Gilet #1 : L’incontournable prend des chemins de traverse

Je ne sais pas comment commencer ce billet. Je ne sais pas quoi vous dire car je ne suis pas contente de moi…enfin plus précisément de ce que j’ai fait. Ne vous moquez pas : j’ai eu du mal à trouver le sommeil car j’étais terrifiée à l’idée d’écrire cet article. Oh ce n’est pas que j’ai peur des échecs! Quand ils n’engagent que moi, je les prends pour ce qu’ils sont…une manière désagréable de progresser. En revanche, quand je teste un patron et que je trouve que c’est un bon patron, j’ai à coeur de lui rendre les honneurs. Coudre le mieux possible, en livrer une interprétation dont je n’ai pas à rougir, c’est la modeste façon que j’ai trouvée d’encourager le travail des créatrices de patrons qui me font confiance. Et cette semaine, je n’ai pas fait aussi bien que j’aurais voulu. D’abord parce que j’aurais voulu vous présenter Eliana, la dernière robe de Pauline Alice en temps et en heure et que manifestement ce n’est pas le cas : j’ai choisi ce que je pensais être une soie (et que l’on m’avait vendu comme telle…) pour Eliana. Ce n’était pas le cas et ce tissu qui semble être un polyester est bourré d’électricité statique…Eliana portée ressemble à tout sauf à Eliana. J’ai donc préféré recommencer ma robe afin de vous présenter une robe qui correspond à ce que Pauline a voulu.

Dans le cas de l’Incontournable, le dernier patron de MLM Patrons, l’échec est moins complet que pour Eliana mais il s’agit tout de même d’un échec et j’en porte l’entière responsabilité. J’ai pris une série de décisions qui me conduisent à vous présenter une version de ce gilet qui ne me satisfait pas. J’ai néanmoins décidé de vous montrer ma version afin que mes erreurs puissent servir à celles ou ceux qui veulent coudre l’Incontournable.

gilet_incontournable_mlm_patrons_14

Marisa a conçu l’Incontournable comme un patron de gilet : c’est ainsi qu‘elle-même le présente. Elle a été tout aussi claire dans la description qu’elle m’a faite de son prototype durant la phase de test. Pourtant, allez savoir pourquoi, quand j’ai vu son dessin technique, j’ai immédiatement songé « petite veste ». C’est plus fort que moi, j’adore les « petites vestes »…celles que l’on enfile avec une petite jupe. Pour ne rien vous cacher, je passe des heures à observer comment sont faites celles de Claudie Pierlot. Et quand j’ai vu l’Incontournable, j’ai bêtement pensé « voilà le patron qu’il me faut pour me faire une petite veste comme celle de notre amie Claudie ».

incontournable_MLM_Patrons_annie_coton

Jusqu’à preuve du contraire, dans le dictionnaire, gilet et veste sont pourtant deux termes désignant des vêtements différents. Jetons un oeil à la définition du Larousse pour le mot « gilet » :

« Gilet :

  • Pièce du costume masculin, courte et sans manches, qui se porte sous la veste.
  • Veste sans manches.
  • Veste en tricot, ouverte sur le devant, avec ou sans manches.
  • Sous-vêtement en tissu à mailles ou en flanelle. »

Si l’on exclut les pièces du vestiaire masculin et les sous-vêtements, le gilet est une pièce en tricot, qui se porte ouverte (ce qui n’est pas toujours le cas de la veste). C’est donc une pièce lâche, beaucoup moins structuré que la veste. CQFD :  gilet n’est pas synonyme de veste. Pourtant j’ai fait l’âne. Enfin l’ânesse.

gilet_incontournable_mlm_patrons_11

 

J’ai choisi un lainage que je réservais depuis longtemps à un projet de veste : un joli natté laine et cuir Chanel, chiné chez Bennytex, auquel je tenais beaucoup. Comme c’est un lainage au tissage très souple, c’est un tissu qui aurait nécessité que l’on l’entoile à la main pour préserver sa souplesse tout en lui donnant le corps nécessaire pour convenir à un patron de veste. De facto, c’est donc un lainage qui ne pouvait pas convenir pour l’Incontournable. On n’entoile pas un gilet : on ne cherche pas à structurer une pièce qui par essence ne l’est pas.

