Robe #3 : 18-juin

Parfois je rêve d’autres temps, d’autres vies. Je suis nostalgique de ce que je n’ai pas connu et j’aurais bien voulu goûter la joie des premiers congés payés, des hommes en marcel et bretelles et des guirlandes de lampions à la Saint-Jean. J’aurais même voulu vivre la peur au ventre, avoir le courage de combattre et connaître vraiment le prix de cette liberté à laquelle je goûte sans même y penser. Oh rassurez-vous, je n’ai pas du tout envie de vivre la guerre…et j’imagine qu’elle est bien loin de ma vision fantasmée des années 40  : mais il y a des jours où je voudrais connaître une époque plus rebelle que la mienne, une époque où ma génération ne s’enfoncerait pas dans la crise sans savoir qui ou quoi combattre.

Une fois de plus, on dirait que je m’égare et que je me livre à des considérations et des rêveries bien ennuyeuses…pardonnez-moi! c’est ainsi que je couds : en rêvassant. Alors quand j’ai vu ce Liberty of London et cet imprimé pointilliste tricolore, comprenez-moi, j’entendais déjà les Français parler aux Françaises depuis Londres…et j’apercevais sur de petits chemins égarés les robes des résistantes solitaires sur leur bicyclette bleue.

buttonless_dress_salme_8

Je me rends compte que je ne remonte pas aux origines…bien loin des jolis jours d’avril. A la naissance de l’hiver, Melle Annexe 1 (du magnifique blog de l’Annexe dilettante que vous devez courir voir si vous ne le connaissez pas) a proposé une très belle version de la robe Marie du livre Un été couture  (par République du Chiffon). A mon sens, cette robe est parfaite. Melle Annexe 1 a réalisé la robe de mes rêves. Bref, j’ai commandé sur le champ le même Liberty Pepper bleu et rouge avec pour projet de la copier jusqu’au dernier bouton. Et je regrette bien de ne pas avoir suivi ma première inclination car sa robe est bien plus jolie que la mienne et je me suis égarée en choisissant ce patron Salme.

buttonless_dress_salme_14Je ne sais pas bien pourquoi je n’ai pas suivi mon premier mouvement. En voyant la nouvelle collection Salme, j’ai immédiatement imaginé mon Liberty dans la « buttonless shirt dress ». Je me suis dit que faire de ce coupon une robe chemise aurait un côté délicieusement suranné : cette idée m’enchantait. Que voulez-vous, il n’y a rien à faire, je suis une nostalgique!

Mais voilà….ce patron -malgré sa simplicité-m’a rendue d’humeur franchement ronchonne. D’abord le résultat ne me convient pas. Que voulez-vous, j’ai eu beau faire une toile et réaliser les modifications nécessaires pour que ce patron soit à ma taille, sa ligne ne me satisfait pas : j’ai l’impression que cette robe est trop large. Alors même que je la porte ceinturée (comme c’est prévu par le patron), j’ai le sentiment de flotter.

buttonless_dress_salme_9

Deuxième sujet de fâcherie : l’appellation de la robe. Quand j’ai aperçu la photo de cette robe dans la nouvelle collection Salme, je l’ai prise pour ce qu’elle était censée être « une robe chemise ». Je n’ai même pas regardé le dessin technique :  la photo me plaisait. Pourtant, j’aurais dû me douter qu’une robe chemise « sans boutons », ce n’était pas vraiment une robe chemise. Vouloir coudre une robe chemise snas boutons après tout c’est un peu comme si je voulais peindre une toile dans le plus pur style Klein sans utiliser de bleu, non? Je veux bien transgresser les règles, faire preuve d’audace et de courage, mais une robe chemise sans boutons ma foi, ce n’est pas une robe chemise.

buttonless_dress_salme_2

 Mais laissez-moi continuer de bougonner…car je n’ai pas fini. Troisième sujet de fronçage aigü des sourcils : la qualité du patron en lui-même. Ce n’est pas le premier patron Salme que je couds. Je n’y avais pas pris garde la première fois mais :

  • les pièces sur patron ne sont pas numérotées et le plan de découpe ne précise pas non plus quelle pièce correspond à quoi
  • les tailles ne sont pas indiquées : je ne sais pas à quoi correspond chaque trait….
  • le dessin technique ne mentionne aucune pince devant : or le patron présente deux pinces à la poitrine

Pris séparément, ce sont de petits détails et la collection Salme reste une très jolie collection : mais pris ensemble, tous ces « petites imperfections » m’ont exaspérées. Je ne trouvais plus le plaisir que j’ai habituellement à coudre les patrons des créatrices (ou créateurs) indépendant-e-s : j’avais le sentiment d’un patron créé « à la chaîne »histoire de remplir la collection.

