Veste #1 : Mellow yellow

Ah qu’il est doux le temps des jonquilles et des forsythias! Décidément, j’ai envie de rester au temps des premières fleurs pour vous présenter un deuxième patron créé par Pauline Alice, la veste Ninot. J’avais envie d’une petite veste de printemps…vous savez, d’une de ces vestes que l’on attrape sans y penser sur le pas de la porte et que l’on enfile quand l’après-midi finit et que le soleil s’embrume. Ce sont des vestes joyeuses, des vestes qui vous habillent l’air de rien et qui s’accordent aux couleurs du temps. Et pourtant, c’est un patron sorti à la veille de Noël que j’ai décidé de coudre pour célébrer les premiers beaux jours. Ninot et moi, nous nous faisions de l’oeil depuis décembre…je rêvais d’une version avec un col et des poignets de (fausse) fourrure comme celle de Pauline Alice. Hélas le temps m’a manqué et je m’apprêtais à oublier ce projet de petite veste rétro jusqu’à l’hiver prochain lorsque je suis tombée par hasard sur un joli natté de coton chez Sacrés Coupons. ninot_12

Ce natté…il était printanier à souhaits : lumineux, rustique et élégant, le voilà mon coupon pour une veste d’avril.  Sans savoir pourquoi – peut-être parce que je lui trouvais un côté à la fois moderne et rétro- je l’ai tout de suite imaginé en Ninot. Et quand j’ai aperçu une viscose vert d’eau Hermès dont l’endroit ressemblait à du doupion de soie, (en solde qui plus est)  c’en était de moi! Je ne pouvais pas imaginer d’association plus parfaite et ma petite veste serait doublée, ce qui finissait de la rendre parfaitement nécessaire : vous connaissez le dicton, « en avril ne te découvre pas d’un fil »!

ninot_5

Ninot est un patron qui demande du temps, du soin et assez peu d’oxygène…je suis restée en apnée afin de coudre sans trembler ces trois boutonnières et ces deux poches passepoilées! La tâche était d’autant plus ardue que le tissu que j’avais choisi – mon fameux natté- avait logiquement tendance à s’effilocher. Cela dit je suis très fière du résultat.

ninot_14

Ne nous voilons pas la face, Ninot est un patron difficile. Cela dit, comme le rappelle Pauline, vous pouvez toujours remplacer les boutonnières passepoilées par des boutonnières classiques, réalisées à la machine à coudre. Et pour une version de printemps, vous n’êtes pas obligées de doubler la veste : le patron propose une version non doublée de la veste : les coutures sont élégamment gansées.Je suppose qu’une gabardine ou une jolie popeline peuvent tout à fait convenir dans ce cas. En outre, comme d’habitude Pauline Alice a fait un superbe travail d’accompagnement : les tutoriels disponibles sur son site m’ont permis d’apprendre à réaliser les boutonnières passepoilées, de monter le col sans crainte et de m’en sortir avec les poches! N’hésitez donc pas à vous lancer, vous ne serez pas tout-e seul-e !

ninot_8

ninot_4

Je pensais initialement agrémenter cette veste de boutons recouverts dans le même tissu….mais mon mari m’a expliqué avec un air expert que mes boutons en bois donneraient à ma veste un côté « japonisant, rétro-moderne » du meilleur effet. Telle la carpe, je l’ai regardé les yeux ronds, j’ai entrouvert la bouche et – décontenancée-  j’ai marmonné  : « Ah bon? Tu crois?…. ». Et tout aussi assertif, il m’a répondu,  » Mais oui, c’est évident » en haussant les épaules, ébahi par l’erreur de style que je m’apprêtais à commettre. Me voilà donc avec des boutons en bois…et si ça ne vous plaît pas, c’est que vous n’avez rien compris au style japonisant rétro-moderne.

ninot_6

Ma veste correspond à mes envies et j’ai eu la chance de tomber sur de très beaux tissus en solde. Le patron est parfait et je ne regrette pas mon achat puisque je prévois de faire une seconde version à l’automne prochain. Néanmoins mon natté se froisse facilement et n’a pas un tombé assez lourd pour la coupe trapèze de cette veste. Je trouve que cela lui donne un côté parfois un peu trop rigide et moins soigné que ne le mérite ce patron. Comme le préconise Pauline Alice, pour la version automne/hiver je choisirai une belle laine au tombé lourd… ce sera peut-être moins japonisant, moins rétro-moderne mais un peu plus élégant. Ma note globale tient donc compte de ce bémol.

