Robe #10 : Perla a froid

Il y a neuf mois, jeune et naïve, je goûtais pour la première fois aux joies simples de la blogueuse couture. C’était le temps des jonquilles et des premières brises d’avril et chaque promenade était l’occasion de me trémousser joyeusement devant l’objectif. Et j’ai cru que cela durerait toujours! Pauvre folle que j’étais! J’ai cru que la vie blogosphérique demeurerait tendre et simple comme aux premiers jours du printemps.

À mon grand dam, le temps n’a pas fini de s’écouler à l’ouverture de mon blog. La terre a continué sa révolution annuelle et les lois de la physique immuables nous ont conduits au début de l’année. Autant vous l’avouer, je m’apprête à affronter les pires mois de l’année avec vous, j’ai nommé les odieux Janvier et Février. Je les déteste. Je les crains. J’aimerais les mépriser mais ils m’inspirent une terreur telle que je ne peux que me blottir pleine d’effroi sous la couette. Je devrais parler au passé : à cause de ce blog, plus question de couette, d’hibernation, de marmottage intense. Voilà qu’il faut que je sorte, que je renonce à mes deux couettes, mes cinq pulls, mes dix écharpes et mes trois manteaux pour vous montrer ma dernière robe par des températures négatives!

Je compte donc sur votre soutien dans ce combat terrible. J’ai bien essayer de commander à météo France des ciels sans nuage et des matins ensoleillés : je n’ai pas été entendue. Je vous présente donc Perla dans le gris parisien et le froid d’un mois de janvier.

 

robe_perla_les_fusettes_2

Le dernier patron des Fusettes se décline en deux versions. J’ai cousu les deux : l’hiver me rend aboulique mais lucide…comment choisir entre deux robes tout aussi jolies? Je vous présenterai donc aujourd’hui la version A et dans une quinzaine de jours la version B afin de varier les plaisirs. Cela dit, vous pouvez dès à présent découvrir la version de Cyndie elle-même et la Perla de Clo : impossible de choisir ma préférée, elles sont vraiment jolies.

J’ai beaucoup douté pour cette robe. Il m’a fallu prendre une suite de décisions angoissantes : fallait-il garder le col de la version A? fallait-il passepoiler ou non les coutures du milieu? et le col, je le passepoilais le col? Dans le dos, pour quel type de fermeture opter? fallait-il jouer la carte du zip invisible ou de la fermeture un poil déco?

perla_les_fusettes

Moment d’angoisse…..

Et encore, je ne vous ai pas parlé de l’heure et demie à hésiter entre trois modèles de tissus japonais chez France Duval-Stalla.

Pour le col, j’ai triché : j’avais aperçu la version de Cyndie sur Facebook et je trouvais le col magnifique. Son côté structuré m’a beaucoup plu et j’ai donc décidé de le garder après avoir clamé haut et fort que je ne voulais plus coudre un seul col rond sur une robe.

robe_perla_les_fusettes_12

La question du passepoil a été plus délicate. Je ne suis toujours pas bien sûre de mon choix. J’aime beaucoup la rigueur de mon ikat, son tombé lourd, son motif presque crayonné et je me demande si le passepoil ne vient pas polluer cette rigueur au lieu de la renforcer. Qu’en pensez-vous?

robe_perla_les_fusettes_10

Mais attardons-nous sur le patron en lui-même car il mérite un long détour. J’avais beaucoup aimé me lancer dans Zélie à l’automne dernier car j’avais eu le sentiment d’être accompagnée dans les explications. Je ne sais pas si c’est propre à ma façon personnelle de fonctionner mais je suis sensible aux qualités pédagogiques d’un patron. J’aime apprendre de nouvelles techniques, trouver des réponses aux questions que je pourrais éventuellement me poser avant même que j’ai le temps d’y songer et de rester un peu bête devant un schéma que je ne comprendrais pas. Certes, cela ne m’empêche pas d’aller me former moi-même grâce aux innombrables ressources disponibles sur internet ou dans mes encyclopédies, mais quand un patron m’apporte des explications précises et riches, cela m’enthousiasme systématiquement.

perla_robe_fusettes

J’ai retrouvé dans la construction de la robe Perla le même plaisir que celui que j’avais eu avec Zélie. Les explications témoignent de l’expérience de Cyndie (la créatrice de la marque) de l’enseignement de la couture. Je pense qu’elle doit être une redoutable technicienne…ce qui est déjà une qualité merveilleuse à mes yeux : mais ce qui me plaît encore plus c’est sa capacité à nous le transmettre naturellement.

