Robe # 12 : enceinte, la robe Be pretty

Elle dort, la tête enfouie au creux de mon bras : mon enfant a les cheveux blonds et le regard étonné et rieur d’un ange de Botticelli . Elle est née le 23 février dernier, un mardi dont le ciel si bleu prenait de faux airs de printemps et laissait passer les lames embuées du soleil dans cette chambre de la clinique où son père et moi attendions sa venue.

Il a fallu qu’elle fût enfin présente à nos côtés pour que je trouve les mots pour écrire et l’envie de coudre à nouveau. Je ne savais pas trop comment apprivoiser cette silhouette gironde qui était  la mienne en fin de grossesse. À vrai dire, je n’en n’avais pas spécialement envie et quand le souffle manque physiquement, il vient aussi à manquer ailleurs. J’ai eu besoin de donner à ma fille et aux prémices de l’aventure Artesane (dont j’aurais l’occasion de vous parler bientôt) l’ensemble de mes forces…je n’ai donc cousu qu’une seule robe « de grossesse » à proprement parler et je ne parviens à vous la présenter qu’une fois l’accouchement passé. Il s’agit d’une déclinaison pour femme enceinte de la robe Be Pretty proposé par Atelier Scämmit. Si vous n’êtes pas enceinte, vous pouvez donc aller voir sur le site les versions blouses et robes du modèle prévues pour « femmes normales » que j’aime beaucoup aussi.

IMG_7205

Ces photos viennent clore neuf mois de grossesse. Pour ne rien vous cacher, quand elles ont été prises, une césarienne était même programmée le lendemain de cette séance. J’ai finalement eu la joie d’accoucher par voie basse.

Vous pouvez donc constater que cette version de la robe Be Pretty remplit parfaitement son office : il s’agit d’une vraie robe de grossesse, que l’on peut porter à partir de 3/4 mois et qui nous suit jusqu’au neuvième mois. Je l’ai coupée en taille 36 et pour une fois je n’ai pas eu besoin de faire d’ajustement du buste puisque la robe est pensée pour accueillir les poitrines généreuses des femmes enceintes. En revanche, une fois de plus j’aurais dû me fendre d’un ajustement au niveau des manches car j’ai une toute petite carrure : le patron est donc un peu grand au niveau des épaules et de l’emmanchure. À ce propos, j’ai fait une grande découverte récemment. J’ai longtemps cru que j’avais de petites épaules….et pourtant : 95% de la population féminine à une longueur d’épaule de 13 cm et je ne fais pas exception à la règle ! Vous pouvez vérifier, il y a de grandes chances que vous tombiez exactement sur la même mesure que vous ayez l’impression d’avoir des épaules de pigeons ou au contraire une carrure de nageuse d’Allemagne de l’Est. Seule diffèrent notre pente d’épaule (l’inclinaison de nos épaules donc) et la taille du tour de nos bras.

De mon côté, le haut de mes bras est particulièrement petit et c’est pour cela que si je fais aucune retouche je flotte parfois au niveau de la jointure entre l’emmanchure et la ligne d’épaule. Regardez sur la photo ci-dessous : le problème est flagrant et l’on peut déterminer qu’il y a trop de tissu au niveau de la tête de manche et juste au-dessus de la poitrine. C’est cette zone que j’aurais dû retravailler.

IMG_7229Si j’avais fait une toile, les ajustements que j’aurais eu à effectuer m’auraient donc conduit à redessiner un peu la manche et l’emmanchure. Cela dit, je dois vous avouer que je n’ai pas eu envie de faire une toile pour une robe que j’allais mettre seulement six mois sans savoir à l’avance comment ma morphologie allait évoluer. C’est bien là l’une des plus grosses difficultés de la couture lorsque l’on est enceinte (et on ne parlera pas du fait de ne plus pouvoir atteindre la machine parce que l’on est gênée par son ventre…) : modifier un patron est beaucoup moins motivant quand on sait que le travail effectué ne sera peut être plus exact la semaine ou le mois qui suit…mais trêve d’états d’âme, parlons un peu du patron en lui-même!

