Jupe #3 : la tulipe aux pieds nus

Avril ou le mois de l’inconséquence…chaque année je suis étonnée par les rayons chauds du soleil : en sortant les bras découverts, en enfilant des ballerines, en oubliant les collants, j’ai l’impression de me promener nue dans les rues de Paris et la pause déjeuner prend des airs de bain de midi. Et ma foi, chaque année je me fais avoir comme une perdrix de l’année (la perdrix est-elle bien la femme du perdreau? j’ai un doute). Quand vient le soir et le vent bleu, je frissonne, et j’imagine ma maman effarée s’écrier : « mais tu ne peux pas sortir ainsi! la gorge découverte…tu n’as rien sur le dos! ».

J’ai quitté le nid il y a quelques années déjà, mais même un 15-août ma mère me regarde encore un peu inquiète  m’enfuir « la gorge découverte »…alors que va-t-elle dire quand elle s’apercevra que j’ose m’aventurer pieds nus sur un gazon d’avril!?

aime_comme_midinette_8

Mais voyons Maman, avril c’est le mois des tulipes, c’est le mois des pavots d’Irlande, c’est le mois des premiers semis au potager…il n’est pas l’heure d’être sage! Alors non seulement, je sors sans rien sur le dos mais je pousse la désinvolture jusqu’à assortir mes jupes aux premières fleurs du printemps et je conjugue au présent le verbe « primesauter » :

Pieds nus, je primesaute, tu primesautes, il/elle primesaute, nous primesautons, vous primesautez, ils/elles primesautent…

 aime_comme_midinette_2

Pour primesauter à tout va, il faut être midinette jusqu’à l’ourlet : sans faire plus de chichis, j’ai donc été chercher un de mes patrons favoris et j’ai fait l’acquisition de cette toile rouge à tulipes blanche Kokka. Je n’avais jamais eu l’occasion de coudre de la toile mais pour être en harmonie avec  le potager, voilà une matière idéale : rustique mais charmant, ce canevas floral de coton et de lin me paraissait parfait pour aller taquiner les premiers bourdons et les jeunes plants de salades.

aime_comme_midinette_6

Je n’avais rien d’autre sous la main qu’une fermeture éclair en laiton et en toile et un passepoil argenté : je ne sais pas si j’ai fait preuve de paresse créative ou d’impatience mais ma foi…après tout ma fermeture éclair ne détonne pas sur mon tissu de toile; quand à mon passepoil, il permet à ma jupe midinette de « midiner » sans avoir l’air trop snob pour aller à la campagne (pardonnez les néologismes bien trop  nombreux de ce billet) !

aime_comme_midinette_7

Ce projet réalisé sans grande ambition, simplement pour le plaisir d’avoir une petite jupe de printemps à ajouter à ma garde-robe – m’agace un tantinet néanmoins quand je regarde les photos.

Oh rien avoir avec le patron de Marie : la midinette reste une valeur sûre que je vous avais déjà présentée à l’occasion de la vengeance de Tara. Rien à voir non plus avec la réalisation : ce n’est pas parfait, l’une des poches est 2mm plus haute que l’autre et le passepoil n’est pas parfaitement aligné mais quand il s’agit de primesauter, je ne tatillonne pas trop.

Non, c’est mon tissu qui m’agace. Autant je m’accommode fort bien de son côté nappe-d’une cuisine-des-années-70, autant je déglutis avec peine en me souvenant du prix de ma toile cirée seventies. Certes ce tissu me plaisait, j’avais un projet précis justifiant son acquisition, et je sais que j’aurais peiné à trouver une jupe dans une étoffe de cette qualité à 24 euros dans le commerce. Pourtant, je ne peux pas m’empêcher de trouver excessif le prix du mètre de ce mélange de coton et lin (18 euros environ quelle que soit la boutique où vous l’achetez en France) et j’ai du coup un regard ambivalent sur cette jupe aux tulipes. C’est curieux, je n’ai pas tant de scrupules quand il s’agit de Liberty…il faudrait peut-être que j’en parle à un psy.

