Tutoriel #1 : Ajustement forte poitrine (FBA)

Il est toujours plus facile de parler de ce que l’on connaît…Comme je modifie systématiquement mes patrons pour qu’ils conviennent à ma morphologie à « forte poitrine » (un peu trop à mon goût), j’avais envie d’entamer une série de « tutoriels » sur les différents types d’ajustement pour forte poitrine. Je compte à la fois sur votre indulgence et sur vos critiques bienveillantes pour améliorer mes tutoriels au fur et à mesure. Le but est que ces tutoriels vous soient utiles, donc si je ne suis pas claire ou que les photos ne vous conviennent pas, n’hésitez pas à me le dire et/ou à me suggérer des améliorations.

L’ajustement le plus classique pour les fortes poitrines est celui qui consiste à modifier les pinces tailles et poitrine. Le patron de la robe Peony – dont je me servirai ici comme exemple- présente ce type de pinces.

Étape 0 : choisir la bonne taille avant de décalquer son patron

Pour sélectionner la bonne taille, je commence par prendre deux mesures : la mesure de mon tour de poitrine aux saillants et la mesure de mon tour de poitrine en passant sous les aisselles et le haut de ma poitrine. Une photo sera plus claire :

buste

Choisissez sur le patron la taille qui correspond  à la mesure de votre poitrine haute et non comme vous en avez l’habitude de votre tour de poitrine aux saillants. Dans mon cas mon tour de poitrine aux saillants est de 91 cm et mon tour de « haute poitrine » est de 86 cm. Je vais donc choisir la taille 2 du patron Peony qui convient aux poitrines de 86 cm.

Je note ces deux mesures sur un papier car j’en aurai besoin pour la suite.

Étape 1 : préparer le patron du buste devant

etape1

 Je commence par reporter mon patron sur une feuille que je peux découper sans risque. Si le patron est « marges de couture incluses », je trace la ligne de couture le long de l’aisselle (en violet sur la photo).

Étape 2: tracer les lignes des milieux pinces

etape2Je trace ensuite deux lignes : la ligne A qui part du milieu de la pince poitrine et qui passe par le sommet de cette même pince. La deuxième ligne est tracée selon cette même logique : elle passe par le milieu de la pince taille et par son sommet. Je prolonge ces deux lignes de manière à ce qu’elles se croisent et note le point de croisement qui correspond au saillant de ma poitrine. Pour être très prosaïque, il s’agit de l’endroit où votre téton gauche ou droit est censé se placer naturellement…

Étape 3 : tracer la ligne C

etape3

 

Il nous reste une dernière ligne à tracer : la ligne C. Elle part du point de croisement de la ligne A et de la ligne B et va jusqu’au centre (approximatif) de la ligne de couture des aisselles que j’ai tracée en violet. Nous avons tracé trois lignes en bleu, les lignes A, B et C qui vont être des lignes de découpe afin de modifier les pinces de notre patron.

Étape 4 : charcuterie et mathématique

etape4

Je découpe les trois lignes de la manière suivante :

  • sur la ligne A en laissant 2mm de papier intact au niveau du point de buste afin de créer un point de pivot
  • sur la ligne B
  • dans le prolongement de la ligne B, sur la ligne C  jusqu’à la ligne de couture de l’aisselle; pour manipuler le patron plus aisément vous pouvez cranter la marge de couture au niveau de l’aisselle afin de créer un second point de pivot.

Reprenez maintenant la feuille où vous avez noté vos mesures. Nous allons faire des mathématiques qui feraient rougir de jalousie un-e polytechnicien-ne … Soustrayez votre tour de buste haut  de votre tour de poitrine aux saillants. Dans mon cas j’effectue l’opération suivante :

91-6 cm =5 cm

Ces 5 cm correspondent au surplus que je dois ajouter à mon patron pour qu’il soit à mes mesures au niveau de la poitrine. Cependant nous travaillons sur une moitié de patron (puisque je découpe mon haut devant au pli). Je fais donc un second calcul compliqué : je divise par deux le résultat précédemment obtenu pour obtenir le surplus à ajouter pour une moitié de buste :

5 cm /2 = 2,5 cm

Forte de ce résultat, je trace sur ma feuille blanche deux lignes parallèles distantes de 2,5cm.

Etape 5 : Ajouter le surplus

etape5Je glisse ensuite ma feuille de papier de manière à ce que la ligne de découpe B se divise et se place sur chacune de mes deux lignes parallèles. Il est normal que le côté droit de votre patron remonte et ne soit plus aligné avec votre côté gauche pour l’instant.

C’est le moment d’utiliser la ligne Allonger/raccourcir (que vous n’avez pas oubliée de reporter au moment du traçage!) pour rééquilibrer le patron. Découpez cette ligne qui part du côté pli jusqu’au côté droit de la pince (comme sur la photo).