gilet_incontournable_mlm_patrons_16

À défaut d’entoilage, je me suis dit que j’allais doubler mon lainage. J’ai créé une doublure en décalquant les pièces devant (en un seul tenant) et dos (en ajoutant un pli d’aisance de 4cm). Le résultat était un peu plus convaincant que sans doublure mais pas beaucoup plus.

Ma première erreur est donc le fruit d’un quiproquo sur ce qu’était ce patron qui m’a poussée à faire un mauvais choix de tissu.

gilet_incontournable_mlm_patrons_9

Deuxième erreur : mon passepoil. J’ai choisi un passepoil tressé en cuir noir que je trouvais fort joli. Je ne renie pas l’idée du cuir. En revanche, je regrette de ne pas avoir choisi un passepoil simple, non tressé. Comme me le fait remarquer mon mari-à-l’esprit-modeux-fort-aiguisé, le tissu est déjà natté : il est donc inutile de surcharger mon vêtement avec un passepoil tressé…cela le rend peu lisible et détourne le passepoil dans son objectif initial : structurer l’esthétique générale d’un vêtement.

gilet_incontournable_mlm_patrons_7

Troisième erreur (oui je sais, la liste est longue…) : ma couture d’ourlet pour les manches et pour le bas de mon vêtement. Certes, ma couture est invisible puisque j’ai utilisé ma doublure pour créer un repli et fixer à la main mon ourlet avec un point chausson reliant le tissu intérieur au tissu principal.  C’est plus élégant et cela me permet d’éviter une couture trop visible qui marquerait mon lainage. Le problème est qu’encore une fois ce dernier est trop souple et trop lâche pour s’accommoder d’un repli dans le bas du vêtement… Mon gilet semble légèrement se gonfler sur les bords, ce qui n’est pas très esthétique. En outre, ma façon de procéder ne met pas en valeur la jolie coupe asymétrique du bas de manche.

gilet_incontournable_annie_coton_mlm_patrons

Dernière erreur, l’emplacement de la surpiqûre : mon tissu se prêtait mal à une surpiqûre trop visible pour fixer la parementure au tissu principal. J’ai donc sous piqué et surpiqué très près du bord… Cela ne se voit pas trop mais là encore je me retrouve avec un problème de bâillement entre la doublure et le tissu principal qui n’est pas très esthétique et qui donne ce côté tombant, ce look un peu trop grand et informe à ma veste qui était en fait un gilet.

gilet_incontournable_mlm_patrons_18

Quelle conclusion tirer de mes quatre erreurs ? Ma foi, la morale de l’histoire est fort simple  : tissu inapproprié tu utiliseras, joli patron et joli coupon tu gâcheras. Et toc!

gilet_incontournable_mlm_patrons_13

 Et oui, c’est pourtant un bien joli patron que nous a préparé Marisa. C’est même un excellent patron de gilet. Je peux vous le dire car j’ai fait une toile…et que cette toile taillait très bien et était très facile à coudre. À mon sens un gilet doit être aussi facile à coudre que c’est une pièce facile à porter. Dans le cas de l’Incontournable , le contrat est rempli.Jetez un oeil au dessin technique :

Incontournable

Pour une couturière ou un couturier un peu averti(e), l’affaire sera même pliée en une heure et demie. L’empiècement ne pose aucun problème, les manches sont faciles à monter et l’embu de la tête de manche se répartit aisément, l’absence de col nécessite de poser simplement une parementure et puis voilà. L’affaire -enfin le gilet- est dans le sac. Si vous choisissez un jersey épais ou un molleton et qu’en plus vous assemblez le tout à la surjeteuse, vous pouvez vous en coudre trois ou quatre dans la même foulée sans vous lasser. À ce titre, l’Incontournable porte bien son nom.