Je me sens coupable de vous dire tout cela : j’ai peur que ma mauvaise humeur à l’égard de cette robe me rende injuste. J’espère que je ne suis tout de même pas entrain de vous pondre un billet sur le mode « c’était mieux avant » et « vraiment de nos jours, les patrons c’est plus ce que c’était ».

Allons, je me reprends : voyons les côtés positifs de cette robe.

buttonless_dress_salme_4

………..

Ma foi, après réflexion je n’en vois qu’un : son tissu. J’achète rarement du Liberty. Dans la plupart des motifs, je ne me vois pas coudre une pièce entière et c’est un tissu qui reste cher. Et pourtant ce Liberty Pepper, je le regarde les yeux plein d’amour : j’aime ce motif et cette association de couleurs. J’ai envie de fredonner les ballades d’autrefois rien qu’en l’apercevant. Voilà qui  me console! Et la qualité de ce tissu est telle, qu’il suffit à lui seul à sauver ma robe : je vais la porter parce qu’elle est très agréable à porter; parce que malgré tout, elle m’invite à fôlatrer dans les champs de blé et de coquelicots et qu’elle m’évoque la légèreté des grandes vacances d’été….(un concept qui m’est hélas de plus en plus inconnu).

IMG_5739

Pour dire vrai ma passion pour ce Liberty est si peu raisonnée que je vais en racheter. Je ne peux pas vivre ma vie couturesque avec des regrets. Je prévois donc de copier la robe de Melle Annexe 1 ou de faire une robe chemise digne de ce nom en rallongeant le patron Aime comme mythique .

buttonless_dress_salme_11

Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût
Tissu et fournitures1m30 de tissu Liberty commandé chez Cousette à 23 euros le mètre32 euros environ
PatronSalme Patron PDF "Buttonless shirt dress" - attention le dessin technique ne mentionne pas la présence de deux pinces poitrine8 dollars
ModificationsAjustement pour forte poitrine

ebuttonless_dress_salme_10

Et puisque l’on parle de champs de blé, de coquelicots et de nostalgie…je crois que l’on a pas fait mieux que Mouloudji en la matière :

 

Our Rating

5 Rapport qualité/prix

3 Style

8 Confort

7 Envie de la porter

40 commentaires

  • Je partage tes doutes sur les patrons de Salme-les deux que j ai fait ont du etre ratiboisé a la sauvage sur la bete! J ai un coupon du meme liberty offert par une amie chere et le voir sur toi me donne une farouche envie de lui faire rencontrer Berthe!

    Revenons a cette robe-elle serait parfaite pour descendre sur la plage en été, tu sais;-) -ou en cas de canicule citadine… alors, ne te fache pas trop avec elle! As tu songé á ajouter des pinces tout le long du dos comme sur la robe Laurel de Colette?

  • Annie Coton dit :

    Merci Cécile! Je me demande qui a la silhouette pour cette robe à effet montgolfière assuré : je ne fais pas partie de cette catégorie non plus;) Elle a néanmoins l’avantage de s’enfiler toute seule : question place,il y a tout ce qu’il faut, on passe la tête dans l’encolure et hop on est habillé pour l’été;)

  • Annie Coton dit :

    Merci Cécile! Comme toi je crois que ma silhouette n’est pas idéale pour ce type de robe. C’est une robe qui s’enfile comme ça (il y a la place ….) pas besoin de fermeture éclair. Question simplicité c’est sût que l’on fait pas mieux;)

  • Elodie dit :

    Je ne sais pas si mon raisonnement se calque à ton avis après lecture de tes déboires, mais moi aussi je ne suis pas emballée par ta nouvelle robe… je ne trouve pas qu’elle soit très flatteuse pour ta silhouette, la coupe me paraissant bien droite. En tout cas, une chose est sûre, c’est que j’ai hâte de découvrir ta robe Marie en liberty pepper si tu te décides ^^

    • Annie Coton dit :

      Tu as bien raison Elodie. Vraiment cette robe ne me va pas. Je me demande si je ne vais pas la défaire et essayer de réutiliser le liberty autrement. Je suis entrain d’y réfléchir!