aime_comme_midinette_4

Bref, ma note globale va baisser parce que mon envie de porter cette jupe est toujours gâchée par un étrange sentiment de culpabilité et parce que malgré sa qualité, je trouve ce tissu trop cher…

Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût
Tissu et fournitures1m30 de tissu Kokka à 18€ le mètre....
Le biais et la fermeture viennent de mon stock.
24€ environ
PatronAime comme Midinette par Aime Comme Marie. Niveau de couture intermédiaire. Coupé en 36. 14€
ModificationsAjout de passepoil à la ceinture.

 

aime_comme_midinette_3

 

Dans un tout autre registre, il est temps pour moi de passer par un rite initiatique pour intégrer comme il se doit la blogosphère : les Liebster awards. Merci beaucoup aux très jolis blogs de Melle AnneSo et Za, (Ocnie et cie) et d’Elvesme (Woot! Helmut) d’avoir pensé à moi! Je me permets de faire un mélange de vos deux questionnaires.

Commençons par un rappel des règles du jeu :

« Les Liebster Awards ont été créés afin de promouvoir les blogs ayant relativement peu d’audience ou que l’on veut faire découvrir au plus grand nombre. Le principe est relativement simple :

Vous recevez un tag « Liebster Award » de la part d’un blogueur/d’une blogueuse ayant lui-même participé à cette chaîne.
Vous partagez 11 anecdotes sur vous.
Vous répondez aux 11 questions qui vous sont posées.
Vous posez à votre tour 11 questions.
Vous envoyez enfin un tag « Liebster Award » à une blogueuse qui compte moins de 200 abonné-e-s et que vous souhaitez faire connaître.
Vous informez la personne qui vous a nommée que vous avez rempli votre tâche. »

Comme je suis de nature plutôt discrète, j’espère que vous ne m’en voudrez pas d’évoquer ici des anecdotes essentiellement liées à la couture. C’est parti!

Les anecdotes :

Anecdote 1- : j’ai cassé deux découd-vite la semaine dernière ; le motif? recouvrir 14 boutonnières avec les mauvais outils, ça tendrait n’importe quelle couturière même la plus adepte du ZEN.

Anecdote 2- : mon mari, le tout à fait respectable Monsieur Coton – a déjà confondu le chemisier en soie blanche que j’étais entrain de coudre avec un chiffon usé. Il l’a donc négligemment jeté dans son bol de glace à la vanille qu’il s’apprêtait à débarrasser.

Anecdote 3- mon premier manteau fait main – un duffle-coat en drap de laine d’après un patron burda – n’allait même pas à mon mari (qui dépasse le mètre quatre-vingt). Il était trop grand. La cause : j’avais imprimé le patron pdf à la mauvaise échelle.J’avais scotché 65 pages, découpé une bonne vingtaine de pièces dans le drap de laine et dans la doublure, passer plusieurs heures à me battre avec la machine à coudre pour réussir à glisser mes épaisseurs de matelassé et de laine sous le pied de biche- tout cela…pour me rendre compte au moment de l’essayage que j’avais cousu un manteau en 50 plutôt qu’en 36….depuis, mon manteau est dans le sac à encours et il n’en sortira probablement plus jamais.

Anecdote 4 – j’ai pleuré en me rendant compte que Madame Pouzieux -la faiseuse des galons Chanel – était décédée depuis décembre 2012.

Anecdote 5 – je cherche depuis un an un prénom pour ma machine à coudre et je n’ai toujours pas trouvé. Je prends donc toutes vos suggestions à ce sujet.

Anecdote 6 – ….euh? on peut s’en tenir à 5, je n’ai vraiment plus d’idées et risque de vous ennuyer si je continue…

Passons aux questions (un mélange des deux questionnaires donc;) ) :

1- Plutôt saucisson ou chocolat?

Je choisis sans hésiter le saucisson. Et le pavé au poivre. Et le jambon italien. Et la côte de boeuf : je suis CARNIVORE.