Les découpes sont travaillées : ourlet des manches asymétrique, dessin de l’encolure jouant sur les arrondis, empiècements simples sur les devants…une fois de plus, Marisa arrive à créer un patron efficace, au raffinement simple et facilement déclinable.

gilet_incontournable_mlm_patrons_10

En parlant de surjeteuse et de tissus extensibles tels que le jersey ou le molleton, je pense que ce patron est un excellent alibi pour vous lancer si vous n’avez jamais osé coudre ce type de matières. Si vous n’avez pas de surjeteuse, équipez-vous d’une aiguille jersey, sélectionnez le point extensible de votre machine à coudre et oubliez vos appréhensions. Les jerseys un peu épais et les molletons sont des tissus avec une certaine tenue : ils sont idéaux pour apprendre à dompter les matières extensibles quand on en a jamais cousues.

gilet_incontournable_annie_coton_mlm_patrons_2

J’ai coupé une taille S en suivant les indications du tableau des tailles Marisa (mes mensurations n’ont pas changé : 91-66-90). Quand j’ai fait ma toile, dans un molleton moche mais adapté à un gilet, ça tombait très bien. Pour cette raison, je n’ai fait aucune modification. En revanche, dans mon lainage beaucoup plus lâche que mon molleton, c’est trop grand au niveau de la ligne d’épaule et dans le haut du dos. Je pense que cette différence possède deux causes : je savais que j’allais doubler mon lainage et il s’effilochait beaucoup…du coup j’ai eu tendance à être plus généreuse avec les marges de coutures que celles indiquées par Marisa, notamment au niveau de la tête de manche pour être sûre de ne pas être engoncée. Par ailleurs mon tissu est plus lâche et l’aspect trop grand est accentué par el tombant du tissu.

Moralité de l’affaire : si jamais vous faites une toile, utilisez un tissu à toile proche de votre tissu final et surtout choisissez un tissu « toile » chaîne et trame si vous comptez faire une version chaîne et trame et un tissu « toile » extensible si vous voulez dompter du molleton, du jersey…de la maille en somme.

J’espère ne pas vous avoir trop ennuyé avec cette autocritique. Je ne me sentais pas le courage de vous présenter ce gilet en faisant comme si de rien n’était. J’espère pourtant que d’une manière ou d’une autre je vous aurai convaincu d’une part que c’est un excellent patron et qu’il faut aller voir les versions de Marisa elle-même mais aussi de Laura, de la Fée sans Baguette, de Louise, de Sophie, d’Élodie , et de Ludivine (sur IG)! Ces versions sont très différentes et permettent de se faire une idée plus complète du potentiel de ce patron!

gilet_incontournable_MLM

Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût et niveau de couture
Tissu et fournitures1m50 de natté laine et cuir Chanel "déclassé" chiné chez Bennytex (10 euros le mètre de mémoire)
50 cm de passepoil cuir trouvé chez France Duval-Stalla (6 euros le mètre)
1m40 de tissu doublure toto (4 euros le mètre)
20 euros environ
PatronL'Incontournable de MLM Patrons
La vraie difficulté de ce patron réside dans la minutie avec laquelle il faut poser la patte polo pour que celle-ci soit réussie.
5 euros en version pdf
ou
13 euros en version pochette
ModificationsAjout d'une doublure à cause de mon choix de tissuVoilà un patron rapide à coudre, idéal pour apprendre à coudre des tissus extensibles ou pour faire fonctionner sa surjeteuse pour la première fois!

Quittons nous avec la nostalgie baroque et mystérieuse de l’Année dernière à Marienbad où errer dans les palaces et les jardins à la française en hiver vous conduit à jouer « le jeu vrai de la vérité ».

L’année derniere à Marienbad – Bande annonce FR par _Caprice_

32 commentaires

  • Mokkona dit :

    Joli chapeau !