Etape 6 : Scotchage intempestif

etape6Je commence par scotcher le sommet de ma pince taille en maintenant bien la ligne de découpe sur l’une des deux lignes parallèles que j’ai tracées précédemment. Je prolonge ensuite ma ligne « Allonger/Raccourcir » (en marron sur la photo). Je place ensuite le côté que j’ai découpé à l’étape 5 sur la nouvelle ligne « Allonger/Raccourcir »  et sur la seconde ligne bleue parallèle et je le scotche impitoyablement.

Étape 7 : Déterminer le nouveau sommet de la pince taille

etape7Je prends le sommet gauche de mon ancienne pince taille et je trace une droite perpendiculaire à ma ligne de pli en partant de ce point. Ensuite je détermine le milieu de cette ligne entre les deux côtés de ma pince taille (c’est la petite croix noire sur ma photo). C’est le sommet de ma nouvelle pince taille.

Étape 8 : tracer la nouvelle pince taille et déterminer le sommet de la nouvelle pince poitrine

etape8

 Je trace les côtés de ma pince taille en reliant le nouveau sommet de ma pince et les anciens points de départ de ma pince à la taille.

Je trace ensuite une ligne qui va du milieu de ma pince poitrine à son sommet. Je place sur cette ligne un point distant de 4 cm de l’ancien sommet de ma pince : voilà, c’est mon nouveau sommet de pince poitrine.

Étape 9 : tracer la nouvelle pince poitrineetape9

En partant de mon nouveau sommet de pince poitrine, je trace les côtés de ma nouvelle pince en suivant la même méthode que pour ma pince taille.

Étape 10- Recopier le patron au propre (étape facultative mais c’est quand même plus lisible ensuite…)

etape10Et voilà le travail! Il ne me reste plus qu’à décalquer mon nouveau patron pour qu’il soit plus lisible et plus pratique à utiliser par la suite.

Cette méthode est loin d’être la seule possible. N’hésitez pas à en essayer plusieurs pour trouver celle qui vous convient le mieux.

 Petit à petit, je partagerai les autres méthodes utilisées lorsque je n’ai qu’une pince à modifier, la pince taille ou la pince poitrine. A très vite donc!

Follow my blog with Bloglovin

26 commentaires

  • Gwenaël dit :

    Bonjour Annie,

    J’ai rencontré le même genre de soucis que vous et suis donc tombée sur votre site en faisant des recherches en ce sens. Votre tuto est super; les explications sont très claires. Mais j’ai une petite question qui me taraude malgré tout; comment avez-vous déterminé les 4 cm? Est-ce la mesure prise entre la pointe de la pince poitrine et le point où se croisent les deux droites (baillant buste?) que vous avez reporté ou une autre mesure?

    Merci pour votre réponse!

  • Véronique dit :

    Merci bcp pour tes deux tutos fba. J’y vois plus clair. J’ai quand même un problème : je voudrais modifier un corsage de robe qui n’a que des pinces à la taille. As-tu une idée pour m’aider ?

  • byAnhor dit :

    Je poursuis ma lecture très instructive, mais déjà je fais une pause à la ligne : 91-6 cm =5 cm 😉 86 non ?

  • Manoir dit :

    Merci pour ce super tuto ! une petite question toutefois : pourquoi ajoutes-tu 4 cm pour le sommet de la pince poitrine ? je n’ai pas réussi à trouver à quelle mesure cela se rapporte… Merci d’avance pour ton éclaircissement !

  • Amandine dit :

    Bonjour !
    D’abord un grand merci pour ce super tuto qui m’est bien utile ! Pour mon 90E avec une taille de 76 cm, l’ajustement est obligatoire…
    Par contre j’ai une petite question concernant l’étape 7, pour retracer la pince de taille. Vous dites qu’il faut se repérer au sommet gauche de l’ancienne pince mais sur les photos, ce n’est pas ce que vous faites… Vous vous mettez au niveau du pivot de l’ancien saillant…
    D’après mon dernier foirage, je dirai que la pince doit être plus basse que l’ancienne pour caser une plus grosse poitrine, donc je parie plutôt sur le sommet gauche. Ai-je raison ou rien compris ?? 🙂
    Merci !!!

    • Annie Coton dit :

      Bonjour Amandine,

      D’abord toutes mes excuses! Vous avez tout à fait raison et je me rends compte que je me suis trompée en réalisant mes photos. Il faut faire ce que je dis et non ce que je fais. Je suis justement entrain de faire un ajustement du buste similaire et je vais refaire la photo pour que ce soit similaire. J’avais fait ces photos pour les besoins du tuto et par habitude je suis allée trop vite et n’ai pas pris garde à cette erreur! J’en suis désolée!

  • Delf dit :

    Je vois que ma Coco(buts) est déjà passée par là et ELLE l’a appliqué sur sa Carme (et pas moi…°.
    Ceci dit étant super douée en maths, j’ai très bien compris ce tuto (que je vais épingler de suite pour ne pas le perdre 🙂 )
    Mais…. comment qu’on fait si y’a pas de pinces à la taille (comme dans Carme donc)???

    En tout cas MERCI!!!