2- Es-tu plutôt création du matin ou du soir?

Fastoche encore une fois : je déteste le matin…et en plus je travaille. Du coup,je suis une couturière du soir avec les risques que cela comporte : curieusement passée une heure du matin, j’utilise beaucoup plus fréquemment mon découd-vite.

3- Pour qui crées-tu le plus?

Pour moi. Par égoïsme sûrement….mais aussi parce que j’ai peur que mes proches se sentent obligés de porter mes colliers de pâtes. J’ai néanmoins quelques gros projets en cours pour mon père et mon mari et je compte bien y apporter plus de soin que si c’était pour moi.

4- Comment as-tu appris à coudre?

Mon adorable belle-mère m’a offert ma première machine parce que j’avais dit sans trop y penser que j’avais envie d’apprendre à coudre. J’étais ravie mais j’avais du mal à comprendre que le tissu avançait tout seul grâce aux griffes d’entraînements. J’ai donc pris deux heures de cours…ensuite j’ai acheté des bouquins de couture japonais, et j’ai utilisé mon meilleur ami : internet. Les sites spécialisés, les forums, les blogs…et plus récemment, je suis devenue une afficionada du site craftsy dont je vous ai déjà rebattu les oreilles.

5- Avec quels type de tissus/produits préfères-tu travailler?

J’adore les sergés de coton, les nattés de coton, les gabardines, les cotonnades, les cotons et soie….le coton sous toutes ses formes!

6- Quel est ton plus bel accomplissement dans la vie ?

J’espère qu’il est encore à venir!

7- Et en couture ?

Idem : j’espère que je suis sur la voie du progrès perpétuel mais hélas je me plante régulièrement. Je ne désespère pas de réussir un trench dans les règles de l’art en 2014.

8- Comment définis-tu les priorités d’achat?

 Je me rends compte que je fonctionne de plus en plus par projet. Soit je cherche un tissu pour un projet que j’ai déjà en tête, soit je tombe sur un tissu avec lequel je vais tout de suite savoir quoi faire.  Je n’achète donc plus de tissus sans raison et c’est un gros progrès par rapport  à mes débuts…je rêve néanmoins de réussir à me constituer une sorte de « textilothèque » idéale où j’aurais trois mètres de chaque type de tissus basiques et unis dans une gamme de couleurs classiques ( par exemple, trois mètres de popeline blanche, trois mètres de soie blanche, trois mètres de gabardine de laine beige, trois mètre de doublure satinée noire etc….).

Pour les patrons en revanche, je fonctionne au coup de coeur : quand un patron me plaît, je n’hésite pas…Et j’essaie de ne pas racheter de patron avant d’avoir réalisé une première version de celui dont je viens de faire l’acquisition.

Concernant l’équipement pour coudre, j’ai eu la chance de ne pas avoir à me poser ce type de questions : toutes mes machines m’ont été offertes! J’ai beaucoup de chance.

9- Quel est ton talent ou super-pouvoir inutile ?

Je suis capable de faire s’entrechoquer mes coudes dans mon dos (il faut essayer d’imiter la poule pour comprendre ce que je veux dire). Cela ne sert strictement à rien mais nous sommes très peu à y arriver : une élite en somme;)

10- Qui es-tu? Quels sont tes réseaux?

Hum. Rire gêné. Je serais bien en peine de répondre à la première question. Commençons donc par la seconde. Je ne suis pas très à l’aise avec les réseaux en général mais s’il y a un réseau dans lequel je me sens à ma place c’est bien le réseau couturesque : entre les bobines de fils et les amitiés blogosphériques et instagrammiennes, je suis très épanouie. Revenons à la première question : je ne sais vraiment pas quoi répondre. J’y réfléchis pendant quelques années, et je reviens vers vous par fax;)

11- Quelle est ta réplique de film préférée?

