Veste #2 : Versailles en République

Je me souviens de ce titre d’un livre de patrons de couture japonais : « le charme du style classique ». Je l’avais acheté sans en connaître le contenu : il suffisait que l’on me parle de « charme », il suffisait qu’on évoque le « style « , il suffisait enfin qu’on m’achève à grands coups de classicisme et je cédais sans hésiter à la tentation de consommer, me rêvant déjà en Audrey Hepburn des temps nouveaux. Évidemment, je n’ai rien ni du talent de Givenchy, ni de l’élégance naturelle de l’héroïne de Vacances romaines…mais la névrose est là. Je suis atteinte de classicisme aigüe et ne souhaite composer mon vestiaire que de pièces incontournables, un brin rétro mais jamais has-been, à l’abri des modes, des tendances et du in. Vous me trouverez peut-être ennuyeuse avec mon classicisme galvaudé : rassurez-vous, je n’ai pas envie de me transformer en Marie-Chantal et mon classicisme est pratique et praticable. La règle d’or d’une bonne garde-robe classique est très simple : il suffit de la composer uniquement de basiques….Commençons par la petite robe noire, dont il faut au moins six exemplaires, tous de forme et de tissu différents…continuons avec le pantalon boyish, en tweed, en gabardine, en denim, en prince de galles, et j’en oublie. Avez-vous songé à la jupe à fleurs, en velours, à petites marguerites, à grosses tulipes, en popeline…?et les pardessus: vous avez cous compté les pardessus ? il faut un trench, un manteau cintré, un duffle-coat, une parka, et…une veste d’été. Oui évidemment, il faut une petite veste d’été :

michelle_republique_du_chiffon_3

Entendons-nous bien, la petite veste d’été n’est pas une veste de tailleur ou une veste de bureau. Elle doit pouvoir être portée avec un pull marin en cas de soirée fraiche en bord de mer ou supporter le vacarme parisien en terrasse à l’heure de l’apéritif. Elle a donc un côté loose, nonchalant qui s’explique par son appartenance à la grande famille « boyfriend, boyish et compagnie ». La veste d’été, c’est celle que l’on aurait pu piquer à l’amoureux pour rentrer à pied quand le soir tombe. Du reste, l’amoureux peut ne pas encore être l’amoureux quand il vous prête sa veste. Au jeu de l’amour et du hasard, je parierai sur le coup du mâle protecteur et de la femme faussement fragile prête à se lover dans les bras de son futur amant. Si par hasard, vous êtes amenée à (re)jouer ce marivaudage bientôt, n’oubliez pas de mettre une robe : il faut avoir les bras nus pour que le coup de la veste d’homme négligemment posée sur vos épaules fonctionne. Classicisme oblige.

 michelle_republique_du_chiffon_6Michelle, le patron de République du Chiffon , m’a plu tout de suite. À mon sens, ce patron est parfait pour créer la petite veste d’été de toute garde-robe qui se respecte. En revanche, aux yeux de mon respectable mari, c’est une hérésie stylistique. Rassurez-vous, il me prête encore vestes et blousons quand je grelotte lors d’une promenade d’été. Pour autant, il conçoit très mal que des pièces larges et loose proviennent directement de ma propre garde-robe. Il avait détesté Gérard, il hait Michelle de toutes ses forces et pousse un soupir désolé chaque fois que je l’endosse. Mais enfin, j’ai déjà banni le jaune moutarde de mon dressing pour ses beaux yeux, je ne céderai donc pas sur Michelle et Gérard.

Sur le patron en lui-même, je n’ai absolument aucun grief : je le trouve réussi et  bien taillé. Je n’évoquerai pas le livret d’explications que je n’ai même pas ouvert…au moment où j’ai décidé de coudre Michelle, Géraldine a publié ce pas-à-pas phtographique complet, clair et détaillé. Comme je veux être tout à fait honnête avec vous, je trouvais que ce qu’il manquait aux patrons pochette de République du Chiffon (enfin aux plus complexes d’entre eux, Jacques et Michelle), c’était des explications plus détaillées. Avec de tels tutoriels cela ne manque plus et j’ai sincèrement beaucoup appris en suivant scrupuleusement le pas-à-pas. Quel moment jubilatoire que la technique du glaçage! Désormais j’ai envie de glacer à tout bout de champ!

