Manteau #1 : Quart de garde

Voilà longtemps que je voulais revenir par ici, j’avais envie de coudre, j’avais envie de vous écrire, je songeais à ces mots, à ces canettes dévidées, comme une bagnarde qui rêve à sa liberté perdue. Comme je n’ai commis aucun crime (excepté quelques petons transpercés d’épingles par ma faute), je peux enfin retrouver mes aiguilles et mon clavier. Venons en donc tout de suite aux choses sérieuses, parlons météo : j’ai beau essayer, je n’ai aucun plaisir à retrouver l’hiver et ses heures mélancoliques. Je vous avais prévenu, ce gris lavasse m’angoisse, ces arbres nus me terrifient avec leurs branches monstrueuses et leur trogne de squelettes affamés et je regarde, désespérée, le soir bleu s’engouffrer chaque jour un peu plus tôt, un peu plus froid, dans les rues de Paris. Il est donc bien compliqué pour moi de quitter ma couette et ma tasse de thé pour aller affronter le monde. C’est pour cela que depuis que je couds dès l’automne, je m’agite : il me faut une armure pour le combat à mener, je dois réussir à mener à bien mon projet secret : le projet manteau.  En cela, cet automne n’a pas fait exception à la règle. Dès le mois d’août, j’affinais ma stratégie : certes je voulais avoir chaud, mais cette fois-ci, j’étais lasse des coupes amples ou des doudounes infâmes, je voulais concilier l’inconciliable: chaleur et silhouette dessinée. En réfléchissant bien, je crois que j’ai eu chaque année la même stratégie (c’est bien la peine de réfléchir dès l’été!) mais immanquablement mes projets se sont soldés par de lamentables échec. Il y a d’abord eu le duffle-coat bibendum (épisode douloureux raconté en détails ici), puis le Gérard sympatoche mais non compatible avec l’ensemble de ma garde-robe et pas assez bien fini (je n’avais par exemple pas bien compris la technique du glaçage) et je n’avais réussi aucun manteau chaud et féminin jusqu’à maintenant. Mais je suis porteuse de bonne nouvelle aujourd’hui, j’ai enfin trouvé le patron de manteau qui me convient et qui me permet de concilier l’ensemble de mes critères!

In italiano alla fine di questo articolo in francese!

manteau_quart_pauline_alice_coat_12

Pauline Alice est arrivé sur son cheval au galop (en fait elle a plus simplement choisi le courrier électronique pour se déplacer et faire entendre sa voix, mais vous saisissez l’idée…) et m’a demandée si j’étais partante pour tester son nouveau projet de manteau. En lisant son courriel, je me suis souvenue de son superbe « manteau Dior »  , ce manteau où elle avait réussi l’équation parfaite (chaleur et féminité) et qui m’avait fait connaître son blog. J’ai évidemment accepté et j’ai compté les jours : nous étions début septembre et je n’avais qu’une hâte, découvrir le patron, de Pauline et quand j’ai vu le manteau Quart,  mes voeux ont été exaucés bien au-delà de mes espérances. Ce que je n’ai pas dit à Pauline à ce moment là, c’était que j’étais terrorisée à l’idée de ne pas y arriver et que j’avais déjà deux échecs à mon actif. Qu’importe, j’étais bien décidée à faire du manteau de Pauline, mon chef d’oeuvre et de lui rendre hommage en utilisant quelques techniques de couture tailleur. Sur ce dernier point, je suis entrain de vous préparer un article détaillé et je vous promets de le publier dans les jours qui viennent ( et je vais enfin reprendre la série sur les tissus). J’ai donc passé beaucoup de temps sur mon manteau Quart – plus d’une cinquantaine d’heures – mais je tiens tout de suite à vous rassurer : ce manteau est réalisable en beaucoup moins de temps lorsque l’on ne l’entoile pas avec de la toile tailleur et que l’on ne se met pas en tête d’apprendre le point de chevrons et le point chausson. Cela dit, si vous avez envie de vous lancer dans l’aventure d’un manteau « tailleur », Quart s’y prête parfaitement. En outre, à titre personnel, c’est le projet dont je suis le plus fière.

manteau_quart_pauline_alice_coat_15

Vous avez compris je crois, que j’ai une tendresse toute particulière pour mon manteau Quart...vous allez donc subir un tour du propriétaire en bonne et due forme.

Quart est un manteau qui marie découpes princesse et allure militaire,  détail modernes (regardez ces fermetures éclairs aux manches!) et touches rétro (ah…ces petits plis sur le côté).

manteau_quart_pauline_alice_coat_13

Les épaules sont ornées de deux jolies épaulettes, les manches sont en deux parties, le col militaire peut être remonté afin d’avoir bien chaud, des poches invisibles sont prises dans les coutures princesses au niveau de la taille et évidemment le manteau est entièrement doublé.  Ces poches invisibles dans lesquelles je glisse mes menottes toute la journée sont vraiment confortables, je trouve qu’elles sont bien pensées : l’emplacement est commode et naturel et elles sont assez grandes (j’ai un téléphone pommé très très grand et affublé du sigle +….il tient entièrement dans la poche et ne tombe pas).