Deux exemples me viennent à l’esprit : dans la liste de fournitures, Cyndie recommande de se procurer du Stabilmanche. Le stabilmanche est une sorte de bande de thermocollant coupée dans le biais qui est idéale pour renforcer les coutures arrondies afin qu’elles ne se déforment pas avec le temps. Pour être honnête, alors même que j’applique ce principe en couture tailleur (j’utilise des bandes de sergé de coton ou d’organza de soie afin de renforcer les courbes et je les couds à la main), je n’avais jamais songé à appliquer les mêmes règles pour les autres coutures. Pourtant, les courbes peuvent se déformer tout autant et une couture de soutien ne suffit pas toujours.

Autre découverte technique marquante  : la couture de la fermeture éclair visible à la main : même si l’option de coudre votre fermeture à la machine de manière classique est envisageable sans problème, j’étais ravie que Cyndie prenne le temps de nous expliquer une autre technique. Le point de couture de la fermeture est clairement illustré et expliqué dans le livret et si vous choisissez une fermeture visible, je vous conseille de vous lancer : la fermeture est posée de manière beaucoup moins rigide et de façon plus discrète qu’à la machine. C’est vraiment joli. Paradoxalement, je n’ai pas essayé cette technique sur Perla car je n’ai pas trouvé la fermeture éclair visible de mes rêves dans les bonnes dimensions mais j’ai eu l’occasion de la tester sur d’autres projets et je suis plus que convaincue.

robe_perla_les_fusettes_5

 Puisque j’ai choisi de commencer par vous présenter la version A, je ne m’attarderai pas dans cet article sur les caractéristiques de la version B. Je vous laisse les découvrir chez Cyndie et je vous les présenterai de manière détaillées un peu plus tard. La version A de Perla est une robe en deux tenants (buste et jupe). Le buste comporte des pinces poitrines, des pinces dos à la taille et une découpe dans le style princesse. La jupe est marquée par quatre plis creux qu’il faut soigneusement raccorder avec les pinces dos et les raccords princesse. Le dos de la robe est fermé dans son milieu par une fermeture éclair, visible ou invisible selon votre goût. Vous pouvez ajouter ou non le col, selon votre goût.

perla_robe_fusettes_annie_coton

Les manches, de coupe 3/4, de la version A comportent un pli creux qui permet de les resserrer au niveau de l’avant-bras. Cela leur donne une touche rétro ravissante. Vous pouvez là encore choisir d’ajouter des boutons ou non de part et d’autre du pli creux. Sans fausse modestie, je suis une grande fan de mon choix de boutons! (trouvés chez France aussi, mais je ne les ai vus qu’en boutique).

robe_perla_les_fusettes_4

Le corps de la robe Perla est doublé. Ça tombe bien, j’adore les robes doublées! Soyez rassuré-e-s, la pose de la doublure est un jeu d’enfant. Il faut juste prendre garde au moment de la coupe à bien lire les indications en gras car les marges de couture sont parfois différentes….(j’ai failli oublier, oups!)

perla_dress_les_fusettes

J’ai choisi une taille 36 chez les Fusettes : le métrage nécessaire est indiqué selon les tailles, ce qui est bien pratique surtout lorsque vous achetez du tissu japonais en 110cm de laize….Mes mensurations n’ayant pas beaucoup évolué, je fais toujours un 91-66-90. L’ajustement du buste était donc nécessaire. J’ai procédé comme indiqué ici.  La coupe du buste est ajustée, donc si vous êtes significativement au dessus des mensurations bustes indiquées dans le tableau des tailles, ne passez pas cette étape ou vous risquez d’avoir quelques surprises à l’essayage.

