Robe # 8 : Printanière…collection automne/hiver 2014-2015

Ils nous le rabâchent depuis ce matin…c’est la rentrée, c’est le dixième reportage que l’on entend sur le thème « toutes bonnes choses ont une fin », « il faut bien s’y remettre » et « les enseignants ont repris le chemin des cours pour accueillir dès demain les dix millions d’écoliers (…) » : toute la semaine, il nous suffira d’allumer un poste de radio, de tourner le bouton de la télévision pour entendre immanquablement une sonnerie d’école et les cris de dizaines d’enfants se jetant à corps perdu dans la cour de récréation. J’imagine que cela doit être un calvaire pour les traumatisés de l’école, ceux pour qui la dernière sonnerie de Terminale a retenti comme l’ultime libération, comme la délivrance définitive. À l’heure des châtaignes et des cartables neufs, ceux-là doivent trembler à la moindre sonnerie, au moindre journaliste qui annone lui aussi son marronnier en commençant sa phrase sur le ton du scoop : « C’est…la…rentréééééée ». Passez votre chemin, cher-e-s traumatisé-e-s, ici aussi on risque de faire dans l’originalité et d’inaugurer la rentrée! In italiano alla fine come di solito!

À dire vrai, je n’ai pas vraiment pris de vacances durant les deux mois d’été même si j’ai eu la joie de profiter des horizons normands et bretons. Et à l’heure où retentissent les cloches scolaires, je suis presque étonnée de retrouver les Parisiens et de voir Paris m’appartenir un peu moins. J’ai donc besoin moi aussi de marquer un peu le coup en alimentant petit à petit mon vestiaire pour la saison automne-hiver 2014-2015. Et comme le nom de cette robe était tout à fait appropriée, j’ai voulu commencer par me coudre une Printanière de MLM Patrons.

printaniere_mlm_patrons_5

J’avais vraiment envie d’une robe convertible…d’une robe que je puisse porter si jamais l’été pointait (enfin) le bout de son nez au mois de septembre et que je puisse progressivement habiller et réchauffer pour les premiers frimas. J’ai choisi la Printanière parce qu’elle était facile à coudre, facile à porter, facile à accommoder en somme!

printaniere_mlm_patrons_4Quand -par le plus grand des hasards – il fait chaud, je la porte sans artifices…simplement une ceinture pour souligner le look savanes de l’imprimé zébré. Et je laisse les fronces de ses manches délicates frémir lorsqu’une brise marine s’engouffre sous la robe.

printaniere_mlm_patrons_12

Mais quand vient le soir, les jours plus frais et la reprise, j’enfile la veste et les escarpins pour habiller ma Printanière aux couleurs de l’automne et…du bureau.

printaniere_mlm_patrons_1Je n’ai pas eu le coeur d’ajouter les collants pour cette séance photos…Crénom, nous étions le 30 août tout de même! Laissez-moi croire un instant que la vie ne va pas s’agiter demain dans les rues du quinzième arrondissement…laissez-moi rêver que les jours ne vont pas raccourcir et qu’il ne sera pas temps demain d’enfiler un manteau (quoi que le plaisir de coudre un manteau me consolera). Allez, je vous l’avoue dans la vraie vie, il est probable que cette robe soit portée avec des collants noirs épais, et des chaussures marrons, à la manière de la Mythique Dolce Vita.

printaniere_mlm_patrons_13Mais venons-en à ce qui fait le sel de la couture, patron et tissus. Concernant le patron, il s’agit de la Printanière de MLM Patrons dont voici le dessin technique : mlm_patrons_la_printaniereIl s’agit d’une robe marquée à la taille, évasée au niveau des jambes et ajustée pile poil comme il faut au niveau de la poitrine. Les manches ont un côté très aérien…elles semblent évoquer deux ailes de papillon qui frémissent au premier coup de vent. L’encolure est arrondie  et terminée au biais. Cependant, j’ai préféré faire un simple ourlet invisible car je trouvais que le poids du biais et de ma viscose contrastait trop. Je pense que cela dépend vraiment de votre tissu. La printanière est très facile à coudre. Malgré les poches et les fronces des manches, elle me semble accessible à une débutante….Allez, disons qu’elle est accessible une fois la première jupe cousue!