manteau_quart_pauline_alice_coat_20.JPG

Malgré son allure féminine, Quart offre une aisance suffisante pour porter un gros pull en dessous. Pour tout vous avouer, en plus du pull, j’ajoute souvent une de ses doudounes – sans manches –  ultra légères que l’on voit partout (je n’aime pas citer de marques mais si vous voulez vous faire une idée allez voir chez Uniqlo ou Comptoir des Cotonniers). Je n’ai donc officiellement plus froid et j’ai pourtant l’air de ce que je suis : une fille (par opposition à un abominable yeti des neiges). Le patron tel que je vous le présente n’a subi aucune modification : il est  coupé en 36 (pour un 91-66-90) et je n’ai même pas fait d’ajustement de buste. En effet, après avoir fait une première toile et avoir demandé conseil à Pauline, l’aisance m’a paru suffisante pour que je n’ai pas l’air d’une poule mouillée engoncée dans un manteau étriqué.

manteau_quart_pauline_alice_coat_18

 Comme Sandra (dont vous pouvez voir la version – bien plus ensoleillée que la mienne- par ici ), j’étais donc apeurée à l’idée de me lancer dans un projet comportant tant de difficultés techniques (les boutonnières passepoilées, le montage des manches sur cigarette, la doublure, la pose des fermetures sur les manches doublées, les plis sur de la laine….).  Je n’aurais pas hésité à acheter le manteau Quart en sachant combien Pauline est claire dans ses explications vidéo ou photographiques, mais là, j’étais testeuse, il allait donc falloir que je me débrouille avec le livret d’explications pour réussir mon manteau.

Je vais une fois de plus tirer mon chapeau à Pauline : j’ai suivi à la lettre ses explications, tranquillement, sans me presser et je n’ai eu aucun problème. Vous allez me dire que je trouve toujours tout limpide : si je suis souvent enthousiaste dans mes articles, c’est parce qu’il existe un véritable échange entre les testeuses et la créatrices. J’essaie de signaler le moindre passage peu clair, le moindre détail que je ne suis pas sure d’avoir compris, la moindre illustration un peu abstraite…je vous promets que je fais de mon mieux. J’estimerai vraiment avoir une part de responsabilité si un passage des explications n’était pas clair et que je ne l’avais pas signalé à Pauline. Et pourtant, dans le cas du manteau Quart, je me suis sentie complètement inutile : les explications de Pauline étaient si travaillées que je n’ai pas eu une seconde d’hésitation.

manteau_quart_pauline_alice_coat_10

Quand je regarde en arrière et que je me demande si j’avais les capacités de coudre ce manteau il y a un an, je vous réponds sans hésiter par l’affirmative. Techniquement, j’aurais pu coudre ce manteau et pourtant je n’avais que deux ans de couture derrière moi. Pourtant, je pense que j’aurais échoué partiellement : je soignais beaucoup moins mes finitions qu’aujourd’hui, j’étais trop impatiente et imprécise. Si je me permets d’insister sur ce point c’est parce que je pense que Quart est un manteau accessible au plus grand nombre. Certes, il comporte les difficultés techniques énumérées plus haut, mais si l’on sait monter des manches et que l’on est patient-e, il est possible de réussir avec Quart un manteau digne du commerce et bien mieux fini que dans le prêt-à-porter. La vraie difficulté d’un manteau, c’est la patience et la minutie que cela requiert et de mon côté j’ai mis trois ans à le comprendre…

manteau_quart_pauline_alice_coat_11

Pour y parvenir, il faut néanmoins être bien armé-e : cela signifie choisir les bons tissus, commander le matériel nécessaire ou utiliser le tutoriel photographique de Pauline pour les boutonnières passepoilées par exemple (je l’avais déjà utilisé pour la veste Ninot, il est vraiment très bien fait) ). Sachez aussi que si vous n’avez pas encore complètement confiance en vous, vous pouvez réduire le niveau de difficulté : remplacez par exemple les boutonnières passepoilées par des boutonnières classiques, enlevez la fermeture éclair sur les manches, etc.

Faites confiance à Pauline en matière de fourniture : elle vous recommande d’acheter de la cigarette et des épaulettes (vous pouvez les trouver ici). Cela donne une très belle allure au manteau et ce serait dommage de ne pas jouer le jeu jusqu’au bout. J’ai été livrée très rapidement (en trois jours je pense). La pose des cigarettes et des épaulettes est clairement expliquée sur leur site.

manteau_quart_pauline_alice_coat_21JPG

Concernant ma première version, j’ai choisi une pure laine bleu marine, épaisse, mais qui marquait correctement les plis au fer, comme tissu principal. La doublure intérieure est aussi en laine fine à motifs écossais pour le corps du manteau. J’ai choisi un pongé de soie bleu pour les manches afin de pouvoir enfiler mon manteau plus facilement (la soie glisse si bien…;) ).

J’ai eu envie de m’inspirer de l’allure d’un officier de marine et ma version ressemble beaucoup à celle de Pauline. Son tissu est plus lumineux et sans doute un peu plus souple que le mien, allez voir sur son blog, elle présente en détails le patron et son Quart est magnifique. 