  • Coco dit :

    Même si le résultat n’est pas celui attendu, tu t’en tires plutôt bien je trouve, car malgré tout, ta petite veste reste jolie et « portable ». J’aimerai que mes échecs soient aussi réussis que les tiens!
    En tout cas, c’est rassurant, pour une débutante comme moi, de savoir que mêmes les couturières confirmées rencontre parfois aussi des difficultés et qu’on progresse à tous les niveaux 😉

  • J’étais persuadée d’avoir commenté ton article, aveugle ?!? amnésique ?!?
    Bref on s’en fiche.
    Déjà : non tu nous ennuies pas avec ton auto-critique, car tu apportes des info très importantes, j’aime le patron de Marisa, mais je ne veux pas, en tous cas pas en ce moment, de veste en molleton. J’aime tellement les vraies petites vestes structurées.
    Le tissu est très beau.

  • Gezam dit :

    Le tissus est très beau et le passepoil également! Je comprends d’autant plus la frustration de ne pas être arrivée au résultat souhaité ( même si tu n’as pas à rougir de cette réalisation) !

  • m dit :

    Bon tu t’en tires bien…….Je te soupçonne de prendre du plaisir avec l’autoflagellation, mais c’est vrai que l’on est jamais mieux servi que par soi-même !
    Allez ta veste à la mode gilet est tout à fait réussi, ne la traumatise pas !

    • Malinda dit :

      ..Recht hast Du..bei mir war ein Schokokalender an der Wand im Flur und darunter ein kleiner, geschmückter Weihnachtsbaum mit kleinen Engelchen usw.Hab meinen lieben Mann gefragt ob er es war?? Nein..nein hat ergesagt. Meine süßen kleinen Fellnasen können es wohl auch nicht gewesen sein..also Fazit..es war der Wewaehchtsmann..inr sonst.. )

    • Now I know who the brainy one is, I’ll keep looking for your posts.

    • Muito legal ver uma entrevista com uma dessas lendas vivas da música como um todo. É bem isso que vocês falaram, Ramones transcende um estilo musical.Muito bom o One Arm Away, trabalho sério feito por músicos bons dá em ótimo resultado.E os erros como sempre estão incríveis. Vocês erram como ninguém, parabéns! Hehehe.Abraço!

    • http://www./ dit :

      You’ve got it in one. Couldn’t have put it better.

    • kia carins dit :

      Thanks Bashar.Serenden, your comment is REALLY encouraging. I love your belief in us and I’m so glad that we keep you hopeful. We are working hard to ensure the fact that we achieve a lot of change in our troubled region. Thanks again for your kind words and support.

  • AxelleC dit :

    Franchement elle n’est pas mal du tout cette veste-gilet ! (Je pense qu’il y a une erreur dans l’encadré, car tu parles d’une patte polo…)

  • Machmalau dit :

    Grrrr ça me fâche !!!
    Je disais donc que ta veste reste tout de même largement portable et elle est très belle !
    Tes photos me donnent très envie de faire de même, ton vêtement est vraiment magnifiquement mis en valeur 😉
    Gros coup de coeur pour ta jupe au passage <3

  • Machmalau dit :

    On prend les mêmes et on recommence… Décidément je dois trop parler

  • Machmalau dit :

    Aaah enfin un peu de temps pour savourer ton article ! Je suis bien triste d’entendre tant de déception dans tes mots… Mais je comprends entièrement ta frustration et effectivement ta petite veste ne te sied parfaitement… Je rejoins également ton mari pour la remarque du passepoil mais cela reste un détail

  • Je te trouve bien dure avec toi-même moi aussi. Après, je comprends, on ne voit souvent que les défauts dans ses propres réalisations, mais en tous les cas, j’aime beaucoup le résultat !

  • fleurdelis dit :

    Je te trouve moi aussi très dure avec toi-même ..Ce n’est quand même pas un raté total et je la trouve tout à fait portable cette petite veste gilet !!!