printaniere_mlm_patrons_9Elle est aussi très rapide à coudre : je dirai qu’en m’appliquant sur les finitions j’ai mis trois heures du décalquage du patron à l’ourlet invisible final. Comme de coutume avec Marisa, les explications sont limpides. Bref, la Printanière constitue une fois de plus un basique (avec tout ce que je mets de très positif derrière ce terme) à avoir dans sa patronthèque. Pour les curieuses, j’ai coupé un S chez Marisa et j’ai simplement baissé les pinces poitrines. Pour le reste je n’ai touché à rien (afin de vous permettre de comparer, mes mensurations sont : 91 cm de buste correspondant à un 80F, gros bonnet mais petit dos, 66 cm à la taille, 90 cm aux hanches).

printaniere_mlm_patrons_8Concernant le tissu, vous n’allez pas en revenir mais…c’était la toute première fois que je m’essayais à un tissu venant de chez Anna Ka Bazar. Il s’agit d’une viscose Jungle que j’ai eu envie d’acheter spécialement pour cette robe et…pour la grande fête tropicale organisée par notre amie bretonne et grande-bretonne aux plumes aiguisées, j’ai nommé la seule, l’unique, La Mouette au sec. Evidemment, mon tissu est arrivé pendant les quelques jours où je me suis absentée (j’aurais dû prévoir mon coup à l’avance et je suis donc hors limites pour le défi « Sewing in one rythm » qui se tient chez la Mouette. Je tenais donc juste à lui faire un petit clin d’oeil et à participer à la fête pour l’honneur!

printaniere_mlm_patrons_7

Mais revenons à notre tissu et à notre découverte (mieux vaut tard que jamais) des viscoses Anna Ka Bazar. Si je n’avais jamais eu l’occasion d’essayer ces tissus avant, c’est parce que je m’étais promis de passer en boutique voir à quoi ressemblaient ces viscoses, ces cotonnades et ces gabardines. Après tout, sur le papier, ces viscoses ne sont pas données, surtout quand certaines ne possèdent qu’une laize de 110 cm. Et puis, je suis passée chez Annabelle pour acheter le patron de la veste Michelle, j’ai aperçu toutes les merveilles qu’elle possédait…et je me suis enfuie aussitôt (nous étions à la fin du mois). J’étais pourtant conquise et j’ai passé ma première commande quelques semaines plus tard! Cette viscose ne ressemble à rien de ce que j’ai pu voir : la texture est fluide mais pas trop (comprenez : elle ne vous échappe pas des mains dès que vous souhaitez la coudre), elle est très agréable à porter et facile à coudre…Elle a tous les avantages d’une viscose mais aucun de ses inconvénients. Quant au motif, je vous laisse apprécier …je l’adore mais j’imagine qu’il ne plaira pas forcément à tout le monde.

Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût et niveau de couture
Tissu et fournitures2 mètres de viscose Jungle Anna Ka Bazar.
J'ai remplacé le biais par un simple ourlet invisible.
31,80 euros
PatronLa Printanière, patron pochette de MLM Patrons13 euros
ModificationsJ'ai baissé les pinces poitrines ce qui est normal dans mon cas.A mon sens ce patron est tout à fait accessible aux débutant-e-s. C'est l'occasion d'apprendre à monter des poches prises dans la couture et de comprendre le fonctionnement d'une manche : le fait qu'il faille les froncer rend beaucoup plus simple le montage! Lancez-vous!

printaniere_mlm_patrons_10Je vous laisse avec Marcel Pagnol qui avait compris l’unique chose à faire lorsque la rentrée arrive : fuir.

In italiano

Questo cartamodello è un modello di vestito creato da MLM chiamato La Printanière (che significa « La Primavera »). Molto semplice da cucire, questo vestito si distingue per le sue belle maniche raccolte: mi ricordano le prime farfalle primaverili. Per il tessuto, ho usato una viscosa che viene da Anna Ka Bazar, un negozio francese (penso che puo fornire all’estero). É un tesstuto un po caro ma non mi pento della mia sceltaperché credo che questa viscosa sia facile da cucire e di una ottima qualità. Alla prossima!

 

33 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.