Combi #1 : Mine de rien…

Mine de rien…j’ai presque trente ans. À la lecture de ces lignes ma mère va bondir en insistant sur le fait que je ne les ai pas encore et mon père va frémir et se demander où sont passées mon enfance et sa jeunesse. Pour une fois, je ne vous ferai pas pour autant subir mes nombreux états d’âme sur le temps qui passe, l’enfance perdue et les souvenirs que l’on oublie. J’enfoncerais des portes ouvertes et vous ressortiriez déprimé-e-s  par la lecture de ce billet. En revanche, je compte bien traiter avec vous d’un sujet hautement philosophique et non moins crucial. Répondons ensemble à la seule vraie problématique qui vaille :

Existe-t-il une limite d’âge pour arborer un total look Liberty (qui plus est en combishort)?

(Alla fine del texto in francese, troverete la versione corta in italiano sul cartomodello Mine de Rien per Aime comme Marie)

mine_de_rien_aime_comme_marie_18

(Avertissement : évidemment, pendant la séance photo,  j’ai oublié de boutonner l’un de mes boutons…il ne s’agit donc pas d’un écart anormal mais des effets de mon étourderie crasse)

En introduction, nous rappellerons que le Liberty est un imprimé floral, popularisé en France dans les années 60, porté en étendard par les jeunes filles en fleurs (entre 15 et 20 ans donc) et les enfants de 0 à 8 ans. Nous insisterons ensuite sur le charme des détails en Liberty, qui peuvent convenir à tout âge, et sur l’existence nouveaux imprimés -non floraux- qui permettent de créer des pièces graphiques qui conviennent à tout âge….Nous soulignerons enfin le charme irrésistible de l’imprimé floral avant d’annoncer notre plan de réflexion :

1- Si l’imprimé Liberty possède un charme certain, il doit cependant être utilisé avec parcimonie et en adéquation avec l’âge de la personne qui le porte

2- Néanmoins , le contexte dans lequel il est arboré et l’humeur de celle qui le porte peuvent permettre d’excuser les excès auquel les charmes du Liberty peuvent conduire…

1mine_de_rien_aime_comme_marie13

Allons, je ne compte pas réellement vous faire subir une dissertation  (voyez donc, je vous ai évité l’annonce des sous-parties que j’avais pourtant bien en tête)! En revanche, il faut que je me confesse. Quand Marie m’a proposé de tester Aime comme Mine de rien en avant-première (quelle petite chanceuse je suis sur ce coup là!), un vieux fantasme est ressurgi. J’ai senti monté en moi comme une irrépressible envie de combi entièrement en Liberty floral. À vrai dire, sur le papier, Mine de Rien m’a tout de suite inspiré : je voyais danser les combishort en chambray, en soie bleu nuit, en lainage à carreaux pour la rentrée, et en twill noir avec du passepoil en cuir pour la demi saison….mais plus que tout, je voyais enfin l’occasion si précieuse de réaliser mon fantasme inavouable….

mine_de_rien_aime_comme_marie_26

 Ce Liberty chiné à la braderie des Petits hauts, je le réservais pour un blouson d’été (Rigel bomber) : j’imaginais qu’un blouson cela donnerait un petit côté rock à mon imprimé floral. Et puis, une robe en Liberty, cela passe…on pardonne…voyons, c’est une robe…on peut tout se permettre avec une robe. Mais un combi-short? C’est risqué, on ne fait pas ce que l’on veut avec un combi short : il faut savoir choisir les étoffes qui mettront en valeur sa coupe féminine ou l’on se risque à avoir l’air d’une petite fille. (à plus forte raison quand on fait beaucoup plus jeune que son âge comme c’est mon cas). Mais voilà, un fantasme est un fantasme…quand on a l’occasion de passer à l’acte, il faut prendre le risque (non, vous n’êtes pas entrain de lire la rubrique sexo de Biba).

mine_de_rien_aime_comme_marie_24

Pour être tout à fait honnête, je me sens assez peu coupable. Le patron de Marie est si bien fait qu’il y aura d’autres versions, plus habillées, plus élégantes, plus femme…mais pour les promenades ensoleillées entre l’ombre des meules de foin coupé et l’ombre des pins de la forêt de Fontainebleau, il est bien plus approprié d’arborer fièrement ma combi Liberty. Quand à la fin de la semaine, j’ai de nouveau quinze ans (notez que j’ai vieilli par rapport à la semaine dernière où j’en étais restée à la cour de récréation) et que je rêve à l’odeur des grandes vacances de mon enfance, aucun tissu n’est plus approprié qu’un Liberty, aucun vêtement ne me convient mieux qu’un combishort.