Le choix du tissu est une étape importante pour bien réussir votre manteau : il faut le choisir selon la fonction à laquelle vous destinez Quart. Certes, on peut imaginer Quart comme un manteau très chaud pour affronter le coeur de l’hiver et dans ce cas le triptyque « laine-laine-soie » est parfait : la laine est thermorégulatrice et le fait de superposer une couche épaisse et une couche fine est le meilleur moyen d’avoir chaud. La soie permet non seulement d’enfiler facilement son manteau mais aussi de ne pas transpirer. Les doublures en polyester sont toujours risquées de ce point de vue là. Pensez aux plis quand vous choisissez votre tissu principal : vous pouvez choisir une laine épaisse mais il faut qu’elle soit suffisamment souple pour accepter d’être sculptée par le fer à repasser. Evitez par exemple un caban trop rigide et préférez un drap ou une gabardine de laine.

manteau_quart_pauline_alice_coat_4

On peut évidemment imaginer un manteau Quart pour la mi-saison, il suffit de choisir une laine plus légère. J’ai très envie de tenter l’aventure dans un tweed à chevrons plus fin, marron ou gris doublé entièrement en soie.

Et évidemment, on peut décliner Quart dans le plus pur style Burberry, en trench d’automne ou de printemps, avec une belle gabardine de coton beige ou bleu marine, (j’ai des goûts trop classiques, pardon de vous les imposer comme cela…) et une flanelle de coton écossaise pour doubler l’intérieur.

Ah! j’y pense! Si vous choisissez de faire les boutonnières passepoilées, ne sélectionnez pas un tissu qui a tendance à trop s’effilocher, cela risque de vous compliquer la vie. Dans tous les cas ne choisissez pas non plus un tissu trop souple, Quart est un manteau structuré et un tissu trop souple ne conviendrait pas à ses lignes découpées et à son allure militaire. Oubliez les bouclettes de laine (trop souples) et les cabans (trop rigides) donc!

manteau_quart_pauline_alice_coat_22

Je trouve que ce manteau s’adapte bien à toute la garde-robe et à tous les temps hivernaux. Sur ces photos, je porte un jean tout bête, mais je trouve qu’il s’accommode aussi très bien d’une jupe – plus ou moins mini- et j’ai enfin trouvé une paire de bottes pour aller avec. Si je n’ai pas encore reçu les bottes, en revanche,mon mari a eu le temps de prendre quelques photos du manteau Quart porté avec la mini jupe Nascha un jour où il faisait beau mais où le soir est trop vite tombé.  Voici donc une version de Quart en mini-jupe et soleil!

manteau_quart_pauline_alice_coat_2Je crois que vous avez compris combien j’aime ce patron. Je songe à ma seconde version et j’ai envie de partager avec vous les moments de réalisation de mon second Quart? Pensez-vous suivre les tutoriels de Pauline? Voulez-vous qu’on les suive ensemble et qu’éventuellement je saisisse cette opportunité pour vous expliquer les techniques tailleurs glanées ça et là et que j’ai mis en application sur le manteau Quart? Nous pourrions avancer de concert et partager nos idées? Qu’en dites-vous?

Et voici le dessin technique :

pauline_alice_quart_1

 

Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût
Tissus et fournitures2,7 mètres d'une sorte de sergé de laine épais à 20 euros le mètre (Sacrés coupons)
1 mètre de pongé de soie (Bennytex) pour les manches à 15 euros le mètre
Une flanelle de laine (1,50 mètres environ) à 10 euros le mètre
2, 4 mètres de toile tailleur commandée chez Rascol à 14 euros le mètre
Une chainette pour suspendre mon manteau (récup sur un vieux manteau)
10 boutons de 2,7cm de diamètres à 1,90 le bouton (Moline Mercerie)
2 fermetures éclair métalliques de 12 cm (3 euros la fermeture chez Moline je crois)
2 mètres de ruban sergé de coton à 1euro le mètre pour soutenir les courbes (facultatif)
2 épaulettes
De la cigarette de manche (je pense que j'ai utilisé une quarantaine de cm par manche mais c'était peut être moins et comme ce n'est pas cher autant faire des provisions) de chez AA mercerie (environ 5 euros en tout)
Environ 110 euros
PatronLe manteau Quart de Pauline Alice14 euros en version pochette
8 euros en pdf
ModificationsAucune. J'ai coupé le patron en taille 36. L'aisance est suffisante pour pouvoir mettre un gros pull sous le manteau.

manteau_quart_pauline_alice_coat_7

Comme vous pouvez le voir, j’ai plutôt choisi des tissus chers….j’ai bien conscience que dépenser quinze euros pour des manches en soie peut paraître excessif…cela dit, on passe du temps à coudre et à porter un manteau : autant qu’il dure et qu’il nous plaise. Je pense honnêtement qu’un manteau si bien fini (sans aucune prétention) et avec de si jolis matériaux m’aurait coûté entre quatre et cinq fois plus cher dans le commerce. J’insiste un peu lourdement mais vraiment cela vaut le coup d’investir et de s’investir dans un manteau.

