce que j’étais positive et enthousiaste. Alors je le redis, je suis positive et enthousiaste sur ce patron. Je ne le trouve ni cher, ni mal taillé, ni mal expliqué, ni plein d’erreurs, ni compliqué…Je trouve même qu’il a toutes les qualités inverses. Bref, vous comprenez l’idée.

      – ma conviction personnelle ne va pas dans le sens général et pour l’avoir déjà exprimée une fois (sur instagram) j’ai reçu des courriels d’insulte m’accusant entre autres d’être payée par les créatrices pour faire leur promotion; j’en profite pour dire que je n’ai jamais reçu un centime et que personne ne m’a forcé la main sur la moindre ligne de cet article ou des précédents. Je couds ce que j’aime quand j’en ai envie et cela ne va pas plus loin.

      – on parle beaucoup de loi du silence ces derniers temps… À mon sens, la liberté d’expression permet de donner son opinion ou de ne pas la donner. Personne ne m’a imposé de garder le silence, mais pour toutes les raisons que j’ai évoquées, je souhaite le garder et je comprends mal que cela me soit reproché : estimer que tout le monde a le devoir de s’exprimer un sujet relève d’une forme de totalitarisme inverse, non?

      Voilà, je ne m’exprimerai plus sur le sujet pour toutes ces raisons. Et je continuerai à coudre du ACM parce j’apprécie la majorité de ses patrons (tous ne vont pas à ma morphologie) et que j’ai la conviction de son innocence.

      J’espère que vous ne prendrez pas mal ma réponse, qui est vraiment formulée en toute amitié. Parfois, la barrière d’un écran fait que l’on ne se rend pas bien compte du ton sur lequel sont prononcés certains propos, du coup je préfère préciser.

      En toute amitié! Annie

      • Angèle dit :

        Bonjour Annie,
        Je vois votre réponse ce matin et je vous remercie d’avoir pris le temps d’écrire ces quelques lignes posées et calmes. Je comprends tout à fait votre point de vue. Je ne me suis aussi pas tout à fait bien exprimée. J’espère sincèrement qu’Aime comme Marie aura l’occasion de prouver son innocence. Quoiqu’il en soit, en tant qu’ex-universitaire, je crois qu’on ne peut pas vraiment écrire à propos de quelque chose sans au moins évoquer l’ensemble du contexte – mais c’est ma façon de fonctionner et la mienne seule ! Indépendamment de cela, je crois qu’une partie de mon étonnement par rapport à vous venait de ce que je vous sais très exigeante par rapport à ce que vous cousez, désireuse d’aller au fond des choses (notamment techniques) – ce qui me plaît énormément sur votre blog car cela résonne avec ma démarche. Ici, vous dites qu’il n’y a pas d’erreurs dans ce patron, c’est très bien. De mon côté, j’ai été assez déçue d’apprendre que de nombreux patrons de Marie circulaient avec beaucoup d’erreurs jamais corrigées. Pourtant, il y a dû avoir des réimpressions depuis… Je vis moi-même du droit d’auteur (dans un tout autre registre !) et je peux vous dire que quand des erreurs (de mon fait ou même des directeurs de publication) passent dans mes textes, je suis mortifiée. Peut-être est-ce dû au fait que j’évolue dans un milieu « sérieux » et que la couture est un « loisir » ? Quoiqu’il en soit, je trouve cela extrêmement dommage. J’ai cousu le Manteau 7h de Deuxième Arrondissement. Et bien, outre un éventail de tailles extrêmement réduit – heureusement que j’ai le physique du cœur de cible de Marie ! -, une absence totale de tableau des tailles (???), il y avait une erreur dans les instructions ; alors oui, je trouve que ça fait cher pour ce niveau de qualité ! Bref, j’aime les critiques constructives, j’aime qu’on me parle des points faibles d’un patron. Si vous n’en trouvez pas, n’en inventez pas 🙂 Mais j’ai tellement lu de « critiques » laudatives pour des choses qui ne le méritaient pas (il faut dire, quand l’amitié s’en mêle…) que j’ai dû avoir un petit moment de soupçon par rapport à votre article : pardonnez-moi, vous ne le méritez effectivement pas. Je m’arrête là, le travail m’appelle. Merci à vous, au plaisir de vous lire !

  • emilie94410 dit :

    Superbe tissu, superbe modèle et tout cela superbement mis en valeur! 🙂 <3

  • Sophie dit :

    tout simplement magnifique…

  • Sasha dit :

    J’adore! Une chemise est le meilleur projet pour cette merveilleuse soie. Ces boutons sont tout simplement parfait. Bienvenue printemps!

  • Tu me donnes des envies de printemps, des envies de lumière et de légèreté. Bravo pour cette magnifique réalisation qui te sied à merveille, une fois de plus. Je suis ébahie par une si parfaite réalisation dans ce tissu hors du commun. Ce patron Madame a l’air d’être une petite pépite que je vais m’empresser de regarder de plus près… J’aime tellement les chemises pour femmes, chic et féminines à souhait, qui apportent tant d’élégance. Well done Madame Annie Coton, vous avez de l’or dans les mains 😉

  • Hélène dit :

    Quelle soie! Cet imprimé me ravit les yeux. Je crois que j’ai passé 15 bonnes minutes à en examiner les motifs quand j’a lu ton article sur la couture de la soie – excellente synthèse d’ailleurs, où tu rends à chacune de tes collaboratrices virtuelles, dont Carmencita, le mérite qui leur revient. Ta réalisation est superbe et te va à merveille. Merci aussi pour l’extrait du spectacle de Francis Cabrel. Ce chanteur a le don de s’entourer d’excellents musiciens, auxquels il rend tous les honneurs à la fin de la chanson. J’apprécie au plus haut point l’honnêteté des gens qui respectent le talent et le savoir des autres, le fruit de leur travail et la propriété intellectuelle de quelque ouvrage que ce soit.

  • Alexandra dit :

    Jamais je n’aurai imaginé que cette soie fleurie puisse être à l’origine d’une si jolie chemise.
    Quel talent et quel goût !
    Je ne sais pas depuis combien de temps tu couds, dans tous les cas je t’envie, tes realisations sont toujours sublimes !
    J’aimerai y parvenir un jour…
    Bon après-midi.

    Alexandra

  • angele dit :

    Elle te va tellement bien! Et quelle jolie réalisation!!!

  • Machmalau dit :

    C’est magnifique ! Ta chemise est vraiment superbe et tes photos toujours aussi belles… Merci d’avoir régalé mes petits yeux 😉
    Et le recopiage est au programme cet aprem par ici… 🙂

  • Elle te va superbement bien et démontre bien ta maîtrise certaine de cette délicate étoffe mais, ce que j’aime par dessus tout, c’est que cette chemise semble être le parfait reflet de ta personnalité et de ton style vestimentaire. Bravo pour cette magnifique couture.

  • Pause de midi. Que vois-je ! Un nouvel article d’Annie Coton. Des bouquets de fleurs et de la soie pour animer l’écran de mon ordinateur et illuminer mon bureau 😉 Très bel article et superbes photos comme d’habitude. Et surtout une magnifique réalisation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.