  • tu es dure avec ton pauvre « gilet-veste »! sur le photos en tout cas; il n’y a rien de dramatique. je le trouve tout a fait portable, et ce serait dommage de ne pas le profiter.
    Et puis grâce a ton erreur, me voilà sauve! je ne sais pas pourquoi, mais e, voyant le dessin technique de Marisa, je m’étais mis en tête de m’en faire une petite veste… il doit y avoir quelque chose dans l’air en ce moment^^. Je vais revoir ma copie grâce a toi!
    bises!!!!

  • Tu es très sévère avec toi et on sent ta grande déception. J’imaginais ce patron dans un tissu Chanel que l’on m’a offert et penser demander l’avis de Marisa, mais tu as finalement répondu à ma question. Tes déconvenues ne sont vraiment pas veines et cet article va en « sauver »plus d’une;)

  • Lou & Lette dit :

    Je te trouve bien dure avec toi même 😉 mais je comprends la frustration de ne pas avoir le rendu souhaité, pensé, imaginé. En attendant, si nous n’avions pas eu toutes les explications sur tes déboires, nous n’aurions vu qu’une très jolie veste car elle est vraiment très belle 🙂 !

  • claudine dit :

    J’ai toujours autant de plaisir à lire tes billets, car ils sont toujours très instructifs! Encore une fois, tu nous apprends bien des choses, même si c’est à tes dépens! Je me sens un peu moins bête : à voir toujours les jolies créations autres, je déplore d’autant plus mes « ratés », encore nombreux, en couture. Donc, lorsque tu nous confies ce que tu considères comme des erreurs, me fait relativiser, réapprendre que les erreurs sont aussi formatrices.
    Je pense que tu es aussi une perfectionniste…
    Merci en tout cas de nous faire partager tes créations!

  • Pauline Alice dit :

    Et bien moi je le trouve plutôt réussi cet incontournable! Mais je tiendrai compte de tes notes pour choisir le tissu le plus approprié, j’ai hâte de recevoir le patron.

  • Tacha dit :

    Mince, ce doit être rageant surtout quand on réserve un beau coupon pour quelque chose qui nous tient à coeur. Mais comme beaucoup je ne la trouve pas si catastrophique cette veste 🙂 Loin de là!
    Par contre, dans ton encadré « le nécessaire » tu parles de patte polo… Ce ne serait pas un erreur ?
    Ah et merci pour le tuyau sur les soldes Agnès b. 😉

  • Hélène dit :

    Tu as 100 fois raison : les échecs sont une manière désagréable de progresser. Mais on ne parle pas d’échec ici car, au final, tu as réussi à faire une très jolie veste. Bravo encore pour ces photos de rêve, dignes des meilleurs magazines.

  • angele dit :

    En tout cas, je comprend que tu réservais ce tissu pour une veste car il est superbe! En fait, tu es juste humaine et moi j’aime me dire qu’il n’y a pas que moi qui fais des séries de mauvais choix 😉 Ceci dit je trouve dure car il reste vraiment bien ce gilet quand même!

  • Naty dit :

    Bah écoute, moi si tu avais pas précisé, j’aurai rien vu. Certes je savais que le patron était un gilet, mais limite ça m’aurait pas choqué!
    Et puis ton tissus est tellement beau !
    Bon allez je file voir les réalisations des autres filles !

  • Tokad dit :

    Peut être à peine un peu large au niveau des épaules mais franchement, je la trouve vraiment très jolie cette veste (euh… gilet !) et ta jupette est canon aussi !

  • Marisa dit :

    Tu es dure avec toi, certes ce n’est pas le tissu le + approprié, cependant le rendu n’est pas si mal que ça, et effectivement fermé comme le suggère Louise pourrait être bien. En tous cas merci encore pour ce test et ces jolies photos!

  • Gloewen dit :

    Je le trouve très chouette! Bravo à toi! =)

  • Je te trouve un petit peu dure avec toi même ! C’est peut être un petit peu large mais le rendu est tout de même joli. Et en le fermant ça ne le cintre pas un petit peu mieux ? En tout cas le tissu est superbe ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.