Il s’agit d’une phrase tirée du livre de Marcel Pagnol Le château de ma mère et qui est reprise dans le film éponyme, dans la dernière scène :

« Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d’inoubliables chagrins. Il n’est pas nécessaire de le dire aux enfants. »

Pour répondre à ce questionnaire, je ne nomme qu’une personne – la délicieuse petite tailleuse du net,  The Tiny Tailoress (car je crois que pour la plupart vous y êtes déjà passé-e-s). Voici mes questions :

1- Quand est-ce que tu vas retenter la blouse Carme? Nous voulons une date!

2- Révèle-nous en exclusivité mondiale ton prochain projet couture.

3- Si ton porte-monnaie ressemblait au coffre-fort de Picsou, quels seraient tes prochains achats « couture »?

4- Pourquoi as-tu eu envie d’ouvrir un blog?

5- Quel est ton style? (quel est le type de création que tu aimes réaliser?)

6- Qu’as-tu envie d’apprendre en couture dans les prochains mois?

7- Quelle est la réalisation qui revêt le plus d’importance à tes yeux ?

8- Décris nous ton atelier idéal?

9- Chez quel grand couturier aimerais-tu travailler?

10- Quand couds-tu? A quelle fréquence?

11- Où te fournis-tu principalement (pour tes tissus)?

Sur ces bonnes paroles, je vous laisse avec la dernière scène du Château de ma mère.

 

Our Rating

4 Rapport qualité/prix

7 Confort

7 Style

5 Envie de la porter

54 commentaires

  • Mia dit :

    Bonjour Annie,
    Ta jupe est superbe, j’adore j’adore ! J’admire tous tes travaux et j’aimerais un jour pouvoir réaliser de si belles créations ♥
    Je voudrais moi aussi me lancer avec ce patron (ça serait mon premier vêtement fait à partir d’un patron). Mais je bloque sur une question assez bête : la taille du tissu nécessaire… Dans la description du patron, c’est marqué :
    Tissu en 138 cm : 1,50 mètre
    Fermeture éclair : 18 cm
    Étoffe en 110 cm de laize : 2 mètres
    Or je ne comprends pas s’il faut le tissu en 138 cm ET l’étoffe en 110 cm de laize, ou juste l’un des deux.
    J’imagine qu’il en faut juste un, mais si tu pouvais me confirmer ça serait super 🙂
    Mia

  • DSDEESSE dit :

    J’ai décidé sur un coup de tête de me lancer en couture pour occuper les longues soirées d’hiver à venir. Au fil de mes pérégrinations internet disques, je te découvre. Et je suis contente de te connaître. L’écriture mêlée à la couture, avec une telle intelligence, c’est beau. Merci. Je ne sais pas encore ce que je vais fabriquer, mais j’ai envie de voir la machine partir à la conquête du tissu.

  • uneparenthese25 dit :

    tu es dure avec ta jupe elle est magnifique. justement plus elle est chère plus tu te dois de la porter très souvent pour avoir un CPW ( cost per Wear) acceptable. (Cf le blog de Balibulle: en résumé, elle rapporte le prix de ses vêtements au nombre de fois où ils sont portés; donc il vaut mieux une piece chère portée plusieurs fois qui donne un CPW bas q’une jupe faite avec un tissu à 5 euros le mètre et portée une seule fois ( j’espère que je ne t’ai pas perdu 😉 )
    pas de nom de MAC ici non plus; pourtant j’ai tendance à donner des noms et des pensées à tous les objets qui m’entourent; j’attends qu’elle me le souffle à l’oreille quand elle sera prête 🙂
    merci encore pour ton blog que j’adore!

  • Wahouuuu !!!!
    La coupe de la jupe, le tissu, je suis FAN !!! Superbe boulot !
    Neeeeeed !!!! Week-end couture déjà prévu, en espérant trouver un si beau tissu <3

  • MarieL dit :

    Je cherche depuis un moment un petit projet couture pour me lancer….je craque littéralement sur cette mignonne petite jupe…. Est-ce accessible pour une (vraie) débutante comme moi ?