Pour acheter le patron pochette, vous pouvez aller directement chez Pauline . D’ici quelques jours j’imagine qu’ils seront disponibles chez les revendeurs en ligne qui disposent déjà des autres patrons Pauline Alice, parmi lesquels on compte Motif personnel, un Chat sur un fil, ou encore The Sweet Mercerie . J’en oublie sûrement,  et je n’ai aucune action particulière dans ces boutiques en ligne mais parfois c’est pratique d’acheter son patron au même endroit que ces tissus et cela peut faire baisser les frais de port, je voulais donc vous le signaler.

Et voilà! Ah si j’allais oublier de remercier tendrement les deux hommes de ma vie qui se coltinent régulièrement mes caprices photographiques : mon mari et mon père…oui oui, je sais…Oedipe, et tout ça…n’empêche, ce sont de bons photographes non?

Dites-moi si les techniques tailleur vous intéressent et si cela vous dit que l’on suive les tutoriels de Pauline ensemble : je me lancerai avec plaisir dans l’aventure. A très vite, et pour une fois je vous donne même le programme…je me suis jetée sur les derniers patrons de Aime comme Marie, le pantalon Même pas peur, la tunique Majong, la blouse Malice et la combinaison Magnétique….Je vous en parle d’ici trois jours! Je me permets de vous embrasser toutes et tous car je suis bien contente de vous retrouver.

manteau_quart_pauline_alice_coat_9

In italiano

Vorrei scrivere piu spesso qui in italiano ma mi manca il tempo di farlo correttamente. Cerco di progredire rapidamente per scrivere piu pienamente et chiaramente in italiano qui. Nonostante questo fatto, volevo parlarvi del ultimo cartamodello di Pauline Alice, il cappotto Quart. Se sapevate quanto amo questo modello! Ho usato tutte le tecniche della sartoria tradizionale per cucirlo. Per esempio ho scelto una tela (un canvas?) di tagliatore per triplicare il mio cappotto. Pauline ha pensato a parecchi dettagli come le asole con tubatura, le chiusure sulle maniche, il collo militario che possiate portare in modi diversi e il sprone a pieghe da una parte e dell’altre del cappotto.

Le spiegazione di Pauline sono molto chiare : anche se cucire un cappotto può sembrare difficile, con un po di pazienza, questo é realizzabile senza intoppi. Il texto é scritto in francese, in inglese e in spagnolo. Potete trovare il modello in pdf e in una versione in carta. É disponibile sul sito di Pauline. Credo che possiate trovare questo presto in Italia nel l’e-shop della merceria on line Supercut visto che questo meraviglio negozio on line rivenda già gli altri cartamodelli di Pauline (Turia, Carme o Cami per esempio).

Se abbiate paura di cucire un cappoto, aspettate il sew-along organizzato per Pauline!  Alla prossima!

 

70 commentaires

  • Céline dit :

    Bonjour,

    Cela fait quelques jours que j’ai découvert ton superbe blog, et depuis impossible de ne pas venir au moins une fois par jour !! Je crois que je suis devenue une addict !!!! J’aime beaucoup ta façon d’écrire !! Tu as l’art et la manière de nous tenir en haleine…mais ce que j’aime avant tout, c’est biensur ton merveilleux travail !!!! et surtout, surtout ce sublime manteau Quart de Pauline (que j’adore également !!) !!! voilà enfin un manteau fait pour les femmes avec tout ce qu’il faut : féminité, cocooning, simplicité !! J’ADO-RE !! et biensur malgré mes maigres connaissances en couture, je crois que je vais craquer (j’en suis sûre en fait…) et je vais acheter ce merveilleux patron !!Je relève le défi !!!
    En attendant, je te félicite et te souhaite une bonne soirée et j’espère à très bientôt sur la blogosphère !!!

    • Annie dit :

      Vraiment merci beaucoup pour ton si gentil manteau! Tu as bien raison de te lancer, tu verras, cela va très bien se passer. c’est vraiment une couture gratifiante : elle fait progresser tout en donnant l’impression qu’au fond c’est simple!
      A bientôt j’espère!

  • Achpardave dit :

    Bavo Annie ! Je savais bien que tu avais écris un nouveau post mais n’avais malheureusement pas encore pris le temps, alors je le gardais précieusement car surtout je voulais justement prendre le temps de le déguster ! (trop de turbulences par ici ces derniers jours 🙁 ). Merci de revenir avec cet article : j’adore te lire !
    Le patron semble être une pépite et ta réalisation lui rend bien hommage.
    Je ne suis pas sûre d’en être capable alors je vais commencer par me contenter de regarder toutes les prochaines réalisations à venir !
    A bien vite alors

    • Annie dit :

      Mais je suis sûre que tu en es capable! Lance toi, tu vas y arriver sans problème! A bientôt j’espère (lors d’une vente éphémère ou à l’aiguille en fête peut-être?)