ninot_2

ninot_1

Et pour le plaisir, avant même d’avoir terminé ma veste, j’avais fait une première série de photos dans les jonquilles. J’avais simplement bâti l’ourlet afin d’avoir une idée de la longueur qui me convenait et je n’avais pas donné le coup de fer final qui s’est avéré hautement nécessaire mais j’avais tout de même envie de vous faire profiter des jonquilles et de la lumière du soir qui tombe.

ninot_10

Soyez donc indulgent-e-s avec la série de photos qui suit et admirez le champ de jonquilles plutôt que ma Ninot, inachevée à ce moment là! J’ai même cueilli pour vous un petit bouquet de printemps!

ninot_16

ninot_11

Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût
Tissus et fournituresUn natté de coton et une viscose Hermès... par chance les deux coupons de 3 mètres étaient soldés (22 euros et 12 euros les coupons)Environ 16€
PatronLaveste Ninot de Pauline Alice8€ (une version enfant est incluse sans frais supplémentaires!)
ModificationsAucune. J'ai coupé le patron en taille 38.

 

ninot_10

ninot_9

Et pour rester dans le thème, je vous laisse avec nos amis britanniques qui savent célébrer mieux que nous le temps des jonquilles. Voici donc un extrait de musique de chambre composé par Benjamin Britten « To Daffodils » et découvert grâce aux Escargots à l’opéra.

Our Rating

7 Confort

9 Rapport qualité/prix

7 Style

7 Envie de la porter

42 commentaires

  • Lucille dit :

    Qu’elle est belle ! Elle te va à merveille et colle tout à fait à la dimension légère et avrilesque que tu lui confères. Je découvre ce patron polymorphe et ton blog avec ravissement. Puis Britten ! à tout vite ici ou là…

    • Annie dit :

      Merci beaucoup Lucille ! Et moi je suis très curieuse de découvrir le tien dont le nom me plaît déjà beaucoup. Je te laisse donc ici pour te retrouver là bas!

  • Za dit :

    Ta petite veste est ravissante, je suis conquise par ta version « printemps »!!!!!! (elle est donc ravissante comme tout ce que tu nous montres ici d’ailleurs, bravo!!!!)

  • Romanne dit :

    C’est très réussi, tant du point de vue de la technique que du style. Bravo! Je me la ferais bien en plus longue… 🙂

    • Annie dit :

      Merci! Tu as raison….je pense que la prochaine version sera plus longue aussi chez moi et je me demande même si je ne vais pas refaire l’ourlet de celle là;)

  • Elodie dit :

    Ohlala mais ces boutonnières.. Que de belles finitions, bravo bravo ! Elle te va parfaitement. Ton mari avait raison, ces boutons sont faits pour cette veste 🙂

  • Byjulie dit :

    Quel travail admirable! Les finitions sont superbes, tes boutonnières passepoilées parfaites (et avec l’épaisseur du tissus!) et l’ensemble te va vraiment bien!! Quand aux photox, elles rendent un bel hommage à ton ouvrage!
    Bravo ma jolie et… continue de nous en mettre plein la vue

  • Nath dit :

    Superbe ! Je suis totalement sous le charme de ….tout…ta veste bien entendu, mais de ce blog, mais de ces photos, mais de ton texte clair et limpide…je continue la visite de cet endroit sur la pointe des pieds……

    • Annie dit :

      Merci Nath! Un tel commentaire venant de toi…il y a de quoi me faire rougir des orteils à la pointe des oreilles! J’ai essayé de te faire un petit coucou sur ton blog mais je ne sais pas si ça a fonctionné car mon commentaire n’apparaît pas. Depuis le temps que je te lis et que j’admire en douce tes réalisations, il était temps que je sorte du bois!

  • FlavieB dit :

    Ta veste est superbe !!! Bravo pour sa réalisation! Moi aussi ce patron me fait de l’œil depuis sa sortie mais je n’ai pas encore trouvé l’inspiration pour le tissu. Ta version printanière me donne bien envie.
    Et puis tes photos sont sublimes c’est malheureusement ce qui me fait défaut pour mon blog, je n’arrive pas à y consacrer du temps.