  • Polina dit :

    J’ai beau adorer les vêtements ajustés, je trouve que cette robe est particulièrement belle et appréciable lorsque les températures se lèvent ! Ce n’est pas le cas aujourd’hui mais ce sera bienvenu dans quelques temps 😉 !

  • Maggot dit :

    Oh je te trouve dur avec cette robe ! Certes l’appellation était fort trompeuse (je me fais souvent avoir à pas regarder correctement aussi pff..) Mais je trouve que ceinturée elle est très jolie ! Après c’est sur qu’elle reste assez simple, mais parfois la simplicité c’est tout aussi bien surtout quand on choisit du liberty (qui est magnifique d’ailleurs!) qui peut avoir tendance à faire too much… Bref en tout cas moi je valide !

    • Annie Coton dit :

      Ah… c’est bien ça le problème : c’est que ce liberty, je me suis dit, surtout prenons une pièce simple sinon ça va faire too much : mais ce côté montgolfière que l’on devine même ceinturée je ne m’y fais pas.
      Cela dit tu me consoles presque. Si une couturière comme toi valide c’est que ce n’est pas si moche;)

  • Loup des bois dit :

    Vive Charles! Vive Jules! Youpi! Bim bam boum! Jolie robe des champs avec une bicyclette bleue comme léa…A porter avec des socquettes blanches et des babies.

  • Marie-Gabrielle dit :

    Déjà merci beaucoup pour tous ces compliments, c’est très gentil!
    Je n’ai fait qu’un patron Salme, la yoke dress mais comme toi, j’ai un avis mitigé sur cette marque. Il manque pas mal d’infos dans les explications, les annotations, et j’ai du modifier des choses. L’avantage des patrons République du chiffon c’est qu’ils tombent parfaitement bien.
    En tout cas, même si cette robe est un peu large, le rendu est tout de même très joli et les photos sont magnifiques! Après tu sais, l’été par 30 degrés c’est toujours plus agréable de porter une robe un peu large 🙂
    J’ai hâte de voir ta prochaine robe chemise, j’ai adoré la très élégante robe chemise noire que tu as faite dernièrement et qui me donne envie d’en faire une à mon tour!

  • La FabriqÜd. dit :

    Le tissu est magnifique, mais tu es dur avec le résultat final qui, même s’il n’est pas à la hauteur de tes espérances, est très joli !!

  • Tu as raison de ronchonner, même si le résultat final est somme toute bien joli. L’esprit rétro de cette robe, son appel à l’été, son caractère vélo-compatible (selon un concept de Lou&Jo) justifiant la largeur que tu lui reproches, et enfin ta prose et tes photos lumineuses produisent un très beau billet.
    Je ne connais pas cette collection de patrons, mais j’imagine qu’en se perfectionnant, les couturières deviennent plus exigeantes quant à leurs outils. C’est bon signe, te concernant !

  • Byjulie dit :

    Rrrrr c’est rageant!! J’essaie aussi de rester sur ma première idée c’est au moins ce que j’en ressort de mes études ^^, car souvent dès que je commence à cogiter à changer de version ou de tissus, le résultat ne me plait guère 😉 Ce qui est d’autant plus frustrant dans ton cas car du tissus au patron tout avait un sacré potentiel..
    Autant je suis archi fan du haut de la robe jusqu’à la poitrine, que ce soit du dos dont le fit est parfait à l’originalité du décolleté, autant (excuses ma franchise) j’ai plus de mal avec la partie sous la poitrine jusqu’à la taille. Je trouve qu’il y aun peu trop de tissus, et c’est dommage. Mais sinon je trouve la longueur parfaite. Attention ce n’est pas catastrophique loin de la, mais je pense qu’il faudra reprendre un poil ces côtés.

    Et puis toujours autant de plaisir à te lire et à divaguer avec toi 😉
    Belle journée

  • Il y a des fois oùle vêtement nous décore, et des fois où nous décorons le vêtement… tu es es clairement dans le deuxième ça pour ce modèle! c’est toi qui habille la robe et non le contraire!;) Une mise en place de deux pinces dos et une fermeture éclair invisible côté te permettraient peut être de l’apprécier un peu plus?
    Je n’ai pas encore testé les patrons salme…et suis du coup guère motivée…
    Tes posts restent un vrai plaisir pour les yeux!