    • Annie Coton dit :

      Coucou Mariel,

      Désolée d’être si longue à répondre! Ta question m’a demandé un temps de réflexion. Je vais te faire une réponde de normande : moi je n’aurais pas pu débuter avec cette jupe. Je suis d’un naturel peu minutieux (mais avec la couture on finit par se corriger…) et je suis sûre que j’aurais tout raté : les plis, la pause de la ceinture et surtout la fermeture éclair. Cela dit, tout est tellement bien expliqué grâce aux schémas que si tu fais tout tel qu’indiqué il n’y a pas de raison que ca ne fonctionne pas. J’imagine que la solution idéale c’est de faire la aime comm mini d’abord pour s’échauffer et puis d’enchaîner avec la aime comme midinette;)

  • Charlotte dit :

    Un peu cher certes, mais charmant ce tissu vintage à tulipes 🙂 !

  • mllelisou dit :

    quel plaisir à chaque fois de découvrir tes articles, non seulement avec tes jolies créations, toujours dans l’air du temps et avec de jolis tissus mais aussi à travers ton écriture, te découvrir en toute simplicité et finesse, j’adore!!! tu semble vraiment être une personne généreuse, attentionnée et pleine d’humour! bref beaucoup de qualité pour une seule personne! continue ainsi!!! anniecoton est en passe de devenir une star dans notre monde, qui plus est sait faire la poule!!!! je suis fan!! mlle lisou

    • Annie dit :

      Ohlala, je ne sais plus où me cacher tellement ton commentaire est gentil…j’ai bien peur de ne rien avoir d’une star potentielle mais tu as raison sur un point : il y a pas de doute pour faire la poule, je suis trop forte;) Merci beaucoup beaucoup pour ces phrases si touchantes que tu m’envoies.

  • sensoussi dit :

    Superbe! discours, images et résultat global!

  • Elle est très chouette ta Midinette ! Pour le prix de ton tissu, c’est sûr que 18€ ça commence à faire cher mais dès que tu veux un tissu un peu original et de qualité, tu en as forcément pour plus de 15€ le mètre…. Donc ne culpabilise pas trop et profite de tes tulipes !!

    • Annie dit :

      Merci! C’est bizarre mais je crois que c’est le fait d’en avoir acheté qu’un mètre qui me fait culpabiliser. Quand je trouve de jolis coupons chez sacrés coupons, je ne me sens pas mal d’acheter 3 mètres à 45 euros. Mais 1m30 à 24 euros, j’étais horrifiée. Hum je me rends compte que je dois être la cible marketing parfaite…du genre à me sentir bien quand je paie 99, 99 euros et mal quand je sors un billet de 100 euros;)

  • J’espère que tu auras envie de plus porter ta robe, il est vrai que ce tissu est cher, mais aurais-tu pu trouver semblables motifs et qualité ailleurs, je doute. De plus il est clair qu’elle est taillée pour toi !!
    J’ai très envie d’enlever les collants et les foulards, mais à la minute où je tape le message ma gorge me gratte, et je m’en vais travailler en sweat (même pas mon moelleux)… l’oeil vitreux
    C’est chouette de te découvrir un peu plus, laisse tomber les prénoms pour tes machines… de toutes façons on finit toujours par les insulter avec gros yeux (mais siiiiiiiiii)

    • Annie dit :

      …hihi….tu n’as peut être pas tort : je crois que je vais lui donner un nom de juron! Allons, histoire que ça passe, j’irai le piquer chez Brassens : que penses-tu de jarnicoton?

  • elvesme dit :

    Héhé merci d’avoir joué le jeu 🙂
    Comme tout le monde j’ai bien sûr essayé cette affaire de coudes, sans succès. Je crois qu’on a aussi toutes la même maman. La mienne me conseille de bien prendre ma polaire quand je vais les voir sous les tropiques, c’est que le matin il n’y fait que 25°.
    C’est toujours un plaisir de lire tes articles, et cette jupe est carrément canon ! Décidément tu vas me pousser à l’achat, je vais finir par faire une razzia chez Aime comme Marie avec tout ça !