mine_de_rien_aime_comme_marie_23Le patron en lui-même est une merveille. Je le dis comme je le pense. Le fait que j’ai pu y goûter en avant-première n’a pas influencé mon avis sur le sujet (du reste, mon penchant naturel pour les patrons aime comme Marie n’est pas un secret je crois…). Je trouve Mine de Rien vraiment bien coupé. Je suis conquise par cette taille basse qui donne une allure si féminine, conquise par cette encolure qui dévoile discrètement la naissance de la poitrine, ravie de ces poches où j’ai envie de glisser des Malabars.

mine_de_rien_aime_comme_marie_290

J’ai lu dans l’une des conversations du forum de Thread and Needles (celle sur les patrons indépendants français) que beaucoup souhaitaient que les blogueuses et blogueurs soient plus précis-e-s sur leurs difficultés, leurs mensurations exactes et leur appréciation du patron. Et bien, je m’exécute : je n’ai pas eu à proprement parler de difficultés pour coudre Mine de rien…en revanche j’ai connu un certain nombre de moments d’étourderie alors qu’il était spécifié qu’il fallait être attentive : j’ai inversé la ceinture gauche et la ceinture droite, parce que j’étais entrain de regarder « Les petits meurtres d’Agatha Christie » sur France 2 (forcément : j’ai cousu mes ceintures au moment où l’on allait enfin connaître l’identité du véritable assassin…qui n’est jamais celui que l’on croit). Voyez, je ne vous cache rien.

aime_comme_mine_de_rien_1

Ce n’est pas un patron facile. Ce n’est pas un patron difficile non plus. Certes j’ai un côté normand assumé, mais je pense sincèrement qu’il est accessible dès que l’on a quelques heures de vol en couture. Il faut savoir réaliser des boutonnières, poser un passepoil, coudre des pinces (il y en a six, ce qui contribue à la très jolie ligne du patron) et monter des manches. Les explications sont suffisamment claires et bien illustrées pour comprendre comment monter les poches et comment assembler les différentes parties du corps (buste, ceinture et short). La braguette est aussi très simple à poser et se ferme avec des boutons. Nul besoin de prévoir une fermeture éclair. Marie précise sur la pochette qu’il est réalisable en six heures. C’est à peu près le  temps que j’ai mis.

Venons en maintenant aux mensurations. Je fais 1m69, 49 kg et un 80F ou un 85 E. Cela ne vous dit pas grand chose : j’ai un tour de poitrine de 91 cm, un tour de taille de 66 cm et un tour de hanches de 90 cm. J’ai donc choisi un S dans le tableau de tailles de Marie. J’ai fait une toile qui tombait parfaitement aux hanches et à la taille. J’ai procédé à un ajustement du buste très minime et normal puisque je fais plutôt un grand M au niveau du buste. Comme vous pouvez le voir, Mine de Rien est un patron ajusté. Il tombe pile poil sur mes hanches et à la taille et il ne blouse pas trop au niveau du buste. Je me sens très à mon aise et ne suis pas à l’étroit.

mine_de_rien_aime_comme_marie_30

Sans langue de bois, je n’ai donc absolument aucune critique à formuler contre Mine de rien. Pire que ça, je n’ai que des éloges. Si j’avais un tantinet d’imagination et  un bon coup de crayon, le combishort de mes rêves aurait ressemblé trait pour trait à Mine de rien. Les explications m’ont parues limpides. Et je rêve déjà d’autres versions : j’ai vraiment envie de trouver un joli tissu fluide (une viscose ou une soie) pour souligner le tombé et l’allure que donne cette taille basse si féminine. Une version en denim ou en chambray avec des pressions nacrées et une petite poche sur la poitrine pourrait être parfaite. J’imagine aussi une version contrastante avec un short rouge ou bleu marine et un buste marinière en soie serait  du meilleur effet…bref, j’espère trouver le temps de concrétiser au moins une de ces idées avant la fin de l’été. Pour l’automne, j’ai déjà en stock le lainage qui lui convient. Avec des collants opaques, une jolie écharpe colorée et une petite veste, je m’y vois déjà!