michelle_republique_du_chiffon_8

Comme vous pouvez le remarquer, il n’y absolument aucune cohérence photographique dans ce billet. Les photos prises au potager le sont en désespoir de cause : cela fait dix jours que Michelle est terminée et que j’attends un rayon de soleil parisien pour vous la présenter associée à Gilbert avec lequel je trouve qu’elle s’accorde bien. Hélas, le mois de mai est humide et je me suis finalement résolue à la prendre en photo entre deux orages à la campagne. Rien à voir donc avec mon plan initial : moi qui imaginais Michelle parisienne et titi sous le ciel bleu, je vous la présente campagnarde et bougonne. Heureusement, alors que nous devions dîner près du Château de Versailles et que j’avais Michelle sur le dos et  mon appareil photo en bandoulière, une éclaircie enchantée a illuminé le Grand Canal. Nous (c’est-à-dire, mon mari, promu photographe attitré depuis la naissance de ce blog et moi)  avons donc profité de la gentillesse du gardien qui nous a laissé entrer dans les jardins alors qu’ils étaient fermés pour faire quelques photos. La tenue n’est pas idéale et les rayures d’une marinière ne conviennent pas forcément à Michelle, mais la lumière était si jolie que je résiste pas à parsemer ce billets des quelques photos prises ce jour là.

Michelle_republique_du_chiffon_15J’ai apporté beaucoup de soin au raccord des motifs de mes poches avec l’ensemble de ma veste et pourtant c’est loin d’être parfait. En revanche, j’ai été étourdie et ai complètement oublié de me préoccuper du raccord le plus important : celui des deux pièces dos. C’est dommage mais j’essaie de ne pas y prendre garde. J’aime beaucoup mon tissu choisi spécialement pour Michelle et qui provient d’une ancienne collection Sandro. Je l’ai chiné sur Ebay et je trouve qu’il est d’une très belle qualité.  Il s’agit d’un brocart de coton à motifs géométriques. Il était très agréable à coudre même s’il me demandait d’être soigneuse car ce type de tissu s’effiloche facilement et rapidement. Je l’ai doublé avec le tissu que j’utilise habituellement pour faire mes toiles et que j’achète en très grande quantité chez Ikea. C’est une toile de coton blanche écrue dont la couleur et le côté rustique s’accordait très bien avec mon tissu Sandro.

Michelle_republique_du_chiffon_16eSi vous aimez bien cette veste ou le pantalon Gilbert, je participe au concours organisé par République du Chiffon dont le prix est une centrale vapeur. Je ne pensais pas dire cela un jour, mais depuis que je couds une centrale vapeur me paraît être l’objet le plus séduisant de la planète, donc je n’ai pas hésité une seconde à envoyer la photo de ma réalisation à Géraldine. Cela dit je n’ai pas envie de faire une campagne active pour ma candidature républicaine chiffonesque car beaucoup de camarades blogosphériques participent. Comme j’admire beaucoup leur travail, je vous encourage à voter pour la réalisation qui vous plaira le plus et puis voilà! C’est sur la page facebook de République du Chiffon. Il suffit d’aimer/ de « liker » votre photo préférée.

Et pour une variation de la veste Michelle, plus fluide, plus veste que manteau et très élégante, il faut que vous alliez voir la superbe  version réalisée par Le coussin du singe. Je crois que je pourrais cambrioler toute la garde-robe de cette talentueuse couturière et Michelle ne fait pas exception.

Le nécessaire

NécessaireDescriptionCoût et niveau de couture
Tissu et fournitures1m de coton trouvé chez Sacrés Coupons (9 euros le mètre)
1m de passepoil en lin beige à 2,50 euros le mètre (mercerie de Milly la Forêt)
6 boutons en bois (Moline) à 1,70 euros l'unité
2 mètres de biais à 1,30 le mètre
26,30 euros
PatronL'Impertinent, patron pochette de MLM Patrons13 euros
ModificationsUn ajustement pour forte poitrine
J'ai passepoilé le col
A mon sens ce patron est tout à fait accessible aux débutant-e-s. Avec de la patience et quelques astuces, l'étape des boutonnières est surmontable. Quant au col, il est très facile à poser.

AnnieCoton_republique_du_chiffon_

Avant de terminer ce pavé, il faut que je vous ennuie encore un peu. Je suis face à un vrai cas de conscience sur mon système de notation. Dans la vraie vie, je n’ai rien contre les notes mais je déteste les indicateurs de performance que les entreprises et désormais les administrations publiques utilisent à tout bout de champ. J’ai le sentiment que l’on perd de vue l’essentiel à force de vouloir être efficient. Et en créant le tableau de notation que vous trouvez en fin  de chaque article, je me demande si ce n’est pas ce que j’ai fait : céder aux diktats de l’efficience… J’avais envie de vous être utile et pensais que ces indicateurs pouvaient être des informations pertinentes. De mon côté, je me fiche complètement des notes que je donne à mes vêtements : je n’arrive pas à intégrer un semblant de raison dans mon rapport à la couture. Je couds pour coudre, pour le plaisir et la folie, pour la beauté du geste, pour tout ce que vous voulez… mais pas pour mettre de l’ordre dans ma garde-robe ni pour être raisonnable. Ce n’est pas du tout une critique voilée face aux adeptes du wearability project : je trouve que c’est une excellente idée si on en ressent le besoin et ce n’est pas mon cas.