  • ByJulie dit :

    Quel bonheur de te retrouver à travers ce post, tes mots font toujours sourire, ça fait vraiment du bien… Et que dire de ce manteau… Si ce n’est qu’il est parfait pour toi, je suis sous le charme de ses détails les épaules, les poches, les plis, sa forme, la chute de rein qu’il fait… tout quoi… Arghhh comment ne pas craquer! Bon pour moi se sera surement pour l’hiver prochain.. Mais il me faut un Quart!
    Bravo et merci pour ce joli partage

    • Annie dit :

      Et pourquoi pas une version trench pour la demi-saison…pour ne rien te cacher, j’aime tellement ce manteau que je me lance dans une seconde version. Je profite de ce message pour te souhaiter une très très belle année.

  • Lujayne dit :

    Quelle magnifique version ! Et quel bel article, qui nous l’expose avec talent ! Dès que j’ai reçu la newsletter annonçant ce patron, je l’ai adoré, et ta superbe réalisation me conforte dans cette idée. Il faudra que je le fasse, un jour… peut-être pas cette année, mais comme il y a tout ce que je recherche dans un manteau, il est donc forcément dans ma todo-list. En tout cas, bravo…!!!

  • Si je n’avais pas déjà commencé mon manteau Burda je crois (non c’est sûr) que j’aurais craqué pour ce patron. C’est une très belle pièce et tes finitions sont parfaites.
    @bientôt

  • ByPopolipo dit :

    Bravo !
    Ton manteau est magnifique 🙂
    C’est vraiment agréable de lire tes posts, je ne sais pas quand j’oserai me mettre sur un tel projet, mais en tous les cas, je reviendrai jeter un oeil par ici pour tes conseils en choix de tissus !

    Bravo aux hommes de ta vie, tes photos sont toujours très agreables à regarder, j’ai l’impression d’être sur un site de mode et j’adore ca ! Les créatrices ont bien raison de te confier leurs bébés, tu les mets si bien en valeur !

    Hâte de te relire d’ici 3 jours 🙂
    Belle soirée 🙂

  • CLAIRE dit :

    Je le trouve magnifique ! Bravo !

  • Mimi du Sud dit :

    Bonjour Annie,
    Je n’ai qu’un mot à dire « Magnifique ! ». Euh j’ajouterai bien un autre mot « Félicitations ! »
    Amitiés

  • MVirginie dit :

    Magnifique manteau. Tu m’as donné envie et j’ai commandé le patron même si cela me fait carrément peur de me lancer.
    Reste à trouver le bon tissu.
    Et je suis carrément pour les astuces et explications supplémentaires.

  • Camille dit :

    Je suis sous le charme de ce manteau !! Il te va comme un gant !
    Bravo pour ce défi, coudre un manteau n’est parfois pas évident même avec les excellentes explications de Pauline.

    Bon et puis maintenant c’est pas tout mais je vais de ce pas m’inscrire à ta newsletter 😉
    Camille

  • Mayalili dit :

    Il est superbe et encore plus en vrai ! Bravo car c’est une gros boulot

  • Manga Monchat dit :

    C’est vrai que ce manteau est magnifique ( et les photographes excellents 🙂 )quand je l’ai vu sur la page de Pauline Alice j’ai flashé ..mais en voyant tous ses détails je me suis dit :trop compliqué, pas pour moi ! Et maintenant tu me fais hésiter!!!
    La question du temps à passer pour le réaliser ne m’effraie pas,je ne suis jamais vraiment pressée quand je couds. La question du tissu et de la doublure ne se pose pas : j’ai un drap de laine noir et un coupon de soie  » prêts » ( je ne dirai pas depuis combien de temps!!) Ma plus grande peur ..c’est moi: est-ce que j’en suis capable? J’ai aussi échoué la « case » manteau l’année dernière et je suis un peu refroidie (c’est le cas de le dire)Maintenant avec un tuto et de l’aide, perché no?

  • AxelleC dit :

    Il te va à merveille ce manteau, j’aime beaucoup !

  • Coco dit :

    Mais il est tout simplement canon ce manteau ! Et puis le petit détail des plis sur le côté, c’est très féminin et très élégant. Un peu compliqué pour moi encore mais je note ce patron dans un coin pour plus tard, quand mes compétences en couture auront bien progressé… c’est à dire dans 20 ans à peu près :s

  • L'Enervée dit :

    Alors là chapeau…mes vagues tentatives de manteau/veste se sont toutes soldées par des échecs cuisants, mais là, j’ai vraiment envie de re-tenter la chose, car ta version est superbe ! Et merci pour cet article si détaillé/intéressant !

  • Tokad dit :

    Quelle belle interprétation de ce patron qui semble être une pépite. Ton article donne vraiment envie de se lancer dans l’aventure et bravo à tes deux hommes pour ces jolies photos

  • Natacha dit :

    Il est juste magnifique. C’est Pauline qui m’a dirigé vers ton blog parce que je fais un bonnet D et j’avais des questions sur le fait de faire un FBA mais là je me dis que ça devrait le faire!!!!
    Et moi aussi je suis intéressée par des tutos sur les techniques que tu as utilisées.
    Merci!

    • Kaylin dit :

      sarà colpa della mancanza di sottotitoli, del mio scarso inglese o chissà che, ma RDJ è inrsipcenoibmle, o quasi, nella versione originale. almeno, io spesso non l’ho capito. ottimo livello comunque di sto film. alcune risate grasse me le ha fatte fare.