aime_comme_marie_mine_de_rien_patronEn un mot comme en mille, je suis si contente que je vais minauder par tous les temps et dans toutes les étoffes en mine de rien. En attendant que d’autres versions fleurissent sur la toile vous pouvez aller zyeuter celle de Marie elle-même.

mine_de_rien_aime_comme_marie_21

Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût
Tissu et fournitures1M80 de Liberty of London, modèle Emma &Georgina rouge chiné à 12 euros le mètre lors de la braderie des petits hauts!
Trois boutons pressions pour la braguette, 6 boutons de1,7 cm et du passepoil (le tout vient de mon stock)
"Seulement" 24 euros à cause du prix incroyable de mon vrai Liberty
PatronAime comme Mine de Rien, un patron accessible dès que l'on possède un niveau intermédiaire de couture. Coupé en S et très légèrement modifié au niveau de la poitrine pour convenir à un tour de poitrine de 91 cm au lieu des 88 maximum en taille S.14€
ModificationsAucune à part mon ajustement du buste. Ajoutons que j'ai choisi de mettre des pressions invisibles au niveau de la braguette.

En conclusion, puisqu’il faut bien répondre à notre question du jour, je vous propose une pirouette : à mon sens le total look Liberty est autorisé à tout âge dès lors qu’il est porté avec un chapeau. Quand une jeune femme porte un chapeau de paille, on a envie de lui pardonner toutes ses erreurs non? Comment ça mon chapeau est aussi agrémenté de Liberty? Je sais…c’est vraiment too much.  (Pour le chapeau….j’ai encore craqué chez Les Cinq Lunes…)

mine_de_rien_aime_comme_marie_11

In italiano

Aime comme mine de rien é il nome del nuovo cartamodello creato per Aime comme Marie. Questo é una tuta con pantaloncini (no so qual é la parola giusta per descrivere questo modello). Ho avuto la possibilità di provarlo prima di l’uscita offciale. É stato une vero piacere : il cartomodello di Marie é molto bene tagliato. Da un look femminile ed elegante.

É richiesto un livello intermedio per cucire questo modello. Si ha besogno di sei ore per finirlo. Lé uniche difficoltà che presenta sono di gettare le asole, di cucire le maniche et di cucire le tubazioni. Il montaggio della mosca é molto semplice.

Esistono spiegazioni solo in francese, ma sono accompagnate da illustrazioni molto chiare.

Ai miei occhi, questo modello è un successo ché già mi immagino in altri tessuti come chambray, seta o lana per l’autunno.  Per vedere un’altra versione, guardate qui! Ciao!

Et parce que le Liberty me donne toujours l’impression que je pourrais être recrutée pour tourner dans une pub Bridélice, revenons aux sources :

 

44 commentaires

  • Quelle belle réalisation ! Pour ce qui est du choix du tissu, je pense que, indépendamment de l’effet optique, la batiste est un tissu trop fin (trop mou) pour le short. Je pense que je la réaliserai pour ma fille quand elle aura oublié qu’elle ne souhaite plus que je couse pour elle.
    PS : je rentre de vacances, et je rattrape mon retard. J’espère que tes concours t’apporteront le succès.

  • lathelize dit :

    Moi, j’adore les combishorts! Et beaucoup, beaucoup moins le liberty. En revanche, je recule à l’idée d’adapter ce patron très chouette à ma taille de fillette.

  • Maremelade dit :

    L’équation sur le papier était casse-gueule mais tu as réussi avec brio à faire une combishort à tomber !

  • Elle est tres jolie! Est ce que c est le morceau que tu veux presenter pour la boite anglaise? Sewing in one rhythm?

  • Belle version de Mine de rien !
    Surtout, merci d’avoir précisé tes mensurations et les modifications apportées au patron. J’apprécie beaucoup et, bien que les guides de tailles des marques de patrons, soient très clairs, lire les expériences des autres blogueuses sous toutes leurs coutures et avec autant de précision, permet de se rendre, mieux encore, si un modèle est fait pour soi ou pas.
    Rien ne m’énerve plus que de lire « j’ai coupé un 38 pour un 38 du commerce »…

  • fablou dit :

    Bonjour Annie,

    Quelle réussite ! Je n’aurais pas parié sur le total look Liberty mais c’est vraiment frais et charmant !
    Je rejoins les autres, ce n’est vraiment pas une question d’âge et j’oserai sans doute une version bicolore à porter à la plage malgré mes « bien plus que 40 » mais j’aurai la chance de le porter en duo mère-fille (privilège de l’âge ; )….
    J’ai hâte de découvrir la(es) version(s) suivante(s) : )
    Je vais encore plus surveiller votre blog ….Encore bravo !