  • Enfin… enfin je lis ton article, tu te souviens la connexion internet… la 3G… en ce moment mon village est coupé de la technologie et je prends enfin 5 min au boulot pour lire mon retard.
    Non mais Monsieur Coton… style japonisant rétro-moderne, enlève lui ton « Elle » des mains ! héhé. Bon Monsieur de la Poste me conseille sur les longueurs mémères ou non 😀

    J’aime tellement ta petite veste, à mon goût elle aurait du être plus longue de 3/5 cm, mais ça c’est moi. Mais par contre j’aime son côté un peu raide du au tissu.
    Bravo pour tes boutonnières !! ça fini tout
    et merci pour le bouquet !!

    • Annie dit :

      En fait on finit par leur éduquer l’oeil à nos messieurs de la Poste et Coton. Le mien est aussi très à cheval sur les longueurs même si parfois il a tendance à vouloir trop raccourcir;)
      Tu as raison pour la longueur…d’ailleurs je me demande si je ne devrais pas défaire et refaire l’ourlet pour l’allonger un peu. En même temps, c’est tellment long cette couture à la main que je me sens prise d’une flemmite aigüe;)

  • pauline alice dit :

    Une fois de plus je suis émue en lisant ton post (et aussi en voyant ces magnifiques photos au coucher du soleil). Cette version est parfaite: du tissu à la doublure, en passant pas les détails (chapeau pour les boutonnières et poches) et les boutons (bravo au mari, il a bon goût).
    La veste te va à merveille, j’espère que tu en profiteras beaucoup pendant les beaux jours 😉

    • Annie dit :

      Merci Pauline! Tes commentaires m’ont fait tellement plaisir! J’ai hâte de découvrir tes patrons pochettes!Je craquerai à coup sûr. Encore un grand merci pour le superbe travail que tu nous offres en créant ces patrons et en faisant de si chouettes tutoriels! Deux autres Carme et Cami sont déjà en route de mon côté!

  • J’ ai attendu jusqu au lundi matin pour lire ton article tranquilement et commencer la semaine de bonne humeur! Je ne suis pas décue!
    Quels frissons dans la réalisation – poches ET boutonnieres passepoilées! Je ne me suis jamais frottée a ces dernieres!
    J aime beaucoup la veste avec ce tissu, plus qu avec de la laine car je trouve le modele trop court pour cela. quelles trouvailles toujours au Marché Saint Pierre! Ta campagne est bien jolie aussi!
    Bonne semaine!

    • Annie dit :

      Ma foi…je dois t’avouer un truc…mais tu me promets, tu ne te fâches pas hein?! C’est vrai que le week-end j’erre dans les forêts du côté de Fontainebleau pour y trouver des jonquilles mais…ma vraie campagne, mon vrai coin de paradis à moi c’est la Normandie. Comment ça je te provoque?;)

  • Marisa dit :

    C’est toujours autant un plaisir de te lire et de découvrir tes belles photos, de printemps, alors qu’aujourd’hui la neige est tout près!!! Tout d’abord bravo pour les finitions, toujours aussi parfaites, et qui font tout dans la réalisation d’un vêtement. Le choix des boutons est parfait, tu pourras en féliciter ton mari et son œil d’expert! Cette coupe de veste te va très bien, se marie parfaitement avec Carme, et la longueur choisie est parfaite! Bref, en un mot je suis conquise

    • Annie dit :

      Merci Marisa pour tes si gentils commentaires à chaque fois! Je ne sais pas si je les mérite mais ils m’encouragent pour les fois suivantes! Et je tâcherai d’être irréprochable pour mon projet de ce week-end;)

  • Claire dit :

    C’est un plaisir de voir ces photos et de lire le commentaire !
    La veste est très réussie et me plait beaucoup! Quel beau décor !

    • Annie dit :

      Merci beaucoup Claire ! Les jonquilles de Fontainebleau sont une des plus grandes joies de l’année pour moi…quand elles arrivent, c’est l’heure des cousettes de printemps!

  • Je trouve que Britten donne très bien dans le style japonisant rétro-moderne ! Ravie que cette pièce t’ai plu. Ta veste est superbe ! Bravo pour ces finitions, qui, quand on y a goûté, nous obsèdent à chaque projet. Je suis moins séduite que toi par ce grand col que j’aurais réduit pour ma part. Question de morphologie peut-être et de goût certainement.
    Merci pour la découverte de cette créatrice et bon dimanche dans les sous-bois (tu vis au paradis des jonquilles ?).