perla_robe_fusettes_2

Je fais 1m69 et j’ai gardé les 4 cm d’ourlet prévus.

robe_perla_les_fusettes_9

La robe Perla est une robe classée « 2 bobines sur 4 », c’est-à-dire requérant un niveau intermédiaire en couture. La pose des manches, de la doublure et de la fermeture ne présentent pas vraiment de difficulté car elles sont très bien expliquées : néanmoins ce sont des gestes qui demandent un peu de pratique. Ne vous lancez pas dans Perla si vous vous apprêtez à coudre votre première robe…attendez de gagner en confiance avec quelques projets puis jetez vous à l’eau, vous serez très bien accompagné-e par les explications.

perla_fusettes_annie_coton

Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût et niveau de couture
Tissu et fournitures2,5 mètres d'ikat japonais trouvé chez France Duval Stalla à 20 euros le mètre.
Du thermocollant.
25 cm de stabilmanche trouvé chez Rascol par lot de 5 mètres
Une fermeture éclair invisible de 40cm de mon stock
4 jolis boutons trouvés en boutique chez France Duval Stalla
Du passepoil Chantilly de chez Motif Personnel (la qualité de leur passepoil est excellente!)
2 mètres de doublure trouvée chez Toto 0 4 euros le mètre
58 euros environ
PatronRobe Perla en version A, patron pochette de Les Fusettes13,90 euros
ModificationsJ'ai procédé à un ajustement du buste ce qui est normal dans mon cas.
La robe étant doublée et nécessitant d'être soigneuse au niveau des raccords plis creux pinces et de la pose de la fermeture, attendez d'avoir terminé un ou deux projets plus faciles avant de vous lancer. Niveau intermédiaire donc...

J’ai beaucoup aimé coudre Perla (comment ça je radote) et j’espère que la preuve de ma sincérité sera la deuxième version que je vous présenterai d’ici quelques jours…à mes yeux le choix du tissu pour Perla est encore plus crucial que d’habitude : vous pouvez vraiment avoir des robes très différentes selon que vous optiez pour une viscose lourde (ce que j’ai fait pour la version B) ou un tweed…on passe de la petite robe pour un cocktail à la parfaite tenue de bureau, c’est très amusant!

Cette semaine s’annonce pleine de surprises puisqu’il semble que Pauline Alice, Marisa de MLM Patrons et Marie de Aime comme Marie aient toutes les trois prévues aussi des nouveautés. Quelque chose me dit que vous allez devoir subir plusieurs blabla interminables par ici cette semaine. Je suis par ailleurs entrain de terminer les tutoriels pour le manteau Quart : je pense avoir tout fini en fin de semaine prochaine. J’essaierai de tout mettre en ligne en même temps.

À très vite. Je vous quitte avec une interprétation du Pont Mirabeau d’Appollinaire par Serge Reggiani…C’est le pont Mirabeau que j’aperçois sur les photos…Je suis la seule d’ailleurs car il est hors champ. Cela dit vous avez quand même la Seine en fond, autre protagoniste du poème, donc ne venez pas me dire que ma vidéo n’a pas de rapport avec le schmilblick!

35 commentaires

  • Albanita dit :

    J’ai découvert votre blog il y a peu après avoir suivi un de vos cours Artesane. Vos réalisations sont magnifiques et très variées. Merci aussi pour tous ces conseils et explications.

  • Za dit :

    J’adore cette robe et ton interprétation encore plus… mais comme je n’ai pas encore vraiment retrouvé le chemin de la machine et que tout ceci me semble représenter beaucoup de travail, j’essaie d’élaborer des plans stupides pour que quelqu’un fasse le travail à ma place… trève de stupidité, tu me donnes vraiment envie de m’y remettre et d’aller me balader en jolie robe près de la Seine, au travail, dans ma petite ville….Je ne trouve rien à y redire, le passepoil la souligne si joliment, elle est magnifique!