    • Annie dit :

      Si je suis une pousse au crime je suis ravie! J’avais des a priori sur les patrons aime comme marie qui ne sont pas tracés à l’ordinateur et qui sont un peu plus chers que ceux de ces concurrent-e-s (et amies je crois). Et j’avais dix mille fois tort car les explications sont très bien faites et ils sont bien taillés. Bref, je suis fan.
      25°C le matin! selon ma maman…c’est la banquise aussi. En dessous de 30 on ne sort pas sans un imper;)

  • Mimoutch dit :

    Décidément, je te l’ai déjà dit, mais j’aime beaucoup ta façon d’écrire. Sans nous révéler grand chose de ta vie privée (et c’est tout à ton honneur), tu arrives à nous faire rentrer dans ton univers d’humour pince sans rire et plein de culture. Je crois que j’ai fait comme tout le monde en lisant cet article, c’est à dire rire bêtement en apprenant ton super pouvoir, et me ridiculiser en contorsions pour finalement admettre que je fais partie des gens ordinaires…
    Revenons à ta cousette : je la trouve très jolie cette jupe printanière, même malgré son prix. C’est comme dans le prêt à porter, parfois on craque sur un article totalement inutile et futile, mais c’est l’intérêt d’un craquage ! Après il faut assumer ;-), (d’où ta note un peu sévère pour te déculpabiliser ?) En tout cas j’aime cet écart de conduite dans ta couture « raisonnée » !
    (PS qui n’a aucun rapport couturesque, j’admire le potager au carré !)

    • Annie dit :

      Tu as tout compris! C’est pour me déculpabiliser hihi! Pour être très honnête ma couture n’est pas raisonnée…je suis un panier percé mais j’ai tendance à acheter des coupons de 3 mètres ce qui me permet de fermer les yeux sur le prix au mètre;)
      J’étais ravie de me prêter au jeu mais c’était pas facile : dans la vie je suis de nature pudique, je ne sais pas trop parler de moi…alors sur un blog c’est encore plus difficile;) mais en même temps je voulais le faire parce que c’est un vrai plaisir de partager des passions et parfois un peu plus avec les amies d’instagram. c’est fou comme cette communauté virtuelle peut être réconfortante et amicale, non? Du coup je me suis dit que c’était la moindre des choses de me livrer un peu;)

  • Marielle dit :

    C’est simple : tu fais « tout » bien !! Le choix des modèles et des tissus, la couture, la prose, les photos … Et qu’est-ce que tu as l’air de bien t’amuser en plus !!

  • Tartangirl dit :

    Je trouve que le tissu est parfait pour ce genre de jupe et puis les tissus sont devenus chers, je trouve, du coup son prix ne m’étonne pas vraiment. Les anecdotes 2 et 3 m’ont bien fait rire.

    • Annie dit :

      C’est vrai que les tissus sont de plus en plus chers…et tant que la qualité suit je n’ai pas trop de scrupules : mais parfois il est difficile de savoir à l’avance si le tissu tiendra bien ou pas. Je ne suis pas encore experte en tissus pour le savoir au moment de l’achat!

  • Byjulie dit :

    Je crois qu’on a la même maman… 30 ans dans peu d’années et elle me dit dit encore  » mais tu n’as pas pris de veste? » ou sa variante « mais tu va sortir comme ça sans rien autour du cou »… je crois qu’on sera toujours leur bébé..