IMG_7228

La robe Be Pretty est une robe taille empire, manches longues, entièrement doublée si on le souhaite, qui peut aussi être déclinée en blouse.

L’ampleur de la jupe est pensée pour s’adapter au ventre qui s’impose mois après mois. L’ourlet du devant est donc légèrement plus long que le dos pour que vous ne vous retrouviez pas avec un devant de robe mi cuisse en fin de  grossesse…

Elle est construite autour de trois parties principales : un empiècement (devant et dos) un buste (devant et dos) et la jupe.

Be-pretty-grossesse

Même si la robe be pretty est un modèle simple, je ne le conseillerai donc pas comme « première couture » pour des débutant-e-s : il faut se frotter à la pose de la manche, à l’éventuelle pose d’une doublure, à la gestion des fronces et à la mise en place d’une coulisse sous la poitrine. Cela dit, Johanna, la créatrice du modèle a non seulement conçu un livret d’explications très clair avec un pas-à-pas photographique mais aussi un tutoriel vidéo (format que j’apprécie beaucoup) qui vous accompagne tout le long du montage de cette jolie robe.

J’ai travaillé à partir du PDF du patron de la robe Be Pretty, ce qui pour une fois ne m’a pas trop dérangé car la planche est aussi proposée à l’impression en A3 : cela ne fait que quinze feuilles à scotcher, ce qui est tout de même beaucoup plus rapide!

robe bepretty

Pour la couture de cette robe, Cécilia de Cousette m’a proposé un exercice très chouette : essayer de trouver la meilleure association tissu/modèle. C’est le défi par excellence des couturiers et couturières pour chaque projet et il est loin d’être évident. Nous avons choisi un jacquard de coton et polyester noir. Pour faire ce choix, je me suis fondée sur plusieurs critères :

  • évidemment, un critère esthétique : ce qui va sans dire va mieux en le disant, il fallait que le tissu me plaise et corresponde à mes envies du moment…enceinte, cet hiver, j’ai porté beaucoup de noir. J’avais néanmoins envie d’un noir un peu lumineux, ce qui était le cas de ce tissu grâce aux reflets créés par les broderies ton sur ton;
  • la main du tissu :  pour une robe taille empire, il ne fallait pas un tissu trop raide au risque d’obtenir une allure trapézoïdale qui n’aurait pas été du meilleur effet sur une femme enceinte; je cherchais un tissu souple, fluide mais pas trop, de poids moyen (ce jacquard pèse 200r/m2). Un tissu trop léger risquait de ne pas avoir  avoir un joli tombé avec cette coupe. À ce propos je trouve que les photos proposées par Cousette pour présenter ce tissu sont particulièrement réussies et offrent une image fidèle de ce tissu, ce qui n’est pas facile puisqu’il est noir. J’ai reçu exactement le tissu auquel je m’attendais. Voici par exemple la photo sur laquelle je me suis fondée pour juger de la luminosité et de la main du tissu :

tissu cousette

 

  • l’épaisseur du tissu : il fallait là encore un tissu d’épaisseur fine ou moyenne. Le modèle est doublé et comporte des fronces au niveau de la taille empire. Un tissu trop épais aurait rendu les fronces disgracieuses. Là encore, j’ai pu correctement juger de l’épaisseur grâce à cette photo  :

jacquard-black-quadra-1

  • enfin la composition : je dois l’avouer, je ne suis pas une grande fan du polyester, je fais donc toujours attention à ce qu’il ne domine pas dans la composition du tissu. En l’espèce mon jacquard est composé majoritairement de coton et je n’ai absolument pas souffert des effets secondaires que peut induire le polyester lors qu’il est de mauvaise qualité ou qu’il domine la composition d’un tissu.( l’effet hammam portatif).J’ai en revanche bénéficié des avantages de cette matière puisque polyester se froisse moins que le coton: ma robe ne ressemblait donc pas à un vieux chiffon au bout de cinq minutes et vous la voyez sur les photos telle qu’elle se comportait après une journée portée.