    • http://www./ dit :

      Question difficile, car elle dépends des attente et besoin de chaque personne.Je résumerais la chose ainsi (un copié collé de ce que j’ai écris plus bas):Un 5D MKII à un AF moins performant, une montée en ISO moins bonne, une construction tout temps moins efficace, mais une fiche technique plus « pro ». Et bien crois moi, quant à choisir, je préfère la fiche technique un peu plus faible, mais avec des avantage que le 5D MKII ne peut pas offrir.Après, comme je le dis, c’est selon la personne et ses besoins.

    • http://www./ dit :

      You’re the one with the brains here. I’m watching for your posts.

    • Uso protetor labial da EUCERIN hidratação intensa para os lábios, acho maravilhoso, deixa os lábios super hidratados, o resultado é imediato. Porém, não possui filtro, geralmente passo ele e coloco batom por cima que contenha FPS. Bjsssss………..

    • « there is something outside for you ». Yes, I loved it – it was My First Car – what is not to love? And no tickets, no accidents, no repairs UNTIL I took it to Lake Tahoe in the Winter and didn’t put antifreeze in and got a cracked block!!! Bye-bye DeSoto….people can be such idiots!!!

    • Hey,I was just checking out your ceannhl mate and you got nice videos. I got a site that may helps people eradicate any dis-ease! Check it out i just went on it today and heard from a few people that it has good info.theundergroundcure (dot) com- sub (dot) for (.) and remove extra spaces!UTC

    • http://www./ dit :

      See, there you go with assumptions. It all depends on what your version of normal is as to how one will react to a given situation. I am sure that somewhere out there, there are those that would consider this list quite ‘normal’ in the everday scheme of things. To me, no.’s 4, 6, and 8 are definite no-no’s, and number 11 is a never never, but that is just me. Try to get me to where a sweater, there is gonna be a fight. Just saying. And for God’s sake, leave the little kids alone. But I do like the rotting logs thingy. Never know what you might find in there.

  • doudi750 dit :

    Il est sublime ce manteau.
    Alors autant Sandra m’a fait reflechir a attendre qques temps pour achter le patron que toi du coup tu me donne envie de me connecter sur le site de Pauline dans la seconde.
    Je suis un peu comme toi dans ma période « on fonce j’suis trop impatiente », mais la veste Ninot que je vient de finir m’a juste calmée ^^
    Je crois qu’au retour des veste je commande cette veste et je me lance et je prendrais tout mon temps quitte à la mettre que l’hiver prochain…..

    Je suis hyper intéressée par tous tes conseils, car entre le prochain tuto de Pauline et tes conseils, autant dire que ce sera juste plus simple de réaliser cette merveille…..

    Mille mercis

    Marie

    PS : je ne connaissais pas le Dior Coat de Pauline : o_O les bras m’en tombent………

  • Ahhude dit :

    Je suis ton blog même si commente peu, mais devant ce manteau à tomber, difficile de rester muette (ce qui n’est pas d’ailleurs ma spécialité).
    Ta version est parfaite. Je suis classique en terme de manteaux, je trouve qu’ils doivent s’adapter à toutes mes tenues… et le contrat est rempli! Ce manteau est beau et sa coupe est ajustée comme il faut. Ta réalisation met en avant les qualités du patron. Si je n’etais pas si peureuse/juste en temps/déjà propriétaire d’un manteau neuf, je tenterai l’aventure 😉
    Par contre, tes techniques de tailleur piquent ma curiosité. Vivement la suite!

  • Marick dit :

    Il est totu juste splendide et merci pour toutes ces explications

  • Hélène dit :

    Heureuse de te retrouver enfin. Ce manteau est une réussite totale. Bravo à toi et à Pauline!

  • Mimoutch dit :

    Ravie de te relire enfin ! Quel chef-d’œuvre, je suis sans voix. J’attends avec impatience des articles détaillés pour apprendre toutes les techniques qui t’ont aidée à la réalisation de ce manteau. Je comprends un peu mieux tes dernières photos sur IG !
    Ce manteau est de toute beauté, enfin une coupe qui met en valeur les courbes féminines (je ne me résouds pas à cet engouement général pour les manteaux-sacs). J’aime tous les petits détails en plus (plis, fermetures aux poignets, etc), Pauline a fait un travail magnifique !

  • Cindy dit :

    je suis vraiment conquise par ce nouveau patron, ton manteau est vraiment magnifique

    je n’ai pas résisté et j’ai craqué, me reste à trouver les fournitures et je me lance, un SAL serait parfait

  • emilie94410 dit :

    Ahhh mais qu’il est beau!!! Et le fait de l’avoir vu en vrai ne fait que renforcé mon amour pour ce joli manteau 🙂 Combien de temps à ton avis m’aura t-il fallu ce matin avant de l’acheter? Un record du monde s’est peut-être joué dans l’indifférence totale… ;p Toujours est-il que le temps va me sembler long jusqu’à ce que je puisse me le coudre (il va falloir trouver toutes les fournitures, cela dit j’ai un joli lainage gris clair en laine et cachemire qui attends déjà… tu vois duquel je parle?) Bref, je me demande si je fais bien de venir par ici, tu commences à me coûter très cher! 🙂

  • eveline dit :

    oh mais comme ça fait du bien de te retrouver!!!!
    en plus avec une si belle réalisation, que du bonheur!
    c’est toujours avec beaucoup d’intérêt que je lis tous tes articles et conseils donc si tu as envie de nous faire partager toutes les étapes de la réalisation c’est volontiers!!!
    Encore bravo!