En revanche, je trouve que le petit tableau « Le nécessaire » peut être continuer d’être utile ici : je crois que vous l’aimez bien. Est-ce le cas? Je me proposais de l’enrichir si besoin de quelques informations que l’on trouvait avant dans le tableau de notations. Est-ce que cela vous irait? Cela me ferait très plaisir de connaître votre avis sur le sujet parce que vous écrire me procure beaucoup de joie et même si je divague un peu parfois, je voudrais que vous trouviez ici le maximum d’informations pratiques si un patron vous plaît. Si le tableau de notations vous plaisait et vous était utile, je le réintègrerais sans problème dans mes prochains articles.

Last but not least, j’ai eu une semaine un peu compliquée et je n’ai pas eu le temps de répondre aux commentaires si gentils que vous avez laissés sous les derniers articles : je suis désolée et je vais rattraper mon retard vite vite vite. J’en profite pour vous dire que vos messages me touchent beaucoup. Merci merci merci!

67 commentaires

  • karine_pg dit :

    Bonjour Annie, ta veste Michelle est magniqfique, en recherche d’idées, je suis donc venue relire ton article ici, je suis sousle charme.
    Un petit mot pour te dire qu’une petite erreur s’est glissée dans ta rubrique « le nécéssaire », un problème informatique, j’imagine…
    Bonne couture et bravo pour ton talent de coutirière et de bloggueuse 😉
    Karine

  • Pauline dit :

    Je viens de découvrir ton blog et cette veste: quelle merveille!
    J’avais vu d’autres versions très réussie mais je crois que la tienne m’a définitivement convaincue de coudre la mienne!
    Bonne continuation dans tes jolies réalisations, je reviendrais par ici régulièrement!

  • Camille dit :

    C’est la première fois que je viens sur ton blog et je dois dire que j’ai un gros coup de cœur pour ta veste !
    Depuis longtemps je cherche la veste parfaite qui tombe un peu sur les hanches sans jamais la trouver, mais voilà qui est chose faite !! Merci !
    Bonne continuation, je reviendrai 🙂
    Camille

  • ThéaCroQuer dit :

    Quelles jolies tenues !!! Moi qui ne suis pas fan de la veste Michelle, je trouve pourtant ta version version très jolie et bien portée.
    Elle va à merveille avec Gérard, quel canon celui-là …
    Les photos sont magnifiques !

    • Annie dit :

      Merci beaucoup! Je comprends qu’on puisse ne pas être fan de Michelle. Chez moi cette veste déchaîne les foudres de mon mari;-)

  • Polina dit :

    Je suis toujours charmée par tant de créativité, j’adore ce modèle !

  • Masquita dit :

    Annie Coton est bien trop modeste et romantique pour le dire, mais elle participe au concours de la République du Chiffon, précisémment avec Michelle et Gilbert! Pour l’aider à remporter une centrale vapeur, c’est très simple, il suffit d’aimer facebook sa photo avant demain matin sur https://www.facebook.com/Republique.Du.Chiffon/photos/a.763127583719733.1073741829.167704236595407/781537075212117/?type=3&theater …!!!! À vos votes! Vive Michelle, Gilbert, Versailles, La République et le blog d’Annie Coton!!

  • c’est vraiment une merveille cette veste! et les photos sont juste sublimes.

    • Annie dit :

      Merci pour ce commentaire si gentil! Je file sur ton blog que je découvre grâce à ce commentaire. Et quelque chose me dit qu’il va beaucoup me plaire. Entre vareuse et cheveux courts, je devrais me sentir à mon aise!

  • Fanny dit :

    A voté !
    j’adore le tissu, le style, les photos…
    c’est ma pref de pref pour le concours
    J’apprécie beaucoup ton blog pour les belles créations qui y sont présentées et les réflexions qui y sont partagées
    je croise les doigts

    • Annie dit :

      Merci merci vraiment : pour le vote (c’est trop chouette, j’ai pu gagner la nouvelle chemise de RDC, je suis ravie) et surtout pour ton commentaire qui m’a fait très plaisir ! Allez, je te laisse : je file découvrir ton blog!!!