  • Il a ces fois où le vêtement nous décore… et d’autres où c’est nous qui décorons le vêtement…. Pour le coup, je dirai que nous sommes dans le deuxième cas pour ce modèle! texte, tissu, toi font de cette présentation une belle présentation, mais si l’on enlève ces 3 éléments…. Pourquoi ne pas mettre des pinces dos,voir devant aussi et une fermeture invisible côté? Histoire de profiter de ce beau col et décolleté sans ronchons;)

  • Je comprends ta déception face à des patrons imprécis…c’est jamais très agréable !! En tout cas je trouve que le est tout à fait raccord avec le côté année 40 dont tu étais nostalgique (petit hommage bien vu à Régine Desforges !). J’aime beaucoup le haut : emmanchures et décolletés sont parfaits. Le fait que cette robe s’enfile…l’empêche sûrement d’être plus ajustée à la taille. C’est le seul point sur lequel j’émets un bémol comme toi, et j’imagine que cela peut te donner l’impression d’être trop grand ! Toujours un plaisir de te lire !

  • Micoton dit :

    Et bien ma foi, je la trouve très mignonne cette robe, et elle te va très bien, malgré ce que tu sembles penser..!
    Peut-être que des petits mancherons comme sur celle qui t’a donné envie de couper dans ce joli Liberty pourraient « habiller » un peu les épaules?
    Dans tous les cas, l’esprit suranné que tu as voulu donner à cette robe est bien là sur ces jolies photos!

  • Marisa dit :

    toujours autant un plaisir de te lire! effectivement la coupe est plutôt large, même cintrée. Pourquoi ne pas reprendre les côtés pour l’ajuster? Même si je te sens déçue par l’absence de boutons, je trouve que ce décolleté te va très bien! Et ce liberty, très bon choix! Je ne me suis pas encore lancée dans la confection d’une robe en liberty, tu as remarqué mon effort pour réalisé un haut avec récemment, probablement parce que je n’ai pas encore trouvé le bon imprimé pour me sentir bien sur une si grande surface

    • Kaylee dit :

      Unleaievbble how well-written and informative this was.

    • Tu as raison, Thierry, l’observation du blaireau est un vrai plaisir mais on peut transformer ce plaisir rare en plaisir plus fréquent car l’observation de ce bel animal est finalement assez aisée (cela dit, je suis allé l’observer hier soir mais je n’ai rien vu).

    • Résultat : « Vous avez de la misère à aborder. »Rien de surprenant là-dedans, mais maudit que c’est vrai. Gros travail à faire là-dessus, encore et toujours…

    • " Ahh. Larry, out of responses, accuses others of relying on ideology or theory"but I did not see this argument when Bush was passing the Medicare Part D entitlement, why?why do ya'll "skip" Presidencies on these things?

    • http://www./ dit :

      Ajisai, comme je l'écrivais autrement dans ce billet, j'ai l'impression que ce parfum essaie d'être trop de choses à la fois, jusqu'au jus teinté en rose contrasté avec le ruban gris peut-être censé le rendre plus adulte… Je pense qu'il y avait certainement de très bonnes idées dans cette composition mais qu'elles ont sans doute été brouillées par trop d'interventions. N'en ayant parlé à aucun des acteurs concernés, je n'en sais rien. Mais ça se subodore.

    • http://www./ dit :

      Mrs. Rackow, you have to take in consideration closing costs and other fees associated with land sales. At the last board meeting, Mr. Ellen explained all the costs associated with property sales and it was very technical and I’m not really qualified to explain it.

    • http://www./ dit :

      Het is mooi geweest op Internet. Ik weet niet wat het DE cafe is, maar aan een _publieke_ discussie daar zal ik graag meedoen. Maria heeft mijn e-mail adres.

    • Saw this via “Marginal Revolution”. What about the hypothesis expressed in Leonard Susskind’s The Cosmic Landscape that SUSY holds only in the “dead” ground-state of the meta-stable sequence? Is that being “cornered” too, or only whether SUSY holds in our world (where we have Lambda > 0 etc.)? In any event, my impression from the book was definitely not to expect any our-world experiments upholding SUSY.