    • Annie dit :

      Mais JE T’EN PRIE! C’est fou comme ça me rend contente de voir que je peux être un tout petit peu utile…les blogs et les forums m’ont tellement « appris » que j’avais envie de le rendre comme je pouvais et à mon modeste niveau (je ne suis pas sûre que ma façon de faire soit très académique);). J’ai essayé de faire un second tuto qui devrait fonctionner sur la carme (en tout cas chez moi cela a marché) : http://anniecoton.fr/tutoriel-2-ajustement-forte-poitrine-bis-fba-bis/

  • Merci beaucoup ! Cela me semble très clair … il ne me restera qu’à m’y référer la prochaine fois !

  • Clémence dit :

    Merci pour ce tuto super clair, j’espère trouver le temps de l’appliquer très vite!

  • Sylvie dit :

    Mille mercis !
    A chaque fois, je me fais avoir et choisis la taille la plus grande. Au final, j’ai l’impression de coudre des ‘sacs à patates’ qui ne mettent pas en valeur nos courbes 😉
    J’épingle donc ce post et ne manquerai pas de m’en servir sur le prochain projet !

  • Elodie dit :

    Merci beaucoup pour ton tuto, ultra clair, qui me sera bien bien utile. Lorsque tu en avais parlé sur IG il y a quelques semaines, j’en ai cherché et trouvé en anglais mais là, en français, c’est tout de suite plus clair 🙂

  • Je découvre ton blog aujourd’hui et non seulement je suis émerveillée par tes cousettes, mais en plus je trouve dans cet article ce qui pourrait s’apparenter au graal pour moi, à savoir comment ajuster les patrons quand on a une « conversation généreuse » ! Je vais me pencher sérieusement sur ton article afin de bien tout comprendre mais d’avance merci pour le travail que tu as réalisé là, car on en vient vite à s’arracher les cheveux quand on doit modifier un patron…
    La ligne allonger/raccoucir est importante car sur la robe Belladone, je ne l’avais pas fait et du coup, je me retrouve avec une ligne de taille qui arrive juste en dessous de la poitrine, donc pas très seyant comme résultat.
    Encore merci ! C’est sur que je repasserai par ici 🙂

  • Ivanne S dit :

    C’est génial ! J’imagine d’ici tout le temps que tu as passé sur ce tuto ! Je suis certaine que ça va en aider plus d’une, d’autant que c’est une méthode très complémentaire comparée à celles que l’on peut rencontrer habituellement.
    est-ce que tu me permets de partager ton article sur ma page FB ? je ne ferai rien sans ton accord.
    A bientôt,
    Ivanne

  • Merci Annie ! Ce tuto est parfait ! Je vais tenter cette adaptation sur une prochaine robe.

  • Byjulie dit :

    Un grand grand merci, étant dans la « norme » deer and doe avec mon bonnet D, je n’en ai pas besoin, mais je veux coudre une aubépine pour une très bonne copine, qui du haut de son bonnet E pour son 40, et avec un kinder en construction risque fort d’y être à l’étroit. Et j’ai bien mieux compris, car vraiment très détaillé ici.
    Bravo pour ce boulot, qui va beaucoup servir je pense!!

  • Ju bidouille dit :

    Merciiii mille fois pour ce tuto!! Moi qui râle en permanence pour trouver, dans le commerces, des petits hauts/blouses/robes adaptés à ma poitrine (trop imposante à mon goût!!) et en même temps à ma taille 36 en bas et mon 1m57!!! Grâce à toi, plus de noms d’oiseaux à l’essayage, maintenant je n’aurai plus peur de me coudre de jolis hauts et de belles robes, ajustées!! Merci merci!!!

  • byCoconuts dit :

    Encore merci. Il va falloir que je reprenne tout ça au calme mais j’ai déjà bien compris le principe.
    Bisous.

    • Annie dit :

      Si c’est utile tant mieux! Sur le blog de deer and doe, il y a aussi des explications bien pratiques (dans les tuto pour la sureau, pour la réglisse et pour la aubépine) Bisous!

  • Alors là bravo. Quel tuto clair, précis et détaillé. 1000 mercis je me sens bien concernée.
    Je t’avoue par contre que je n’ai pas tout compris, je crois que je n’ai pas assez d’expériences en couture, il va falloir que je me re-penche prochainement sur la question pour me perfectionner (genre je n’ai jamais remarqué cette ligne Allonger/raccourcir…)
    A bientôt
    Anaïs

    • Annie dit :

      Toi pas assez d’expérience! moi je te trouve très expérimentée! Pour la ligne allonger/raccourcir, tu as raison, elle n’est pas sur tous les patrons. Quand elle n’est pas présente, tu peux la dessiner: il suffit de tracer une ligne perpendiculaire à la ligne de pli (ou au droit fil) qui va de la taille jusqu’au milieu devant. Je la trace à peu près au milieu entre le bas de l’emmanchure et le bas du buste. Hum je ne sais pas si je suis très claire là. Bon, ce n’est pas très académique comme façon de procéder mais pour moi jusqu’ici ça a fonctionné 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.