  • Emilie dit :

    Rho là là là, cette Michelle! Voilà qui me fait regretter ma sagesse chez arrow-workshop mercredi! J’ai reposé le patron me sentant obligée de l’accompagner d’une Myrcella et d’un Jacques (clan taille basse)… Ta veste va finir par me faire céder…
    Jolie veste donc, sur un joli blog aux billets agréables à lire, mais hélas sur un dressing désespérément basique, et moche et mémère et morne et mal ouvragé. Donc pour le petit tableau récapitulatif, plus que son intéressant contenu sur des ouvrages, s’il faut le répéter, d’un mauvais goût remarquable, son principal défaut réside surtout dans sa disposition en fin d’article. Arriver à sa lecture précède le moment difficile de la déprime post « Annie coton » avec pour thèmes principaux: « zut, déjà terminé! » , et « mais pourquoi je couds pas des trucs aussi jolis ( euh moches pardon)? »… En plus qu’aujourd’hui  » y avait même pas de musique »!
    Voilà, tableau pas tableau, je me désabonne!

    Demain.

    • Annie dit :

      Tu as raison : tout part a vau-l’eau ici. J’essaie de me reprendre dans le prochain billet c’est promis mais ce n’est pas gagné. Tu risque d’y trouver du tissu froissé et des boutons mal assortis. Mais c’est promis, la musique sera de retour. Enfin…de la musique…c’est un grand mot. Je ne m’élèverai pas au-dessus de la comptine pour enfants. Bref…je continue sur cette pente savonneuse et emprunte lentement mais surement le chemin de la décadence.
      Bon j’espère qu’avec tout ça, tu céderas quand même aux sirènes de Michelle. Quant à Jacques, il est tout à fait parfait quand on fait partie du clan taille basse (enfer et damnation);)

  • nofox dit :

    Je découvre ton blog avec cette Michelle et je suis sous le charme: d’abord à cause de cette veste et ce tissu (ce genre de classicisme très loin de Marie Chantal me convient tout à fait!), à cause de ton univers et de ton ton (oui la formule est bizarre!)…Je sens que je vais passer souvent par ici!

    • Annie dit :

      Merci beaucoup et bienvenue par ici! AU diable les Marie-Chantal : on peut être classique sans être « prout prout », non? Allez, je file faire un tour sur ton blog que j’ai hâte de découvrir!

  • Micoton dit :

    Au risque de répéter les précédents commentaires, tu as réalisé là une bien jolie veste! Je n’étais pas convaincue par ce patron, mais je dois dire qu’elle te va à merveille, avec son petit côté « veste piquée à l’homme »! Et j’adore ce concept 😉
    Quant aux notations qui fleurissent un peu partout, elles ne m’interpellaient pas plus que ça, étant donné qu’effectivement, se coudre un vêtement est très personnel, et donc ce que l’on en pense est très subjectif. Je vais admirer les réalisations des unes (uns?) et des autres, et je me fais ma propre opinion de ce que je vois. La couture est un loisir et une passion, elle doit à mon sens rester synonyme de plaisir et de coup de cœur, ce qui ne va pas vraiment de pair avec des notes 😉 C’est notamment pour cette raison que je n’ai pas cédé à ces différents systèmes de notation.
    En revanche, j’aime beaucoup le petit récapitulatif des matières, fournitures et autres modifications, ça inspire, et j’aime bien connaître les éventuelles modifications apportées au patron de base.

    • Annie dit :

      Merci beaucoup Milène! Tu as raison vais essayer d’étoffer un peu le tableau « Le nécessaire » et définitivement laisser tomber les notes;)

  • Masquita dit :

    Vive Monsieur Coton! Vive Versailles et vive la révolution des classiques ! http://youtu.be/wLxUDbwpPuc ( ça me fait toujours des frissons)

  • mimoutch dit :

    Très jolie veste, très jolies photos, très jolis mots, que dire de plus ?
    Ah si ! Encore !
    Concernant les notations, je n’y vois non plus un grand intérêt. Elles sont valables pour toi à un moment donné, mais peuvent changer. La couture, ce n’est pas juste remplir son dressing avec des pièces qui te vont ou dont tu as besoin, c’est aussi des coups de cœur sur des modèles, des tissus, des rencontres, des techniques,… Bref, beaucoup plus qu’une simple note ! Par contre j’apprécie beaucoup ton « nécessaire », et s’il fallait y ajouter quelque chose, j’y verrais bien par exemple un petit résumé des techniques particulières employées, une liste de difficultés/facilités rencontrées, ou encore ton sentiment global sur cette cousette.