  • Une très belle robe et ce col est t’aiment magnifique, elle me fait envie mais je ne suis pas sûre d’aimer porter le col très carré… Néanmoins le choix de ton tissu est excellent 🙂

    • Marni dit :

      Created the greatest artsclei, you have.

    • http://www./ dit :

      Does the great artist wish us to share his sufferings? Does he overcome them for that purpose? Does he work only for therapy?Those who wish to write are well advised to focus on his work instead. The great artist is, of course, his work, but he has a vision beyond himself which he seems able to communicate. It is this vision he wishes us to share. The rest is incidental.

    • Yeah, that’s the ticket, sir or ma’am

    • Cengiz Han Uluced diyor ki:Ben 450 TL ye tuttum geçen hafta. Türkiye’nin en pahalı ÅŸehirlerinden birinde orta lüks karışımı bir ev. Ben bu evi burada bulabiliyorsam bu pahalı ÅŸehirde daha ücra köşelerde alt-orta sınıf bir evi 225 TL’ye bulmak pekala mümkün diye düşünüyorum.

    • Bonsoir. Aviez vous tenté la manip indiquée à plusieurs reprises ? Car il m’est arrivé que cela ne passe pas du premier coup, mais seulement après deux ou trois essais.

    • cheap camaros dit :

      Najpierw siÄ™ zdziwiÅ‚am – po cholerÄ™ gadać o jakimÅ› gostku z takim nickiem? Potem poczytaÅ‚am ze jego dwie notki i zdziwiÅ‚am siÄ™ jeszcze bardziej – toż to klasyczny dupek jest. JeÅ›li to byÅ‚ faktyczne absztyfikant żony Toyaha, to ja siÄ™ nie dziwiÄ™, że ona od niego uciekÅ‚a, nawet do Toyaha :)))

  • Augustin dit :

    Bravo, superbe article superbement illustré. Je retiens ce modèle de robe dont le côté rétro me charme au plus au point et je suis certain de trouver une demoiselle pour m’en passer commande !
    Bon courage pour tout ce travail !

    Amitiés
    A.

  • CLAIRE dit :

    Bravo pour cette jolie robe ! Le tissu est magnifique et le patron aussi ! Quant au passepoil, je ne l’aurais pas mis .Je trouve qu’il se remarque trop .J’ai hâte de voir les autres modèles !

  • Quel article ! Je suis conquise et par ta robe et par ton argumentation. Celle que j’ai vue chez Clo m’avait déjà presque convaincue, mais là, tu enfonces le clou, si je peux me permettre de m’exprimer ainsi. Bravo !

  • Tokad dit :

    Ta version est superbe j’aime beaucoup !

  • Sasha dit :

    J’aime ta nouvelle robe et j’admire ton courage alors que je m’apprête a faire le même…. oh crudele inverno!

  • Comme je l’ai dit sur IG, c’est vraiment une belle réussite. Concernant le passepoil, il souligne joliment les découpes du buste. Sur les photos en noir et blanc, son rendu est très esthétique. Par contre, il est difficile d’émettre un jugement par rapport aux photos couleurs, car le « zoom » n’est pas suffisant. Personnellement, je n’aurais peut-être pas choisi un passepoil chantilly, mais plutôt un passepoil de couleur bleue ou noire (?, donc coordonné au tissu), voire même un passepoil en cuir ou en simili pour un côté plus brut. Merci pour l’info concernant la qualité du passepoil de chez Motif personnel.

  • Coco dit :

    Elle est vraiment très réussie cette robe et j’aime beaucoup cette version. J’ai hâte de voir la suivante. Pour le passepoil, c’est vrai qu’avec ce tissu, il n’était peut-être pas nécessaire, mais il structure un peu plus la robe et ce n’est pas si mal non plus.

  • Hélène dit :

    Comme toujours, l’ensemble est adorable : robe, casquette, foulard et BOTTES. Mais qu’elles sont jolies ces bottes! C’est un élastique à l’arrière sur le mollet? Côté température, si tu trouves qu’il fait froid à Paris, pense à nous au Québec : il faisait moins 20 degrés Celsius le week-end dernier… En ce moment, je suis accro aux blogueuses australiennes qui nous présentent leurs créations sous le soleil brûlant!