    Et je crois que dans les détails perso tu aurait pu tout de même ajouter, « j’ai un sens de l’humour particulièrement développé », non parce que franchement tu dois bien te marrer derrière ton ordi en nous imaginant faire la poule (échec ici aussi). Plus sérieusement très sympa ce petit tour « chez toi »… et aie pour le chemiser en soie, il aura bien été baptisé pour le coup

    Quand à ta couture du jour, elle est superbe, ce modèle est vraiment canon sur toi, quand au tissus, même si je suis trop timide pour le porter, il apporte une touche de gaité et de fraicheur… et ça c’est vraiment beau!
    Bonne journée

    • Annie dit :

      Les mamans…sans doute qu’on ne les comprend pas bien jusqu’au jour où nous le sommes à notre tour;) Je pense que ce jour là je vivrais moi aussi dans la terreur permanente que mes enfants aient froid. Il faut avouer qu’il n’y a rien de plus désagréable que d’avoir froid (ma couette est ma meilleure alliée, été comme hiver;)) A très vite!

  • Nath dit :

    De « primesautages » en néologismes, ta façon d’écrire, le choix de tes mots me font déjà t’adorer….tes choix de couture aussi, tes doutes encore plus, tes erreurs et ton assurance encore mieux….quand j’ouvre ta page, je sais que je vais être touchée par un mot, une photo, un instant….et c’est du bonheur parce que c’est trop rare !

    • Annie dit :

      En parlant de bonheur, tes photos sur IG en ce moment me rendent heureuse comme si j’y étais! « On dirait le sud…le temps dure longtemps et la vie sûrement plus d’un million d’années… » : il avait raison ce vieux Nino.

  • Laure dit :

    Superbe jupe. Et ne te culpabilise pas sur ce tissu. Il est magnifique et le zip et le passepoil sont les détails qui le mettent encore plus en valeur !

    • Annie dit :

      Merci Laure! Ca y est j’arrête, je cesse de culpabiliser. Avec de si gentils encouragements, j’ai eu envie de la porter et de la reporter ma jupe. Tant pis pour son prix;)

  • Toujours autant de fraîcheur dans tes édito et dans tes créas ! Elle est tout à fait dans l’air du temps ta Tulipe…on se croirait sur les routes de Hollande…juste avec une jupe tu nous fais voyager !

    • Annie dit :

      Ah la Hollande en fleurs! Je rêverais de voir tous ces champs de tulipes! J’espère que tu participes au concours T&N pour hommes…j’ai hâte de voir ce que tu vas réaliser à cette occasion;)

  • J’ai aussi essayé de faire la poule …. sans succès, je l’avoue ! Mais je reconnais que ça ne me gène pas !!! Par contre, je trouve que ta midinette est superbe ! J’aime tout : la façon dont elle te va si bien, la couleur, le tombé, la fermeture, le passepoil ! Bravo ! On craque toutes de temps en temps pour un joli coupon chérot, mais je suis d’accord, on n’est jamais aussi fière que lorsqu’on dégote un superbe tissu original à quelques euros !

  • Alice dit :

    Ta jupe est superbe Annie 🙂 Ne culpabilise pas de la porter, oh non surtout pas, au contraire !!!… La lecture de tes billets est toujours un vrai plaisir 🙂

  • sandra dit :

    J’aime cette création et ces quelques lignes sur toi… J’aime énormément ton blog et je suis contente que tu l’ai créé. IG c’est bien, c’est rapide, ça permets de discuter de de voir l’envers du décor mais le blog apporte une touche personnelle et permets de bien voir les créations, la personnalité d’une couturière. Bref je suis fan!!!
    Ps : pour le prochain post (ou sur IG je ne suis pas difficile) je veux une vidéo de toi faisant la poule parce que je viens d’essayer et je n’y arrive pas !!!!!

    • Annie dit :

      Merci! Heureusement que vous étiez toutes là sur IG pour me mettre le pied à l’étrier…je sens que je n’aurais jamais franchi le pas sinon;) Et c’est promis d’une manière ou d’une autre, je vais trouver le moyen de faire une petite vidéo aviaire!

  • MelleAnneSo dit :

    Un prénom pour ta MAC? Annette? Merci pour ces qq mots sur toi! Ravie de voir qu’en plus de notre passion pour la couture je partage le meme peche mignon que toi pour le saucisson!!