    • Annie dit :

      Coucou! Encore merci pour cette belle découverte que je te dois!C’est vrai que les finitions ça devient une obsession…on est loin de ce que j’osais faire il n’y a pas si longtemps;) Je me suis posée beaucoup de questions sur la taille du col et j’ai décidé de le garder tel quel car je porte les cheveux très courts et du coup j’ai voulu tenter la carte année 60 à fond les ballons! A l’usage, je dois l’avouer j’aime assez!

    • Annie dit :

      Et je vis à Paris mais mes beaux parents vivent près de Fontainebleau dans la forêt et parfois…parfois, en cherchant bien, on y trouve quelques jonquilles. Prochaine étape en mai, pour le muguet;)

  • byCoconuts dit :

    Que dire !! Les tissus sont magnifiques, les détails de la veste raffinés, la réalisation parfaite et la veste te va si bien.
    Pour résumer, un vrai petit bijou.

    • Annie dit :

      Hum hum je suis encore loin de la perfection mais pour le tissu je te rejoins. Je l’adore. Je ne trouve pas les mots exacts pour le décrire mais vraiment, je l’adore! En tout cas, merci pour tes encouragements et tes compliments! Venant de toi ça ne peut que me flatter!

  • Mimoutch dit :

    Je reste sans voix ! Ta veste est tout simplement sublime, et tu peux remercier ton mari pour le choix des boutons, le côté naturel est parfait avec le natté du tissu. Et ces photos, un vrai rêve…

    • Annie dit :

      Ah les jonquilles, c’est vraiment idyllique. Ca réveille mon côté petite maison dans la prairie;) Merci pour ton gentil message, c’est vraiment adorable!

  • ce patron est super et j’adore ta version. la boutonniere et les poche sont impeccables. très belles photos!

  • eveline dit :

    Superbe travail, quelle précision! Et tu me fais penser à Audrey Hepburn!!!!

  • Laure dit :

    je découvre ton blog et je suis conquise ! le design est vraiment magnifique, tout autant que tes créations. bravo pour cette veste qui a l’air très sympathique. Petite coincidence, j’ai du acheté les mêmes boutons que toi à Modes & Travaux à Paris en plus petit pour un gilet de bébé 😉

    • Annie dit :

      Merci pour ton message qui m’a aussi permis de découvrir ton blog avec beaucoup de plaisir! Quant à ces boutons je les avais aperçus chez M&T et avais amèrement regretté de ne pas les avoir achetés. J’en ai retrouvé de semblable chez butinette.fr et j’en ai commandés en grosse quantité;)

  • Marielle dit :

    Au risque de paraître inculte auprès de ton mari, sans connaître le style japonisant rétro moderne, j’affirme que ta petite veste dans ce tissu texturé est un modèle de raffinement et de délicatesse ! De plus, dans quel endroit paradisiaque trouve-t-on ce tapis de fleurs ???

    • Annie dit :

      Coucou Marielle,

      Merci pour ton message! En lisant ton blog, je me suis rendu compte que tu passais souvent chez Eurotissus : voilà un parfait point de repère pour trouver mes jonquilles. En quittant Eurotissus, je file vers les limites de l’Essonne et de la Seine et Marne, et je rentre dans le premier bosquet venu. En général, on y trouve jonquilles ou muguets selon la saison;)

  • Hélène dit :

    Magnifique réalisation! Les poches et les boutonnières passepoilées sont extraordinaires. J’avais noté ce patron de Pauline Alice, mais je n’avais pas remarqué ces détails de finition qui font toute la différence. Le modèle est plus beau que je ne le croyais (avec boutons de bois pour l’effet japonisant… l’expert a raison!). Beau choix de tissu également. J’aimerais tellement qu’il y ait un Sacrés coupons ou l’équivalent à Montréal! J’ajoute en terminant que les photos sont particulièrement superbes au soleil couchant : les fleurs, le toutou noir, la lumière. C’est magique.

  • Alice dit :

    Pfffiouuu… encore une fois je suis époustouflée !! Quel travail ! Cette petite veste est magnifique et te va très très bien, un grand bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.