    • Annie dit :

      Tu as tout à fait raison, je vais essayer de faire évoluer le tableau « nécessaire » exactement comme tu me le suggères. Je sens que cela sera plus utile que mes notations stupides. Tiens moi qui ai vécu coupé de la blogosphère pendant mes concours, je vais aller voir tout de suite ce qu’il se passe sur ton blog (et peut être avoir la surprise de voir ton déguisement de Caroline Ingalls terminé;) )

  • Kalembredaine dit :

    Alors bon, je ne sais pas si ce commentaire te sera utile : tout à été dit, je crois : cette veste est superbe, j’adore la tenue complète, et le tableau de notation ne manquera pas (je ne lisais même pas les précédents). Ce qui m’importe moi, quand je viens ici, ce sont le style (de tes coutures), l’ambiance de tes photos… Et le ton de tes textes – tu as, à mon sens, un véritable talent d’écriture. Je viens plus chercher l’inspiration que des données techniques (ou alors sur tes articles dédiés, rubrique « ressources »). Tant que ces 3 éléments (style, ambiance, ton) seront présents sur ce blog, je continuerai à me régaler de tes articles.
    (Ce commentaire est, certes, un peu mielleux, mais tout à fait sincère, je t’assure !)

    • Annie dit :

      Merci beaucoup tout aussi sincèrement. J’essaierai tant bien que mal de continuer à mériter un si gentil commentaire. Et au diable les tableau x de notation!

  • superbe cette veste ! je n’aurais jamais eu l’idée d’utiliser un tel tissu pour une veste ! et le rendu est juste topissime ! bravo, belle inspiration

    • Annie dit :

      Merci beaucoup! Parfois les coups de coeur sur un tissu ne s’expliquent pas. J’ai vu ce tissu et je l’ai imaginé pour Michelle. C’est curieux;)

  • Elodie dit :

    Oh les belles photos au soleil couchant… magnifiques, bravo à Monsieur !
    Quant à ta veste, je salue la réalisation, tu m’apprends au passage la technique du « glaçage », que je note précieusement dans un coin de ma tête 🙂

    • Annie dit :

      Oui elle est très chouette cette technique. Tout est très bien expliqué sur le blog de République du Chiffon! A très vite sur Ig et sur ton blog Elodie!

  • Ta veste est sublime et moi j’aime beaucoup les photos dans le potager (et quel potager ! près d’un bois !!!!)
    Tu es illuminante (!?!) au soleil à Versailles, tellement jolie
    Et pour ta question, je suis contre les notes, d’ailleurs comment pourrait-on noter un vêtement par rapport à un autre ? quel barème étrange et différent entre les six petites robes noires 😉 . Mais j’aime ton tableau « nécessaire »

    • Annie dit :

      Merci Anaïs pour tes gentils messages ici;) figure toi qu’il faut que je te laisse parce que je m’apprêtais justement à aller faire une déclaration d’amour à ta dernière Datura qui est juste à tomber par terre;)

  • Elle est magnifique et te va fort bien; on reste en ce moment dans cet esprit « garçonnet » je trouve qui te va très très bien . Bravo.

    • Annie dit :

      Oups, je sens que je ne vais pas trop me renouveler demain;) Encore du garçonnet au programme! Mais je sens que tes estivales vont me redonner le goût de coudre des robes!

  • Nath dit :

    J’aime lire ton intelligence ( les notations, tu sais bien ce que j’en pense, elles ne me manquent pas, je ne les lisais pas…) Par contre tes mots et tes divagations, je les lis, un par un, lentement…je les savoure, comme tes ambiances, tes lumières, les détails de tes images….je savoure…( pour moi, comme devant un plateau de fruits de mer…)…
    Ta petite veste désinvolte est superbe ! j’en aime tout, ce tissu, ces chevrons, sa couleur…
    Je crois que j’ai envie de la réaliser et de la couper dans ce tissu trouvé samedi qui représente la ville de nuit…autre ambiance…je verrai…j’ai fait d’autres promesses, de couture, pour des amies…le temps…toujours…
    Merci Annie coton pour ce sublime billet…..

    • Annie dit :

      Quelle bonne idée Nath! J’espère la voir cette Michelle dans ce tissu urbain. L’orage sur la ville s’éloigne au moment où je t’écris mais il me fait rêver à ta jolie veste. Fantasme toujours…

  • CLAIRE dit :

    C’est toujours un plaisir de voir ces belles photos et de lire votre commentaire ! Quelle belle tenue ! J’adore le tissu ! Je trouve qu’il met en valeur la forme de la veste. C’est dommage pour le dos mais cela ne se remarque pas trop .
    J’aimais bien les notations mais il est vrai que cela reste très personnel et, chaque couturière ressent différemment sa couture
    et le vêtement réalisé …
    Bravo pour Michelle!

    • Annie dit :

      Merci Claire. Je pense que je ne vais pas garder les notations mais essayais de trouver un système pour revenir sur ce que j’ai aimé ou pas dans chaque réalisation a posteriori. Et je vais détailler plus le tableau « le nécessaire ». A très vite sur IG!