    • Annie dit :

      Elle est un peu trop robuste pour s’appeler Annette je crois…elle s’approche plus d’Igor que d’Anette. Tiens Igor, ma machine à coudre serait-elle en fait un homme?
      Pour le saucisson cela me cause de gros problèmes quand je couds : rapport aux doigts tout gras;)

  • sewsewmarie dit :

    Ta jupe est vraiment très jolie ! J’ai découvert ton blog depuis peu. J’aime beaucoup tes réalisations et ton verbe.
    Quant à la jolie jupe, ne culpabilise pas pour le prix du tissu, la qualité est sûrement au rendez-vous. Tu pourras la porter de nombreuses fois et longtemps … Bon ça va mieux maintenant ? 😉

  • Za dit :

    Merci de t’être prêtée au jeu tout en élégance et en finesse, à l’image de tes créations.
    Ta jupe de printemps est toute jolie, pas de regret à avoir sur le prix du tissu à mon avis.

    • Annie dit :

      Merci beaucoup! J’étais vraiment très touchée d’être « nommée » aux Liebster awards. Et ravie d’avoir pu lire vos réponses à toutes les deux;)

  • Üd dit :

    Elle est trop jolie cette Midinette Tulipe ! Il serait fort regrettable de ne pas la portée, même si tu estimes son coût trop excessif. Il te faut au contraire la rentabiliser maintenant ! Bravo pour cette belle association de tissu et modèle, le résultat est parfait !

    • Annie dit :

      J’ai suivi ton conseil : je la rentabilise à mort;) Je la porte et la reporte. Coupable moi? plus jamais : finalement je l’aime bien ma petite jupe à tulipes!

  • Clo dit :

    Jolie jupette !
    Et ravie de lire ces quelques mots qui restent très discrets sur toi.. On sent une extrême pudeur, par rapport à une intimité que tu souhaite préserver (je suis tout de même contente que tu aies craquer pour le blogounet ^^)
    Pour le prénom de ta MAC, hélas, aucune idée à te proposer…. la mienne change de prénom au gré de mes envies !

    • Annie dit :

      Merci! Je suis assez réservée de nature (dans la vraie vie aussi…pas du tout timide mais dès qu’il s’agit de parler de moi je ne suis pas douée du tout…mais alors pas du tout) : pourtant je suis ravie d’avoir ouvert ce petit blog et je ne l’aurais jamais fait sans vos encouragements à toutes:) MERCI!!!!!!!
      Rien à voir mais tu vas nous manquer au vide atelier dis donc!

  • Johanna dit :

    Elle est très jolie cette Midinette !! Et j’aime beaucoup le tissu 🙂

  • Marisa dit :

    cette midinette est superbe, et le prix du tissu ne me choque pas à côté du liberty… bon et j’avoue, là, tout de suite, devant l’écran de mon ordi j’ai fait la poule, et tristesse absolue, je ne fais pas partie de cette élite mes coudes restent éloignés d’environ 6mètres…. désespoir…

  • Lili dit :

    Je la trouve superbe ta jupe. Et à mon sens, le tissu vaut ce que tu l’as payé. Il est magnifique!

  • Machmalau dit :

    Aaaah que je la trouve belle cette petite jupe… J’aime énormément ce choix de tissu qui colle parfaitement à la simpliciter de ce modèle. Je n’ai pas encore cousu ma première Midinette mais cela fait un moment maintenant qu’elle est sur ma To-do List… Je rêve d’ailleurs d’un version en tweed mais ce sera pour l’hiver prochain… Je rêve bien plus de petites fleurs en ce moment !!! 😉

    Je suis également ravie d’en apprendre plus sur toi… Et l’anecdote du chemisier glace vanille est succulante…! 🙂

    • Annie dit :

      Bon c’est malin, tu m’as donné envie d’une version en tweed aussi…mais tu as raison c’est un peu tôt : concentrons nous sur les fleurs! je ne sais pas si tu as déjà acheté le patron mais quoi qu’il en soit je te le recommande dix mille fois : il est vraiment très chouette!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.