  • Sew easy dit :

    Mine de rien, on peut tout se permettre à tout âge, pourvu cela nous fasse plaisir et peu importe les dictats de la mode, tant que cela sied à notre silhouette et nos goûts !!
    Ce combi short est superbe et vous le portez avec élégance !

  • cpourki dit :

    Sublissime !!! Ta version est tout simplement géniale, j’attends avec impatiente les autres versions !!
    Florence

  • ModSweetMod dit :

    Sinon pour le liberty, j’en ai vu dans les nouvelles collections de magasins de prêt à porter (en version bleu foncé).
    A mon avis, ça restera à la mode jusqu’à l’été prochain.

  • Waouh j´adore !! Franchement tu supportes encore super bien le full liberty (je rejoins papa sur ce point !) et puis tout ca tombe superbement. Si une femme autour de moi est tentée, je me lancerai dans mon premier Aime comme Marie avec plaisir.
    E di più che piacere leggerti in italiano, mi sembra tornare nella mia famiglia Toscana…ma è anche meglio perché qui si tratta di cucire !! Sei bravissima !

  • CLAIRE dit :

    J’adore la combi-short en liberty ! Malheureusement la taille basse et mes années plus de 30 ne me permettent pas d’en coudre une pour moi mais , certainement pour mes filles !!!
    Bravo pour cette jolie couture d’été, je suis certaine que vos futures réalisations avec ce patron seront encore formidables !

  • Sitchintheditch dit :

    28 ans aussi, et en réaction immédiate à l’arrivée d’un premier enfant (oh mon dieu je suis non seulement presque vieille mais aussi horriblement adulte), j’ai cousu un combishort Salme. Pas de regret car la taille basse de Mine de rien m’aurait fait des jambes de minipouce.
    Concernant le Liberty, sa portabilité augmente à mesure que la quantité de goudron aux alentours diminue, à mon humble avis.

  • Kalembredaine dit :

    Je ne suis d’habitude vraiment pas emballée par les combo shorts (que je trouve difficile à assumer) mais ta version me donne bien envie de me pencher sur le cas « Mine de rien »…. Peut-être pas en total Liberty, mais j’aime beaucoup l’idée de la déclinaison en soie ou viscose ou de la version contrastante. Hâte de découvrir tes prochaines réalisations pour, peut-être, me décider…

  • gabyz29 dit :

    Coucou Annie. Encore une belle réalisation à ton compteur !!!! Quand j’ai su que tu avais le privilège de tester ce mine de rien, il me tardait de voir ta version.
    Je la trouve très estivale et tu la portes vraiment bien !!!
    Par contre, je ne suis pas sûre, personnellement, de pouvoir aussi bien assumer le total look liberty !!! Je pense me la coudre dans une version plus proche de celle de Marie avec 2 tissus différents, après ce n’est qu’une question de goût …
    Mais comme, il me semble que tu as déjà de nouvelles idées d’associations, je vais guetter ton blog …

  • Elodie dit :

    L’important, c’est que tu te sentes bien, mine de rien 🙂 Perso, le total look assumé en liberty, j’aime ça, alors ta version me plaît beaucoup ! C’est une tenue tout à fait estivale, avec ce tissu, alors j’ai hâte de découvrir tes prochaines versions !

  • Sasha dit :

    Prémisse: je n’aime pas trop les imprimés liberty mais je pense que arborer un look all liberty plutôt que de l’âge dépend du contexte … peut-être je ne voudrais pas aller travailler … mais une promenade avec le chien … ta version de ce patron est très réussi e apporte tant de joie et d’insouciance. Brava!

  • Ah Annie ! J’adore te lire, tu écris tellement bien… Même les aventures de ta combishort se laissent lire comme un polar !
    je me souviens très bien de ce coupon et tu en as fais une très bon usage. Moi je préfère la version mine de rien contrastante car je n’oserai pas le tout Liberty sur moi. Comme toi je ne fais pas mon âge et du coup je pense que cela n’aiderait pas (dit une vieille de 32 ans outrée qu’une jeunette de 28 parle déjà de la trentaine !!)
    C’est très bonne idée d’avoir mis tes mensurations. Avec mon 1m76 je pense qu’il faudra que je descende un peu la taille (quand j’aurai acquis le patron !)