  • Elo dit :

    Comme je suis heureuse de te lire et de voir ton retour sur le blog! J’ai réalisé dès la première photo que c’est bien le manteau Quart que jai croisé en avant première au CSf quand je n’ai pas osé venir te parler. Il est magnifique, et perso je serais très heureuse que tu partages tes techniques dans un article. En tous cas, tu me fais voyager, chaque article est un véritable plaisir, je prends mon temps et je savoure cette lecture…

  • Ginetta dit :

    Merci pour cet article détaillé. Il donne envie et comme The Tiny Tailoress, ça va être l’hiver prochain !
    Ton manteau est superbe !

  • Un superbe travail de Pauline on ne peut plus mis à l’honneur rien qu’avec les photos de cette magnifique cousette!J’ai envie de dire bravo à vous deux!

  • Il est de toute beauté ton manteau … sublimé par les photos de 2 hommes de ta vie !
    C’est toujours un plaisir pour les yeux que de te lire et d’admirer tes réalisations.
    Je pense que je vais ajouter ce patron à ma liste au Père-Noël et je suis sûre qu’entre les explications de Pauline, le sew along et un article détaillé de ta part la réalisation devrait être plus aisée et ôter un peu de cette pression de coudre une pièce avec autant de détails techniques.

  • mllelisou dit :

    Une lecture d’article tant attendue! Je suis bluffée par ce patron qui répond à toutes les attentes de couturières! Pauline a su encore une fois sublimer cette pièce avec un travail exceptionnel! Bref je suis complètement conquise et j’attends mon tissu avec impatience et serais ravie de partager avec toi sur ce projet! Un réel plaisir de te relire, je sais que ce projet sera une formidable expérience! Ton manteau est vraiment MAGNIFIQUE! Tu peux en être très fière!!!

  • marie87 dit :

    il est magnifique ce manteau !
    très beau travail
    bises

  • emana dit :

    Félicitations ! Quel beau travail de couture ET de rédaction de l’article. Je suis sûre que ta version et tous les conseils de réalisation vont bien aider celles qui hésitent encore..

  • Atypie dit :

    Je suis si contente de te retrouver. Ton manteau est vraiment sublime et je trouve qu’il reflète bien ton style. Les techniques tailleur me font un peu peur. J’ai un patron de blazer (vogue ou quelques choses comme ça) où il y a une variante tailleur. Mais j’ai un peu peur de me lancer.

  • noecassandre dit :

    magnifique.bravo à la couturière ,bravo à la modéliste et bravo aussi au photographe.

  • Superbe réalisation ! Ce manteau te sied à merveille. Effectivement, il met bien en valeur tes courbes féminines au contraire de beaucoup de manteau du commerce qui nous font ressembler vite à des sacs sur pattes…
    Les photos sont très jolies !

  • Superbe réalisation ! Ce manteau te sied à merveille. Effectivement, il met bien en valeur tes courbes féminines au contraire de beaucoup de manteau du commerce qui nous font ressembler vie à des sacs sur pattes…
    Les photos sont très jolies !

  • Clo dit :

    Waouh ! J’en prends plein les yeux ! Toujours un immense plaisir de te lire ; on partage en tout cas l’amour pour les belles finitions, et les belles matières ! Je pense ne pas me tromper si je disais que la blogo va être envahie par des manteaux Quart partout partout ! Et c’est entièrement mérité ! Enfin un style de manteau intemporel mais original, et qui ne rivalise avec aucun autre patron !

  • gabyz29 dit :

    Moi aussi je suis très contente de te retrouver ici. Ton manteau est vraiment sublime. C’est un très joli modèle avec tous ces petits qui me font dire que je le tenterai bien mais pas sûre qu’il soit à la hauteur du résultat attendu.
    Quel plaisir de te lire à nouveau !!!

  • stordigot dit :

    Superbe version ! Et je vais sûrement tenter l’aventure du manteau et ça me botte bien de voir les techniques tailleurs que tu connais pour bien avancer dans ce projet ! 🙂
    Et je me réjouis de voir ta version de aime comme magnétique parce que je n’arrive pas à me décider sur ce patron et j’imagine bien ce patron avec une jupe à la place du pantalon parce que le bustier a vraiment l’air sympa mais je n’ai pas encore vu assez de version sur la toile pour arriver à me faire une idée du rendu et de la tenue de la chose ! 🙂

  • angele dit :

    Il est vraiment superbe! Pour ma part, je ne suis pas encore assez bonne couturière, la blouse carme s’est soldée par un échec(oui, mais je vais y retravailler…fente de manches, col toussa toussa^^). Mais je crois que l’hiver prochain je me lance! Parce qu’en une année je me suis déjà beaucoup améliorée^^ Bravo!