Voilà, vous savez tout sur la façon dont j’ai choisi mon tissu pour la robe Be Pretty : je trouve que l’association fonctionne plutôt bien et je serais ravie d’endosser à nouveau cette jolie robe un jour…même si au bout de neuf mois, je dois vous avouer que j’en avais un peu assez de mes vêtements de grossesse et que je n’ai qu’une envie, me coudre tous ces jolis patrons pour « femme non enceinte » que j’ai repérés tout au long de ma grossesse.

robe be pretty

Je vous présente cette robe Be Pretty dans sa version automne/hiver. Cela dit, on peut tout à fait imaginer des versions de demi- saison plus printanière ou estivale. Pourquoi pas dans un lin, un tencel ou un plumetis de coton, doublé d’une simple batiste? Du reste, la doublure est optionnelle…

Si vous êtes enceinte et que vous êtes une fan des bras nus ou des manches courtes, Johanna propose deux autres modèles (Tokyo et Coconut) qui devraient vous ravir.

Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût et niveau de couture
Tissu et fournitures2m30 de tissu principal,
25cm de tissu contrastant
1m50 de doublure (dans mon cas mais facultatif)
un peu de thermocollant
1 m d'élastique 0,5cm
Jacquard noir offert par Cousette à 18€
Doublure en soie noire Bennytex à 7,90€ le mètre
Le reste était dans mon stock

PatronPatron Be Pretty Femme enceinte par Atelier Scammit (disponible en PDF, format A3 et A4)7 euros en PDF
ModificationsTaille 36 sans modificationLes explications de ce patron sont très claires et il ne comporte aucune difficulté majeure. C'est un patron qui comporte de légères difficultés, telles que la pose de l'élastique avec une coulisse ou des bracelets de manche. Un niveau intermédiaire en couture me semble nécessaire mais le livret d'explications et les tutoriels vidéos sont parfaitement clairs

C’est la fin pour moi d’une période un peu étrange. J’ai envie de retrouver cet espace plus régulièrement, de coudre à nouveau. J’ai envie de vous remercier aussi pour les messages si gentils que j’ai reçus à l’occasion de la naissance de notre fille. Je souhaite que 2016 soit synonyme d’une joie semblable pour beaucoup d’entre vous.

Je vous embrasse toutes et tous bien fort.

PS – Je suis un peu en retard pour l’anniversaire des deux ans du blog, mais je réfléchis à ce que je pourrais faire pour vous faire plaisir et dès que j’ai trouvé, on festoie ensemble. Entendu?

17 commentaires

  • Fleurdelis dit :

    Quel plaisir de te lire de nouveau. Tous mes voeux de bonheur à vous trois…
    Hâte de te retrouver plus régulièrement. ..Profite bien de ces moments précieux avec ta princesse. Le temps passe si vite.

  • Magalie dit :

    Félicitations!!!
    Très heureuse de vous relire enfin. J ai hate de voir vos nouvelles cousettes. Bon maternage.

  • Sasha dit :

    You look GORGEOUS! – perfect maternity dress.

  • CLAIRE dit :

    Que je suis contente de vous lire à nouveau ! Bienvenue à votre petite fille !
    Cette robe de grossesse est chouette ! Je vais mesurer la largeur de mes épaules… Je suis assez carrée !!!
    A bientôt!

  • Martine dit :

    Félicitations et tous mes vœux de joie et bonheur à tous trois. Je suppose que nous aurons le bonheur de découvrir de jolies cousettes de bébé pour accompagner celles de la talentueuses maman

    • Sunshine dit :

      Ne szóld le azt a divatot 🙂 még az is lehet hogy nem sokára vissza jön , jujjj 🙂 A gyermekeim reeedzsrnsen elborzadnak hogy mehettem ki hasonló kinézettel az emberek közé , hiába mondom akkor mindenki így nézett ki kérdés mindenki vak volt abban az idÅ‘ben? Hát nem, nagyon divatosak voltunk 83-ban :)!!