    J’aime bien le petit mot de ta maman, la mienne aussi vient de temps en temps me laisser un petit mot.
    @bientôt

  • Très jolie réalisation! Je ne suis pas fana du liberty pour les grosses pièces habituellement mais là je trouve que le patron et le tissu vont très bien ensemble, formant un sympathique duo estival! Et merci pour cet avis très précis et détaillé!

  • Hélène dit :

    Très réussi, ça te va comme un gant. À mon humble avis, ce n’est pas tellement l’âge que le physique qui permette le port du combishort (en Liberty ou pas). Jambes longues et silhouette élancée, ça va, mais ce n’est pas très seyant dès que la fille a un surplus de poids ou une taille trop carrée. À part ça, cette pub est incroyable : elle date de 1990 et la fille pourrait très bien passer en 2014 : la coupe de cheveux, le maquillage, la tenue, les souliers. Comme quoi le style classique demeure toujours actuel.

  • Blandine dit :

    J’adore !! C’est vraiment une réussite ! Tant que ce n’est pas vulgaire et que cela convient à notre silhouette, il n’y pas d’âge pour telle ou telle tenue je trouve, surtout aujourd’hui…

  • Soso Fy dit :

    J’attendais ta version avec impatience, c’est super je l’adore ! Le liberty va très bien avec ton image de fille romantique, y a pas d’âge pour ça ! 😉
    Je voulais savoir pour l’ourlet du bas du short est-ce tu l’as rallongé un peu ou tu as gardé les 3 cm prévu ?

    • Annie dit :

      Coucou Sophie!

      J’aurais dû préciser ce qu’il en était dans l’article. Dans la liste de mes bourdes, on a l’ourlet à revers. Je n’ai pas allongé le short : comme une idiote j’ai surjeté mon bord de façon un peu…large…et du coup, j’ai dû ratiboiser mon revers, ce qui fait qu’on ne le distingue pas trop. Normalement il aurait dû être un peu plus large et donc mon short 1 à 2cm plus court:;)

      Bisous!

      • Soso Fy dit :

        Merci Annie pour ces précisions ! Je vais me lancer je crois ! On verra si j’assumerai de marcher dans les rues de Paris avec un combishort ! Parce qu’en plus, tu as dû remarquer mon goût pour les tissus colorés ou imprimés, alors ça risque de ne pas être discret…. 😉

  • Machmalau dit :

    Coucou Annie ! Aaaah que je l’attendais ce Mine de rien !!! Et pour tout avouer, je reste un peu sur ma faim… Bien entendu c’est très réussi et tu connais mon amour inconditionnel pour le Liberty mais… Je crois que le tout Liberty me gène… Après soyons honnête, c’est très beau et ça te va très bien hein ! Je crois que, personnellement, j’aime le côté du tissu qui tranche dans la version de Marie, mais je ne saurai pas expliquer pourquoi…

    Aussi, je me demandais, as-tu rallongé le short? Il me semblait plus court que ça… Peut être le fait que tu n’aies pas mis de revers?

    J’ai déjà ma première version en tête, et le tissu du haut et même déjà prêt ! Je suis sûre qu’elle te plaira…

    • Annie dit :

      Coucou Laura!

      Je suis presque « contente » que cela ne te plaise pas : cela veut dire que tu es franche avec moi sur toute la ligne et j’adore ! Je comprends bien ce que tu veux dire…ma prochaine version sera probablement contrastante parce que la version de Marie me plaî^t beaucoup aussi.

      Pour la longueur du short : je ne l’ai pas du tout rallongé : comme une idiote j’ai surjeté mon bord de façon un peu…large…et du coup, j’ai dû ratiboisé mon revers, ce qui fait qu’on ne le distingue pas trop. Normalement il aurait dû être un peu plus large et donc mon short 1 à 2cm plus court:;)
      J’ai vraiment hâte de découvrir la merveille que tu nous prépares!

      • Machmalau dit :

        Ah bah je n’ai pas aucune raison de ne pas être honnête ! Puis on sait tous que ça ne peut pas plaire à tous les coups… Les goûts et les couleurs hein ! 😉
        Je suis impatiente de voir ta prochaine version, tu m’as donné très envie avec l’idée de la marinière mais ma version sera déjà dans l’esprit marin… A bientôt donc 😀

        Et merci pour l’info du bas du short, je pense que je rallongerai un peu du coup…

  • Bouliesurladune dit :

    Quelle merveille ! Je trouve qu’il te va comme un gant ! Et n’en déplaise à Christina, je pensais également réaliser ce modèle en Liberty et je compte treize années de plus que toi…. Oups !