  • Céline dit :

    Ah la la il est trop beau! Evidemment je lai commandé tout de suite, de même que les fournitures…je vais suivre ton conseil sur la doublure je pense 🙂
    Et j’ai hâte de te lire sur le suivi des tutoriels de Pauline.

  • Maggot dit :

    Ahh s’il y a un article que j’attendait impatiemment c’est celui ci !! Quelle petite merveille vraiment… ! Je trouve que c’est juste un patron de fou, le boulot engagé dedans est dingue et je suis admirative et impatiente de le recevoir !! J’avais mis du temps à choisir un modèle de manteau et elle m’a fait presque hésité dans mon choix, mais je crois que je vais le garder pour les beaux jours versions trench !
    Et personnellement je suis à 1000% d’accord avec toi pour le choix des matières, de toutes façons un vrais beau manteau ça coute vraiment cher, quand je vois quand dans des grandes enseignes parfois un manteau en polycaca coûte 150€ je me dis non la vraiment pas possible. Et quitte à passer du temps sur ce projet autant se lancer vraiment et lui faire honneur ! 🙂
    J’ai hâte de lire tes articles sur les techniques de tailleurs !

    • Jayna dit :

      Esqueci-me de mencionar al&;#g8230oEu acabo de tomar a pílula à sexta-feira e o período vem-me sempre à terça. Em Agosto, no primeiro dia em que não tomei a pílula (sábado à noite) tive diarreia. Isto poderá afectar a eficácia da pílula?

  • Et bien et bien! Je me suis fait mal à la rétine, une fois de plus! Quelle beauté, quelle élégance! Je suis ravie de retrouver tes mots si jolis et tes photos, admirables, qui me laissent rêveuse et emballée. Je partage ton amour des belles matières et des finitions soignées. Quel talent! Merci pour ce grand plaisir que je trouve à chaque nouvel article! Bisettes

  • Pauline Alice dit :

    Bravo pour ce manteau Quart magnifique et surtout pour ces doux mots! En effet, une complicité existe entre les créatrices et les testeuses et je tellement contente de celle qui nous unit.
    Et je me permet de répondre ici a Modsweetmod: oui, les plis se suppriment facilement! Il suffit de prolonger la pièce côté pour qu’elle ait la même longueur que le devant et le dos. J’aborderai ce point lors du tuto!

  • Il est tous simplement magique ce manteau: un vrai manteau d’hiver, caméléon, mais avec une vraie ligne, un vrai caractère. Je craque! Je l’ajoute sur la liste du père Noël, même si j’ai un peu peur du challenge…

    • Annie dit :

      Merci! Je me répète mais même si c’est un challenge, il est vraiment accessible si on prend son temps : les explications de Pauline sont d’une telle limpidité qu’on a l’imrpession d’être un génie de la couture…allez, lance toi!

  • Sasha dit :

    Magnifique! Pauline did such a great job designing this pattern and your sewing is exceptional! It looks AMAZING! I am writing in english because it takes me too long to try and translate in french and I just couldn’t wait to express how much I love it!

  • Machmalau dit :

    Aaaah Annie… Quel bonheur de pouvoir te relire ! Pour être totalement honnête avec toi, là tout de suite, je suis en cours de psycho et entre la loi de 2005 sur le handicap, la dyslexie et autre, je me suis régalée à lire ton article !!!
    Ton manteau est tout simplement magnifique, bien que je n’aime pas du tout les plis sur le côté… Je trouve ton choix de tissus parfait et même si je ne le vois pas « en vrai » j’ai bien l’impression que tes finitions sont à tomber. Bref, je suis en admiration devant ce travail, c’est tout simplement magnifique !!!

    Merci merci de revenir avec tes jolis mots et tes superbes photos <3

  • ModSweetMod dit :

    Ah je l’aime ce manteau!
    Juste une question, je ne suis pas sure des plis sur les côtés, tu crois que ça se supprime facilement ?

    • Annie dit :

      Honnêtement, je pense que oui…je pense qu’il faut faire une toile et prolonger les deux cotés du manteau et de la doublure manteau. Le mieux ce serait de demander à Pauline, je pense qu’elle saura te répondre tout de suite:)

  • Tu rends bien honneur à Pauline Alice, mais ce patron te rend honneur aussi.
    Il a des courbes parfaites et de superbes détails.
    Il donne envie d’être porté

  • Un petit chef-d’œuvre ! Je ne manquerai pas de te demander conseils et avis quand je me lancerai ! L’hiver prochain sans doute, haha.

  • Ouahou il est juste superbe ce manteau ! Je ne peux que te remercier pour cet article très détaillé. J’ai été informée de la sortie de ce patron ce matin même par mail, et il est déjà imprimé. Merci pour toutes tes explications et ton ressenti face à ce patron, ça m’évitera surement bien des questions 🙂 J’espère réussir ce projet, car pour moi, ça sera LA plus grosse pièce jamais réalisée depuis que je couds !
    (et bravo aux photographes, tes photos sont toujours superbes !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.