  • Angel dit :

    Tu as tout à fait raison pour les basiques, bien coupés et dans des matières nobles, c’est 0 risque de faire une faute de goût, mais, cela dit, une petite folie pas tout à fait dans le cadrage, ça fait parfois du bien.
    Ensuite j’aime beaucoup la 2ème partie de ton article: même si j’aime bien avoir des détails techniques clairs, des impressions rangées au cordeau, j’aime aussi le petit grain qui vient faire sauter la mécanique (et puis je suis un mauvais exemple de fille raisonnable); tout est une question très bête d’équilibre, in fine… En tout cas vous avez un blog tout à fait ravissant jeune dame.

    • Annie dit :

      Je crois que c’est le propre des filles raisonnables que d’avoir parfois envie du petit grain qui fait sauter la mécanique…je suis moi aussi très raisonnable;)
      Quoi qu’il en soit merci pour le compliment. Quelque chose me dit que moi aussi je vais me plaire sur vos terres;)

  • Pititehelene dit :

    Magnifique comme d’habitude! C’est un plaisir de te lire à chaque fois, continue!

  • Sandrine dit :

    Bravo, cette veste te va parfaitement et les photos sont sublimes .! Tu as bien de la chance d’avoir un mari si complaisant … Moi je me bats avec mon trépied …
    Je ne suis pas fan de cette veste à la base bien que je sois aussi très classique dans mes tenues mais je dois dire que ta version te va à ravir !!
    Concernant les notes, je les zappais… et pourtant je participe au WP assez activement … Même en cherchant à mieux gérer ses créations, les noter me semblent un pas de trop … C’est notre passion, pas un examen ou on doit toujours faire bien ou mieux. .. La création est intuitive et ne doit pas être trop forcée, on peut juste la guider …

    • Annie dit :

      Ahah, je connais la scène du trépied que j’ai joué pas mal de fois aussi. Jusqu’au jour où mon homme a eu pitié de mes pitreries toute seule devant mon appareil;)
      C’est vrai, les notes c’était un pas de trop. Je reviens à mon mode de fonctionnement premier, l’intuition. Et pour l’organisation et le côté WP, j’y verrai plus clair dans quelques mois je pense…

  • Marisa dit :

    Ah Michelle! ça t’étonne si je te dis que je suis allée voter pour ta réalisation sur RDC?! Tes photos sont sublimes, bravo à l’homme! Et Michelle aussi, même si j’hésite toujours à la coudre, je crois que c’est le côté un peu ample qui me gêne mais en la coupant en 36 au lieu du 38 préconisé par le tableau de taille, comme pour Bernadette en fait, je pourrai avoir une version + ajustée qui plairait en + à l’homme, que demander de + !

  • béatrice dit :

    Très jolie cette veste, tout à fait à mon goût, féminine, et sa simplicité me charme.

  • Machmalau dit :

    Quel bel article… Tes photos (enfin merci Monsieur mari…!) sont vraiment magnifiques !
    Comme tu l’as sûrement compris, j’aime beaucoup venir passer du temps sur ton blog. Sache que ce n’est pas uniquement pour le plaisir de la couture, je trouve très agréable de pouvoir admirer tout ce travail « d’équipe ». Tout est agréable ici, les cousettes (bah oui quand même hein!), les photos et ta plume si légère et juste. C’est un régal à chaque article.
    Alors merci du fond du coeur pour c’est petit moment d’égarement qui me font un peu rêver…

    En ce qui concerne le tableau de notation, je comprends tout à fait ton point de vue… Personnellement je ne le trouve pas désagréable parce que c’est intéressant d’avoir ton point de vue niveau confort, praticité etc… Après le rapport qualité/prix, il concerne beaucoup le soin accordé à ta couture et donc la tenue dans le temps (bien que la qualité du tissu et du patron y jouent aussi)… Je crois qu’il est difficile d’apprécier cela sans avoir réellement mis et remis encore et encore tes créations…

    Gros coup de coeur pour la photo d’ouverture de l’article, elle est vraiment magnifique… Pour une fois, je n’ai pas envie de courir me coudre vite vite ce patron (Michelle en l’occurrence), tout d’abord parce que je ne porte absolument jamais ce type de vêtement (ne faut-il donc pas ne jamais dire jamais ?) et surtout parce que tu m’as un petit peu emmenée en voyage… Alors je continuer à divaguer… 😉

    • Annie dit :

      Merci Laura!…C’est toujours un tel plaisir de te lire que je vais militer de plus en plus activement pour que tu crées ton blog. Allez, je te supplie à genoux : un petit blog pour la rentrée c’est d’accord?

  • Lili dit :

    Tout est magnifique! Le pantalon, la veste, les photos… Je suis bluffée et folle d’envie de me coudre la même chose maintenant alors que ce n’est absolument pas mon style !