  • Micoton dit :

    Tu es toute mignonne dans ton combi-short! Une vraie tenue de vacances…!
    Il te va a ravir, et malgré de nombreux avis qui me laissent perplexe quant aux patrons Aime comme Marie, tes réalisations d’après ses modèles sont toujours de belles réussites, et me donnent envie de les tester…!

  • mercipatrons dit :

    Rien à redire : J’ADORE!!!!!!!!!!!!!!!!!! Elle déchire ta combishort, vraiment magnifique!!!! Ca me donne envie d’utiliser ce liberty (que j’ai également depuis la vente des petits hauts 😉 )

  • Celinettevo dit :

    Oh la la il est magnifique!! Je vais encore craquer après avoir vu une de tes versions 😉
    Merci pour ce post précis (tes mensurations parfaites me laissent rêveuse et un peu jalouse !!!) et toujours si bien écrit 🙂

  • Alice dit :

    J’avais 15 ans… C’était l’été et je passais de jolies vacances au bord de la mer. Je découvrais les préoccupations des jeunes adolescents et le début d’une liberté exaltante. Je portais presque tous les jours un combishort fleuri que j’adorais. Merci de réveiller ces merveilleux souvenirs!!! Ton combishort est divin et je suis sûre que Cristina le trouverait magnifaï sur tes 28 ans si frais et pleins de promesses. Bravo! Je suis conquise.

  • Que j’attendais ton post avec impatience ! Ton combi-short est canon et hyper féminin. Je ne suis pas sûre de l’assumer, mais l’admirer sur toi me va très bien 😀
    Et merci d’avoir mentionné le nom de ce Liberty, je n’arrivais plus à le retrouvais et ça m’agaçais un peu ^^
    Bisoàus

  • T’es à la fois méga choupinette et super sexy là-dedans ! C’est M. Coton qui doit être content ^^.
    Moi qui ai le Liberty en horreur (j’entends les tomates qu’on va me jeter me siffler déjà aux oreilles), je trouve ça TRÈS réussi !

  • powings dit :

    Oh super jolie, ça te va super bien 🙂

  • Byjulie dit :

    Ps: le message anonyme si dessous est à moi… (que veux tu je suis mal habituée, d’habitude mes coordonnées sont enregistrées, mon cher et tendre à du encore effacer tous les cookies)

  • Ce fanstasme devenue réalité, c’est parfait!
    On se fiche de l’age quand c’est aussi joli, et aussi bien porter!

  • Anonyme dit :

    Ahhhhhhce que tu es belle dans ce combi en liberty! Je crois qu’il n’y a pas d’age pour porter un vetement comme celui-ci. Oui il a un coté enfantin par la forme, mais le decolleté est tellement féminin que l’on ne peut se tromper. En tout cas il te va à merveille, que j’ai envie de dire oui tu as plutôt intérêt à nous faire d’autre jolies versions… mais si je suis bien le titre de ton post est le #1…ce qui signifie qu’on va bientot avoir droit au #2??
    Quoi qu’il en soit je suis un peu jalouse…quand je vois les merveilles que tu nous sors avec les patrons Aime comme Marie… qui ne sont malheureusement pas pour moi, il faudrait que je grade une à deux tailles au dessus et c’est dommage pour 14€, sans assurance que le fit soit bon
    Bel été en combi alors

  • M comme maman dit :

    Annie Coton,
    Ta mère saute au plafond tu vas avoir 28 ans, tu as encore deux ans pour te préparer à avoir trente ans!
    Elle est bien fraiche ta tenue!
    Bisous
    M

    • Annie dit :

      Je le savais;) Ce que je voulais signaler c’est qu’il y a certaines folies stylistiques qu’on ne peut plus se permettre à l’approche des trente ans (selon Cristina magnifaïque)…je suis prête à parier que le combi short en Liberty est interdit dès les 25 ans par la prêtresse brésilienne de la mode! Bisous

  • ModSweetMod dit :

    Rah! il est beau ce mine de rien!
    Dommage que les patrons de Marie sont un poil trop grand pour moi…
    Mais je me connais, ses modèles sont si tentants que je vais craquer en me disant : « c’est pas grave, je ferais les ajustements pour xs toute seule »… Et puis je rêverai devant la pochette en me disant peut être un jour…. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.