  • Emmanuelle dit :

    Qu’elle est belle, ta version ! Et merci d’avoir bravé le froid pour nous, …. moi j’attends une lumière et des jours meilleurs …. J’avais déjà ressenti ce petit pincement en voyant la photo sur IG de @lesfusettes ces derniers jours. Mais alors, là, je fonds, littéralement, pour les deux versions, A et B, et vos versions à toutes les deux, Clo et toi, y sont certainement pour beaucoup ! Chapeau madame ! ou casquette, cette fois !!

  • powings dit :

    Pas forcément de coup de coeur mais c’est toujours quand je vois beaucoup de versions que je commence à me dire que j’aime le patron (oui je suis bizarre), la robe est jolie et elle te va bien, ce col est bien joli, ça aurait été dommage de s’en priver 😉

  • angele dit :

    C’est toujours un bonheur de te lire! Brzvo cette robe est superbe!

  • Majo dit :

    Très belle, comme votre blog que je visite régulièrement avec beaucoup de plaisir. Concernant le passepoil, vous avez tout dit. Il me semble que ce superbe tissu se suffit à lui même sans l’ajout d’un passepoil.

  • Une robe magnifique qui me fait totalement fondre !
    Elle te va à ravir et merci d’avoir eu froid pour nous la présenter en extérieur comme tu sais si bien le faire !!!
    Je porte peu de robe, dommage, mais un mariage prévu début mai pourrait me faire changer d’idée surtout si tu juges qu’un tissu plus léger ferait l’affaire…
    Belle & douce soirée…

  • Machmalau dit :

    La suite par ici… Décidément, il ne nous aime pas trop wordpress…
    Donc je trouve ton association robe + lunettes + béret sublime et elle te va à ravir !!
    Le modèle cependant ne me correspond pas du tout et je ne m’y projette pas. Mais il en faut pour tous les goûts n’est-ce pas ?
    Pour ce qui est du passepoil, personnellement, je ne le trouve pas top non plus… Je crois que ça enlève de la classe à ta robe. J’aurai plutôt opté pour un passepoil ton sur ton afin de souligner les découpes princesses tout en restant discret.
    Je me réjouis de toutes ces merveilles qui arrivent, hate de te lire encore cette semaine.
    Je t’embrasse!

  • Machmalau dit :

    Alors tout d’abord, tu me prends par les sentiments… Tu tombes toujours à pic avec tes articles toi 😉
    Ensuite, pour être archi sincère ce modèle ne me plaît pas vraiment… Je trouve ta réalisation très belle et tu la portes très bien. J’adore également ton association robe + lunettes + béret

  • Nath dit :

    Elle est magnifique ! Et oui au passepoil qui ajoute un petit plus à son côté rétro…Lorsque je te lis et que je regarde à ta fenêtre, l’envie de coudre me reprendrait presque…Mais je ne crois pas que je puisse encore…en tout cas, cette robe me plait beaucoup…Je te souhaite une jolie soirée malgré le gris de l’hiver ( comme je te comprends ! )

  • Pauline alice dit :

    Superbe robe, superbe tissu et superbe patron de Les Fusettes! Le détail du pli des manches est vraiment magnifique.

  • Sandra dit :

    Bravo. Pour cet article, pour cette robe, pour ces explications, pour ces photos. Bref MERCI et BRAVO. J’aime toujours autant venir chez toi (même si je ne laisse pas toujours de commentaire) parce que je sais que tu vas me vendre du rêve 😉
    Tes explications sont toujours détaillées, tu donne toujours de bon conseil (par moment j’ai du mal à conseiller des débutantes sur quel modèle coudre et j’ai trouvé ta remarque très pertinente…) et je ressens en te lisant, à quel point tu aime ta robe. Elle est très belle et te va très bien. Tu aurais eu tord de te priver du col rond car c’est ce que je préfère dans cette robe moi. Comme je l’ai dit à Clo je l’a voit très bien en tissu pied de poule noir et blanc (va savoir pourquoi je l’imagine dans ce tissu).
    Pour le passepoil je suis mitigée. Je te donne mon avis puisque tu me le demande, je pense que je ne l’aurais pas mis à cause de ton tissu. Si j’avais fait la robe dans un tissu uni j’aurais mis un passepoil mais je trouve que l’association pois + col + passepoil est un peu trop pour moi. Mais franchement c’est un détail car ta robe est sublime. J’ai hâte de voir ta prochaine version ainsi que les versions de tes prochains patrons indépendant.