  • Hélène dit :

    Bravo Annie, ta veste est superbe, tout comme ton texte et tes photos. Pour ce qui est du tableau de portabilité, non ce n’est pas nécessaire. Comme le dit si bien Za, il faut un certain recul pour évaluer cela. Par contre, les données techniques sont absolument précieuses. Enfin dis donc, qui est Marie-Chantal dans « je n’ai pas envie de me transformer en Marie-Chantal »? Je suis de l’autre côté de l’Atlantique et ça manque à ma culture.

    • Annie dit :

      Coucou Hélène!

      C’est vrai que Marie-Chantal est un concept très français. C’est un humoriste dessinateur français qui a créé ce personnage dans Elle ((dans les années 50/60 je crois) Marie-Chantal est une aristocrate très snob, très coincée. Le personnage est devenu si célèbre (il a même été incarné au cinéma je crois) que l’expression est passée dans le langage courant. Etre une marie-chantal c’est avoir un côté snob, mondain et un peu coincée! Peut-être y-a-t’il une expression similaire de l’autre côté de l’Atlantique?;)

  • gabyz29 dit :

    Je suis tombée amoureuse de ta tenue, associant gilbert avec michelle et le chapeau de paille. Ta veste est vraiment très belle et je me rends bien compte du travail qu’elle a nécessité. Elle ne sera donc pas mienne encore … mais je ne désespère pas : un jour mon niveau en couture me le permettra afin d’égaler ou se rapprocher de ta perfection …

    • Annie dit :

      La perfection j’en suis bien loin et les photos atténuent souvent les petits défauts dont je connais pourtant l’existence.Franchement je pense que tu te sous-estimes et que tu devrais te lancer!

  • FlavieB dit :

    cette veste est superbe et te va à ravir !!! Et ce tissu hum j’en suis jalouse… Depuis que Géraldine a publié son pas à pas je rêve de Michele, je pense que je vais bientôt sauter le pas.
    Je suis d’accord avec toi je trouve que le Wearability Project est très intéressant et peut être que certaines en ont besoin mais pour ma part je couds par plaisir, envie et pas pour remplir mon dressing. Je préfère acheter des bons basiques (T-shirt et jeans notamment) et me faire plaisir avec des jolis tissus pour des créations plus personnelles.

  • za dit :

    Ta veste est magnifique et tu me donnes même envie d’en faire une, tiens, alors que ce n’était pas le cas. Très jolie surprise donc. J’adore ton choix de tissu!
    Ton petit tableau « le nécessaire » est très bien. Je trouve que mettre une note sur un vêtement sur sa portabilité nécessite de l’avoir terminé depuis suffisamment longtemps (disons une saison ou au moins quelques semaines) pour savoir s’il s’est adapté ou si nous nous y sommes adaptées. Il me semble qu’une note très bonne dans l’absolu ne garantit pas que le vêtement soit porté/aimé/adopté par la suite. Mais portabilité, c’est bien une idée subjective que l’on se fait de l’avenir de la chose, pas sa réalité.
    Et puis, en effet, on peut coudre pour le simple plaisir de… coudre, progresser (j’en suis venue à dire ce que j’avais appris, comme je débute, j’en ai des choses à apprendre!), se lancer des défis, et cela ne peut pas rentrer dans les tableaux.
    Ce qu’il faudrait donc faire si l’on s’inscrit dans la portabilité, c’est un retour quelques temps plus tard pour dire la réalité (pour ma part : je continue à sortir mon jeans deux jours sur trois, mais je mets une Carme avec si elle est repassée!).
    Et en fin de compte, je garde en tête que tant qu’à y passer du temps, autant choisir des vêtements qui risque de t’aller (comme quand on achète en magasin d’ailleurs), mais que c’est le coup de coeur qui prime. (Et puis j’ai déjà bien du mal à mettre des notes à mes élèves alors que j’y suis obligée, alors pas à mes vêtements). Ouf, c’était long tout cela et ne t’a pas forcément fait tellement avancer sur la question.

  • Nevenka dit :

    Cette veste me faisait honteusement de l’oeil….et aujourd’hui le doute n’est plus permis…il me la faut!!!

    Ta version est superbe et je craque devant ton look…Continue à nous en mettre plein la vue.

    J’ai vu que tu l’avais doublée avec une toile de chez Ikéa…mais laquelle?

    Merci pour ta réponse et bises amicales

    Nevenka

    • Annie dit :

      Hello Nevenka! Merci pour ton message! J’étais persuadée de t’avoir répondu mais comme je ne trouve plus la trace de mon message dans le doute je recommence. Pour le tissu ikea je crois que c’est le tissu dite (http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/60206098/) mais je ne suis pas certaine car sur internet difficile de reconnaître un tissu blanc d’un autre tissu blanc. la prochaine fois que j’y retourne, je regarde et je t’envoie un petit message! Bises!!