    • "Field, when the Anons shows up, you're gonna get it, and I'm not helping you. I'll give you some band-aids, but that's it."La~Audio, I will call on the president of Anon Inc.We have established diplomatic ties. 🙂

  • Augustin dit :

    Chère Annie,
    Toutes mes félicitations pour ce bel évènement. Profite bien de ces merveilleux instants et merci beaucoup pour ce bel article. Peu de chance que je doive me coudre ce genre d’habit un jour 🙂 mais qui sait, mes deux soeurs auront peut être besoin d’un exemplaire un de ces quatre !
    Encore bravo, et au plaisir de te relire bientôt.
    A.

  • Anlor dit :

    Quel plaisir de vous lire et d admirer vos créations à nouveau ! Bravo pour votre petite fille ! Profitez bien !

  • Hélène dit :

    Comme ça fait plaisir de te lire à nouveau! Bravo pour votre petite fille. Beaucoup de bonheur à trois maintenant!

  • Cécile dit :

    Chouette de te relire ! Et je me reconnais dans ce que tu dis des vêtements de grossesse : pas envie de se lancer dans des ajustements ultra-temporaires, cette sensation d’être coincée dans un corps qu’on ne reconnaît pas vraiment, tout en se demandant si on reviendra à « comme avant » (surtout que très personnellement, j’ai forci de partout sauf de l’endroit stratégique : j’annonce à mes patients être enceinte, ils me répondent « ah vous vouliez attendre les trois mois » « euh en fait là j’attaque le 7ème la semaine prochaine 😉 ). Bref, c’est bien galère. Ajoute à ça une météo complètement dingue (j’avais déjà commencé à me coudre des trucs de printemps-été) et tu obtiens une grosse galère vestimentaire ! Du coup, en ce moment je tricote beaucoup… ça garde les mains occupées, on a le confort de son canapé, et vu la lenteur nécessaire pour obtenir une pièce, je n’ai pas une production industrielle !

  • Marie dit :

    Quelle joie de vous retrouver et bienvenue à votre petite fille ! Merci pour ce billet ! Hâte de vous lire à nouveau !

  • Quel beau texte ! Je ne serai plus jamais enceinte et on peut donc affirmer que mon intérêt couturistisque aurait pu être limité mais cela aurait été sans compter tes conseils judicieux et ta pédagogie ! Je vais mesurer mes épaules de ce pas, tiens ! Bon retour ici, Anne-Sarah !

  • Quel plaisir de te retrouver ici, de relire tes mots si doux et d’imaginer ta princesse auprès de toi! J’ai hâte de voir tes réalisations « post-grossesse »!!

    • Lois dit :

      I want to try these SO bad. But I do not think I have enough space in my small little apt0rmena&#823t;with hardwood floors…but still, maybe one day! They look so challenging and fun.

  • 2minettes1loulou dit :

    Félicitations pour la naissance de votre petite merveille
    Justement, je me demandais récemment ce que vous deveniez . Je suis heureuse de vous retrouver et peut être même allez vous vous lancer dans les vêtements bébé ?
    Et la robe, canon, elle vous mettait vraiment en valeur.

  • Quel plaisir de te lire. La grossesse et les premiers mois de vie de notre enfant est un véritable bouleversement. Je me suis un peu retrouvée dans tes mots. Il semblerait que la page soit tournée. J’ai hâte de te relire encore et encore… Je te rejoins tout à fait sur les photos de chez Cousette. Je n’ai jamais eu de mauvaise surprise, c’est d’ailleurs pour cette raison que je me fournis à 90% chez Cousette! À très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.