    • Annie dit :

      Tu sais combien tes messages me font toujours plaisir! Je pense que tu as raison pour le passepoil…du reste je songe à le retirer. Et figure toi que c’est rigolo, je viens de commander un tissu à motif pieds de poule chez Pretty Mercerie (ma première commande chez eux, j’ai hâte de voir ce que donne leur tissu car je trouve que leur site met très bien en valeur les tissus et qu’ils ont une sélection originale). Je voulais absolument vous féliciter Clo et toi pour le boulot que vous faites avec les master classes…mais je viendrai le faire directement sur votre nouveau site! Quelle idée géniale!!! Bisous et à très vite

    • Carli dit :

      Versace for H&M Cruise Collection Lookbook (solefreshsoleclean.me) Advertisement GA_googleAddAttr("AdOpt", "1"); GA_googleAddAttr("Origin", "other"); GA_googleAddAttr("IsLong", "0"); GA_googleAddAttr("HasImage", "1"); GA_googleAddAttr("HasVideo", "0"); GA_googleAddAttr("LangId", "1"); GA_googleAddAttr("Autotag", "vacation"); GA_googleAddAttr("Autotag", "travel"); GA_googleAddAttr("Tag", "fashion"); GA_googleAddAttr("Tag", "abbey-lee"); GA_googleAddAttr("Tag", "cruise-collection"); GA_googleAddAttr("Tag", "hm"); GA_googleAddAttr("Tag", "versace"); GA)roogleFillSlot("wpcom_shagethrough"_; Love this article? Share my blog! Like this:LikeBe the first to like this post.

  • Gwendolyn dit :

    Ta version à pois est vraiment magnifique et je pense que tu as bien fait de mettre le passepoil, ça casse le côté classique des pois et le tombé parait très bien! J’ai adoré cette version dès que j’ai vu l’aperçu des Fusette sur facebook mais je ne sais pas si je vais me lancer car je ne souhaite pas faire d’ajustement poitrine alors comme les patrons sont prévus pour un bonnet C, je ne sais pas si le résultat sera aussi joli sur moi.

    • Annie dit :

      Merci Gwendolyn!! J’ai encore quelques doutes sur le passepoil…je me demande si ça ne fait pas trop avec le col! En tout cas ton très gentil message me touche beaucoup!

  • Louised dit :

    Très franchement, j’adore le passepoil sur les pinces du corsage ! ça vient structurer le modèle élégamment et ça donne du peps à l’ensemble. bravo pour cette nouvelle réalisation qui me plaît vraiment beaucoup et me donne envie de craquer pour le patron. Le tissu est renversant… Par contre, juste une mini-mini-remarque, j’aurais bien vu le col (justement) d’un peu plus près… Ton foulard est très joli mais il cache le décolleté de la robe et c’est un peu dommage… sinon, carrément fan des fermetures éclair visibles : je suis en train d’en mettre partout ! Alors, si en plus la technique pour les coudre à la main est indiquée dans le patron, ça me donne une raison de plus de craquer pour le patron. Belle fin de journée malgré cette météo peu clémente !

    • Annie dit :

      Alors tu as tellement raison que….j’ai ajouté des photos du col pour qu’on le voit mieux. C’est quand même nul de ma part de ne pas l’avoir assez mi en valeur. J’espère qu’on le verra un peu mieux. J’avais si froid, le vent était glacé…bref j’ai eu un peu de mal à retirer mon foulard!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.