  • cocoti cocota dit :

    Alors moi qui aime les vêtements ajustés, étonnement, j’aime bien la ligne de cette robe ! Je trouve qu’elle a un côté épuré qui équilibre le rendu final avec le Liberty qui peut vite faire « chargé » !

  • Machmalau dit :

    Bonjour Annie,
    Alors pour tout te dire, je suis assez d’accord avec toi… Je n’aime pas plus que ça ce modèle… Bien que, et tu le sais, je voue un amour inconditionnel pour le liberty !!! 😉 Je trouve en effet qu’elle ne te met pas spécialement en valeur du fait qu’elle ne soit pas plus ajustée… Mais après ça reste une question de goût… Puis finalement, le nom du patron précise quand même que c’est une robe chemise sans boutons non…? « Buttonless »… 😉

    • Annie Coton dit :

      Ben oui je sais bien…c’était précisé. Mais j’avais l’impression sur la photo qu’il y aurait de la place pour ajouter des boutons. Alors qu’en fait pas du tout. Nan, vraiment Salme et moi nous sommes fâchées à mort;)

  • byCoconuts dit :

    Arfffff Salme !! Je suis assez partagée sur la marque, mais bon, en cause également ma morpho.
    Quant à la robe, je trouve que le devant tombe plutôt bien. Mais le dos, c’est… comment dire… c’est pas terrible !
    Je pense que, si une modif reste à faire, ça serait la réduction de la partie dos à partir du bas des emmanchures… rajouter des pinces ça devrait le faire.
    Pour le tissu, je le trouve vraiment très beau. Mais rien à faire, je n’arrive pas à passer le cap o_O Impossible de commander le moindre coupon que je trouve vraiment trop cher lol.
    Des bisous.

    • Annie Coton dit :

      Je te comprends pour le Lib;) J’ai décidé de m’en offrir royalement un coupon par an. Du coup ayant épuisé mon quota annuel je me dis qu’il faudrait que je retravaille cette robe pour la sauver….et en même temps ce patron me déprime!!!

  • J’aime beaucoup la ligne générale du vêtement, mais je trouve que les emmenchures et le col pourraient être étoffer… Comme tu le dis bien il manque des vrais détails de chemisier…
    Je pense que tu peux la refaire en mixant avec la mythique mais en gardant le col mao, c’est ça qui est joli et qui fait été/bohème !

  • Allons Léa sèche tes larmes. Tu restes magnifique dans ta robe.
    Comme c’est rageant lorsqu’on travaille, pleine d’espoir et que le résultat ne nous satisfait pas à 100%. Ce Liberty est tellement joli

  • Hélène dit :

    Pour la première fois, je crois que je suis d’accord avec tes commentaires sur la coupe, mais c’est quand même une très jolie robe qui doit être franchement agréable à porter par temps chaud. Magnifique tissu et belle réalisation malgré tout. En passant, merci d’être franche sur la qualité de ce patron. J’adore quand les blogueuses donnent l’heure juste sur les produits. Bien que chaque point de vue demeure personnel, cela peut guider sur le plan technique. Pour pour une robe d’été légère et d’inspiration vintage, je pense pour ma part à la robe chemisier Cami de Pauline Alice.

    • Annie Coton dit :

      Ah la robe chemisier de Pauline Alice….je l’adore. J’en avais faite une version à l’automne que j’ai beaucoup portée et je cherche un tissu pour ma version printemps/été. J’attends que Pauline sorte ses patrons en version en pochette (il paraît que c’est pour bientôt) parce que vraiment j’ai envie de lui racheter ce patron en version papier. C’est plus facile à conserver et je n’aurais plus l’impression de détruire tous les arbres de la planète à chaque fois que j’imprime le pdf;)
      Alors quand est-ce qu’on aperçoit tes réalisations?

  • Cécile dit :

    Si elle ne te plaît pas, je te suggère de me la donner… 😀 Parce que moi je l’adore (mais je ne pense pas avoir la silhouette pour ce type de robe) !
    Le tissu est très joli et la réalisation m’a l’air soignée comme d’hab ! Question idiote : elle s’enfile comme ça ou il faut ajouter une fermeture éclair sur le côté ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.