  • Sasha dit :

    J’aime la poésie derrière vos articles … Cette veste traverse les lignes de frontière entre l’esprit romantique et le modernisme « wide-eyed » des années 60. Parfaite.
    Je n’ai jamais fait attention aux notations … ils sont trop subjective.

  • Oh comme je te comprends pour le motif du dos ! Il m’est arrivé un truc similaire pour ma robe Éloïse, je me suis concentrée pour matcher les lignes verticales, et j’ai oublié de regarder les lignes horizontales… T.T Sur le coup j’étais hyper vexée mais maintenant je ne le vois plus. Je crois qu’il faut de la pratique pour le « matchage » de motifs ! Diffcile d’y arriver dès le début ! En tout cas tu as l’air bien dans cette veste, et c’est ce que je retiens. Parce que pour moi le plus magique c’est de se sentir bien dans ces vêtements… Et maintenant tu me donnes envie d’une veste colorée, je n’ai que des noires… et j’ADORE ton tissu, mais ça je te l’avais déjà dit ^^ (ps ta première photo est très chouette)

  • Cécile dit :

    Dommage qu’on ne fasse pas la même taille, sinon j’aurais mené l’enquête pour savoir où tu vis et faire un casse de ton dressing.
    Comme d’habitude, c’est parfait, c’est chic, c’est de bon goût, en un mot j’adore. Je n’ai jamais cousu de veste et contrairement au Gérard avec lequel j’ai du mal (ben oui, je ne suis pas une brindille, j’ai peur que ce genre de forme ne me mette pas vraiment en valeur), j’aime beaucoup la Michelle, que je trouve très féminine…il n’est pas exclu qu’en mettant bébé un week-end chez Mamie pour être tranquille, je me la fasse !

    Concernant ton absence de notation, personnellement j’adhère. Comme tu as pu le voir, je ne mets pas non plus de note aux vêtements que je couds. Si je le fais et que je le blogue, c’est qu’il me plaît. Tant pis pour la cohérence ou pas, le confort ou pas. Je ne suis pas forcément toujours cohérente dans ma façon de m’habiller non plus : un jour je peux faire super fifille en robe-ballerines, et le lendemain préférer le pantalon chino et les mocassins en nubuck. Pas de règle !
    Par contre je garde une trace écrite du coût final, pour évaluer mon budget couture (et aussi parce que j’aime bien lire combien ça coûte quand je lis chez les autres blogueuses…)

    J’espère vite un nouvel article ! 😀

  • tigerWishes dit :

    elle est superbe cette veste, je me pose juste une question : les poches ont l’air assez hautes non ? (du genre un peu trop hautes pour être pratiques ?)

    je suis pas sûre que la notation me manquerait dans tes articles, c’est totalement subjectif et surtout utile pour toi au départ non ? ça perd tout son intérêt à mon sens si ça ne se révèle même pas utile pour toi.
    par contre le tableau « nécessaire » est… nécessaire et très pratique !

    bonne journée

  • La FabriqÜd. dit :

    Quelle est ravissante cette veste Michelle ! Une fois de plus, tu excelles dans la réalisation de tes ouvrages, et je reste admirative de ton travail. Pour ce qui est des notations, je n’adhère pas totalement non plus, c’est tellement subjectif … En revanche, le « nécessaire » est d’une précieuse information. Encore bravo pour cette superbe Michelle qui s’entend divinement avec Gilbert !

  • Géraldine dit :

    Merci Annie pour ces deux très belles réalisations. Un plaisir pour mes petits yeux de voir les patrons RDC si joliment exploités!
    Je suis également d’accord avec toi sur les « notes d’efficiences » que l’on voit un peu partout en ce moment.. je comprends leurs intérêts mais peut-on vraiment « noter » la passion, l’amour et le partage.. parce qu’en couture comme en mode, je pense que, bien souvent, la rationalité n’est pas mise..
    Encore merci et bravo!
    Géraldine.

    • Annie dit :

      Merci Géraldine! Ton commentaire me fait d’autant plus plaisir que cette veste existe grâce à toi et à ta merveilleuse folie : quel beau parcours que celui de République du Chiffon!

  • Mayatata dit :

    Elle est parfaite cette Michelle!!!
    A bientôt!
    Bénédicte.

  • Alice dit :

    Juste WAHOU!!!!! Elle est sublime, tu es sublime… Et c’est sans parler de la beauté des photos et de tes mots si harmonieux, comme toujours.
    Merci beaucoup pour ton lien, je suis super touchée. Par contre moi c’est ta garde robe qui me fait très envie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.